Avec une définition en haute de 50% par rapport au précédent modèle (EOS 40D), le nouveau reflex de Canon est attendu sur le terrain de la sensibilité ISO, autre critère important pour le choix d'un appareil photo expert.

Le travail des ingénieurs de Canon a été important et le 50D montre un bruit globalement similaire à celui du 40D avec une définition largement supérieure. Le bruit électronique est pratiquement imperceptible sur les sensibilités 100 et 200 ISO. Sur la mire de précision, le logiciel HyRes note une légère baisse de la résolution à 400 ISO. Celle-ci est toutefois difficile à mettre en évidence sur un cliché. Un second palier se situe pour les sensibilités 800 et 1600 ISO. Le grain est effectivement visible, mais il reste tout à fait acceptable et finalement le moutonnement n'est véritablement pas gênant même sur des tirages A3. Les tirages A3 supportent tout juste une petite poussée de la sensibilité jusqu'à 3200 ISO. À cette sensibilité et sur un tirage de grande taille, le moutonnement peut venir perturber la qualité de certains clichés, même avec une bonne distance de visualisation. Il ne faut pas oublier qu'avec une définition de 15 millions de pixels, on "tire" moins sur l'image pour réaliser une impression papier. Les artéfacts sont plus petits et donc moins présents sur les clichés.
Les choses se compliquent pour les crans supérieurs (6400 et 12800). Le bruit coloré fait son apparition et les détails sont dilués par un lissage important. Sur des aplats colorés, on note même une trame dans le bruit électronique assez marquée (cette trame est par ailleurs visible dans certaines conditions dès 800 ISO). Les photos de nuits prises à ces valeurs devront impérativement être post-traitées.

Quoi qu'il en soit, la gestion du bruit électronique du Canon EOS 50D reste d'un très bon niveau sur les valeurs classiques (100-3200 ISO).

canon 50d sensibilité résolution

Évolution de la résolution de la mire en fonction de la sensibilité ISO. Les détails sont bien préservés jusqu'à 800 et à 1600 ISO, la perte de précision est sensible, mais les résultats restent très bons.


Canon EOS 50D réduction du bruit désactivée 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit désactivée 3200 - 12800 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit faible 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit faible 3200 - 12800 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard 3200 - 12800 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit importante 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit importante 3200 - 12800 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard + luminosité auto standard 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard + luminosité auto standard 3200 - 12800 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard + luminosité auto importante 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard + luminosité auto importante 3200 - 12800 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard + priorité hautes lumières 200 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard + priorité hautes lumières 3200 ISO
Canon 50D Raw + NoiseWare 100 - 1600 ISO
Canon 50D Raw + NoiseWare 3200 - 12800 ISO

Il est possible de comparer ces résultats à ceux du Canon EOS 40D. Jusqu'à 800 ISO, les résultats sont quasiment identiques. On pourra relever une légère différence au-delà avec une petite préférence pour le rendu du 40D qui présente un peu moins de grains colorés et un lissage moins important des détails.

Vous pouvez également comparer les images du Canon EOS 50D à celles du Nikon D300 (100-6400 ISO). Attention, si la scène est pratiquement identique, les conditions d'éclairage sont totalement différentes (ici, la scène est photographiée en lumière naturelle). Les conditions d'éclairage influent également le rendu du bruit électronique dans les images. Pour le Nikon D300, la réduction du bruit est désactivée.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation