Le capteur plein format du Canon EOS 5D donne déjà d'excellents résultats sur la gestion du bruit électronique. La grande taille des photodiodes (8,2 µm) et donc leur bonne sensibilité joue un rôle déterminant dans l'apparition du bruit électronique. Sur la même surface, le capteur de l'EOS 5D Mark II "entasse" 21,1 millions de photosites (soit 1,6x environ). Les photodiodes du nouveau capteur font désormais 6,4 µm de côté. Pourtant, la gestion du bruit n'est pas catastrophique, au contraire. Les progrès réalisés sont considérables probablement pour deux raisons. Canon utilise sur ce capteur la nouvelle technologie présentée sur l'EOS 50D qui permet aux microlentilles d'occuper plus de place. Les photodiodes reçoivent donc plus de lumière ce qui compense en partie la diminue de la taille de la surface sensible. Ensuite, l'arrivée du processeur DIGIC 4 permet également un meilleur traitement du bruit électronique avec de nouveaux algorithmes.

Canon EOS 5D Mark II test

Nouvel agencement des photodiodes et des microlentilles sur le capteur de l'EOS 5D Mark II par rapport au capteur de l'EOS 5D.

Sur la mire ISO, il est étonnant de constater d'une baisse de résolution entre 50 et 100 ISO, la sensibilité 50 ISO étant une extrapolation de la sensibilité native du capteur. De 100 à 800 ISO, la qualité des images est excellente et les détails sont bien préservés. On note un palier à 1600 ISO, mais les images sont pleinement satisfaisantes. Globalement jusqu'à 6400 ISO, les images sont parfaitement exploitables et le bruit chromatique est bien contenu, même sans application du filtre de réduction du bruit électronique. Les sensibilités supérieures sont plus problématiques. Le bruit coloré est beaucoup plus visible, surtout dans les zones sombres. Il sera donc difficile d'utiliser ses valeurs pour des prises de vue de nuit ou en basse lumière. On pourra toutefois les utiliser pour augmenter la vitesse d'obturation en pleine journée par exemple. Il est intéressant d'ailleurs, de noter que le logiciel HyRes donne des résultats incohérents pour ces valeurs de sensibilités. Elles ne sont donc pas reportées sur le graphique.

Sur des tirages A3, et avec une définition de 21 millions de pixels, il est possible de réaliser des impressions jusqu'à 6400 ISO sans aucun problème.

Canon EOS 5D Mark II test

Évolution de la résolution de la mire en fonction de la sensibilité ISO. Le boîtier est excellent jusqu'à 1600 ISO où l'on note une petite perte de précision. Un second palier important est visible à 6400 ISO.

Nous avons également réalisé des images avec différentes options et corrections automatiques comme le mode priorité hautes lumières ou la correction automatique de la luminosité. La première option amplifie légèrement la présence du bruit électronique, mais limite également la plage de sensibilité de 200 à 6400 ISO. La correction automatique de la luminosité (niveau important) favorise classiquement la présence de bruit électronique sur les images en haute sensibilité (à partir de 3200 ISO notamment).

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (50-100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO). Pour lire les fichiers, vous pouvez également télécharger DDP 3.5.2 sur le site de Canon France. Attention, les fichiers font de 26 à 40 Mo seulement...

Canon EOS 5D Mk II réduction du bruit désactivée 50 - 800 ISO
Canon EOS 5D Mk II réduction du bruit désactivée 1600 - 25600 ISO
Canon EOS 5D Mk II réduction du bruit faible 50 - 800 ISO
Canon EOS 5D Mk II réduction du bruit faible 1600 - 25600 ISO
Canon EOS 5D Mark II 50 - 800 ISO réduction du bruit standard
Canon EOS 5D mark II 1600 - 25600 ISO réduction du bruit standard
Canon EOS 5D Mark II 50 - 800 ISO réduction du bruit importante
Canon EOS 5D mark II 1600 - 25600 ISO réduction du bruit importante
Canon EOS 5D Mark II 50 - 800 ISO réduction du bruit standard / correction luminosité importante
Canon EOS 5D mark II 1600 - 25600 ISO réduction du bruit standard / correction luminosité importante
Canon EOS 5D Mark II 200 - 800 ISO réduction du bruit standard / priorité hautes lumières
Canon EOS 5D mark II 1600 - 6400 ISO réduction du bruit standard / priorité hautes lumières

DxO propose désormais son logiciel de traitement des fichiers Raw en version 5.3.2 qui supporte désormais le nouvel EOS 5D Mark II. Nous avons donc essayé le logiciel avec les fichiers Raw du boîtier et les résultats sont assez impressionnants. Le grain numérique devient très fin et le bruit chromatique devient très discret. On approche un peu des résultats obtenus avec les reflex de la marque Nikon. Par défaut, le lissage est un peu marqué. Dans la plus haute sensibilité (25600 ISO), on note la présence de zones colorées en forme de trame. Mais la différence avec le rendu de l'appareil est très importante. Les détails sont encore bien présents. Globalement, DxO Optics Pro 5.3.2 permet de gagner une valeur de sensibilité pour l'impression (12800 contre 6400 ISO). Le logiciel permet également de régler beaucoup plus finement son traitement et il est sans doute possible de trouver d'autres compromis qui peuvent donner alors de meilleurs résultats. Les progrès dans le traitement des fichiers Raw n'ont pas fini de nous étonner.

Canon EOS 5D Mark II 50 - 800 ISO Raw traité par DxO Optics Pro 5.3.2 réglage par défaut
Canon EOS 5D mark II 1600 - 25600 ISO Raw traité par DxO Optics Pro 5.3.2 réglage par défaut

Vous pouvez également comparer les résultats avec les autres boîtiers plein format semi-professionnel (Nikon D700, Sony Alpha 900 et Canon EOS 5D). Globalement, c'est le reflex Sony qui présente le rapport signal/bruit le moins bon. Malgré la haute définition du capteur, il est plus prudent de limiter les impressions papier A3 pour des valeurs de sensibilités de 1600 à 3200 ISO. Le Nikon D700 présente une excellente gestion du bruit électronique. Le bruit de luminance est bien présent à 6400 ISO et au-delà. Le grain est toutefois assez "esthétique" et le bruit de chrominance assez discret. À 25600 ISO, les pixels colorés sont bien visibles et cette sensibilité est à peine exploitable directement. Le Canon EOS 5D est loin d'être ridicule en ce qui concerne la gestion du bruit électronique. Les clichés sont bien traités jusqu'à 3200 ISO, la plus haute valeur autorisée par l'appareil. Le grain est présent, mais les pixels colorés bien contenus. Au final, le nouvel EOS 5D Mark II permet de gagner facilement 1 EV (6400 contre 3200 ISO), les autres sensibilités étant plus aléatoires et dépendantes des conditions d'utilisation.

Nikon D700 100 - 1600 ISO avec réduction du bruit normale
Nikon D700 3200 - 12800 ISO avec réduction du bruit normale
Canon EOS 5D 50 - 800 ISO
Canon EOS 5D 1600 - 3200 ISO
Sony Alpha 900 réduction du bruit normale 100-1600 ISO
Sony Alpha 900 réduction du bruit normale 3200 - 6400 ISO
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation