Visée

Le viseur du reflex A900 est remarquable. Le grossissement de 0,74x procure un indéniable confort : la visée est large, très large...un peu trop peut-être. En effet, avec des lunettes, il faut bouger un peu l'oeil pour embrasser la totalité du champ. La lumonisité est également incomparable. Avec le 50 mm f/1,4, la clarté du viseur est impressionnante tout comme la précision. En outre, la visée assure une couverture à 100% du champ photographié. Malgré la présence de nombreux indicateurs gravés, la visée reste dégagée. Il est toutefois impossible d'afficher en surimpression des éléments (une grille de visée par exemple) comme sur les reflex Nikon. On note la présence de plusieurs repères dans le viseur et notamment les cotes pour le cadrage au format 16/9. Dommage qu'il ne soit pas possible d'afficher la sensibilité ISO directement dans le viseur. Le Sony Alpha 900 dispose d'un des meilleurs viseurs actuels.

Sony Alpha 900 visée

Les informations sur la prise de vue sont rappelées en bas du viseur.

Le reflex ne dispose pas de visée directe sur écran LCD. Il propose toutefois une prévisualisation "intelligente" qui permet de capturer (dans une mémoire tampon) l'image souhaitée et de réaliser différents réglages directement observables sur l'écran LCD avant la prise de vue réelle.

Autofocus

Le boîtier dispose d'un système autofocus élaboré qui comprend 9 points AF en croix, dont un collimateur central sensible à f/2,8. Les 9 collimateurs sont également épaulés par 10 points d'assistance. On reste toutefois assez loin de la sophistication du système autofocus du Nikon D700 (51 collimateurs en croix). Dans la visée, les collimateurs sont assez proches et la zone couverte par l'autofocus est finalement assez étroite.

Sony Alpha 900 test

Schéma de répartition des collimateurs AF.

Avec l'optique 24-70 mm SSM, l'autofocus se montre réactif et très plaisant. On regrette que celui-ci ne soit pas plus sensible en basse lumière. En effet comme pratiquement tous les reflex testés (hormis le Nikon D700), l'Alpha 900 n'a pas réussi à faire le point dans la pénombre de notre studio (plage de sensibilité 0-18 IL).
En l'absence de flash pour assister l'autofocus, le Sony Alpha 900 dispose d'une lampe rouge assez discrète qui dessine un petit motif sur le sujet afin d'aider la mise au point.

Nous avons également mesuré le temps de mise au point du Sony Alpha 900 avec le 24-70 mm entre l'infini et 80 cm. L'objectif est placé à 24 mm. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point.
Globalement et en pleine lumière, l'autofocus réagit correctement et plutôt promptement. Il est toutefois moins réactif que certains appareils de la même catégorie comme le Canon EOS 50D. Toutefois en mode suivi, l'autofocus se montre assez fiable et à 5 i/s le nombre d'images nettes reste très satisfaisant.

sony alpha 900 test

Le premier graphique représente le temps de mise au point (autofocus classique) en pleine lumière. Ici, le focus a nécessité environ 0,36 seconde, un bon score, même si certains reflex, même entrée de gamme (Canon EOS 1000D) descendent en dessous.

sony alpha 900 test

En basse lumière, les performances sont moindres. Dans notre cas, il faut compter pratiquement le double de temps (0,71 s) pour que le boîtier réalise le point. Dans la pénombre, la mise au point n'a pas été possible.

Vous pouvez également écouter le podcast de Benoît Marchal (déclencheur.com) sur les systèmes AF avec Gunnar Bellstedt (Olympus France).
Comprendre l'autofocus d'un appareil photo avec Olympus

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation