Par rapport au 40D, le viseur du 50D n'évolue pas. Vous retrouverez donc un pentaprisme offrant une couverture de 95% et un grossissement honnête de 0,95x. La visée est relativement claire et seuls le cercle de mesure spot et les 9 collimateurs du système autofocus sont présents.

Il est également possible de changer le verre de visée et vous avez le choix entre 3 modèles : Ef-A (le modèle classique qui équipe par défaut le 50D), Ef-D (qui octroie une plus grande précision et une grille de visée), Ef-S (le plus précis des verres de visée, optimisée pour les optiques lumineuses).

Canon 50D visée

De nouvelles informations sont indiquées dans le viseur du 50D : le mode priorité hautes lumières (D+).

La visée directe sur écran LCD est devenue très agréable avec un large écran LCD de 3 pouces capable d'afficher 920 000 points. L'affichage est fluide et bien contrasté. En plein soleil, l'écran est toutefois assez brillant, ce qui pénalise sensiblement la visée. Dommage que Canon n'ait pas intégré le détecteur de luminosité ambiante qui adapte automatiquement l'éclairage de l'écran en fonction des conditions lumineuses. L'écran offre de nombreuses informations et notamment un histogramme d'exposition et une grille d'aide à la composition.

Canon 50D visée Canon 50D visée

Pour réaliser une mise au point manuelle en mode Live View, il est possible d'activer un zoom 5x et 10x très pratique et très précis. La visée directe permet également l'affichage d'informations intéressantes comme l'histogramme d'exposition. Comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, l'EOS 50D propose désormais la détection des visages en mode visée directe.

Autofocus

Le Canon EOS 50D dispose donc de deux systèmes autofocus. Le premier, classique, reprend le système AF 9 points en losange qui équipe déjà l'EOS 40D. Le système AF (ci-dessous) présente 8 capteurs en croix à f/5,6. Le collimateur central est épaulé par deux capteurs disposés en diagonale et sensibles à f/2,8 et deux lignes de capteurs. Par rapport au 40D, Canon indique que les algorithmes de l'autofocus ont été améliorés. Sur le terrain, la différence est difficilement observable, mais l'autofocus reste précis et rapide.
Ce système autofocus est utilisable à la fois en visée "normale" et en visée directe en mode "rapide". Le miroir s'abaisse alors le temps de la mise au point, rendant la visée aveugle pendant le laps de temps.

Globalement, l'autofocus est très réactif en pleine lumière et même avec le 18-200 mm f/3,5-5,6, le 50D est trés agréable à utiliser. Les performances baissent toutefois un peu en basse lumière.

canon eos 50D test

Le capteur AF 9 points qui équipe le Canon EOS 50D.

Le second système est un autofocus par détection de contraste (comme sur les compacts). Celui-ci est disponible qu'en mode visée directe (le contraste est mesuré par le capteur principal). Comme nous le verrons pas la suite, ce mode est beaucoup plus lent que l'autofocus par détection de phase. Nouveauté, le système est désormais couplé à une reconnaissance des visages plutôt efficace par ailleurs. La mise au point s'effectue en pressant le bouton AF-ON à l'arrière du boîtier.

Nous avons également mesuré le temps de mise au point du Canon EOS 50D avec le 18-200 mm IS f/3,5-5,6 (sans stabilisation) entre l'infini et 80 cm. Attention, le 18-200 mm Canon ne dispose pas de la motorisation USM. L'objectif est placé à 18 mm, f/3,5. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point.
De manière générale, l'autofocus classique se comporte bien en pleine lumière. La mise au point est très rapide. En basse lumière, l'AF est un peu plus hésitant, mais reste d'un très bon niveau. Le mode AF par contraste est très lent (un peu moins de 3 secondes) et est totalement inutilisable sur des sujets en mouvement. On le réservera pour un travail sur pied avec des sujets immobiles. Dans la pénombre, les deux AF n'ont pas pu réaliser le point (plage -0,5/+18 IL). Pour l'instant, seul le Nikon D700 a réussi cette épreuve.

canon eos 50D test canon eos 50D test

Le premier graphique représente le temps de mise au point (autofocus classique) en pleine lumière. Ici, le focus a nécessité environ 0,19 seconde, un très score. Le second graphique montre le temps avec l'autofocus par contraste. Ici, le système est beaucoup moins réactif, il faut compter un peu plus de 2,8 secondes pour que l'appareil fasse le point.

canon eos 50D test canon eos 50D test

Cette seconde série de graphiques montre le temps pour une mise au point en basse lumière. La première image montre un temps pratiquement doublé (0,37 s) en mode AF classique par rapport à une mise au point en pleine lumière. En mode détection de contraste, le temps est quasiment identique (un peu plus court sur notre exemple) avec 2,47 secondes.

Vous pouvez également écouter le podcast de Benoît Marchal (déclencheur.com) sur les systèmes AF avec Gunnar Bellstedt (Olympus France).
Comprendre l'autofocus d'un appareil photo avec Olympus

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation