Quel compagnon pour votre reflex numérique ?

Vous avez sans doute un reflex numérique et celui-ci vous donne entière satisfaction : la mise en route est quasi instantanée, il n'y a pratiquement aucun délai au déclenchement, la visée optique est très confortable (surtout par beau temps), et la qualité photographique est à la hauteur de vos espérances. Alors pourquoi s'enquiquiner à choisir un compact dont les performances sont largement en deçà de votre reflex chéri ? La première est pour le moins évidente : l'encombrement. Même si les constructeurs font des efforts et tout particulièrement Olympus (E-400) et Nikon (D40), dans le sens de la miniaturisation, un reflex reste indubitablement plus imposant qu'un simple compact. Impossible de glisser un reflex dans une poche de pantalon où dans un petit sac, il devra impérativement être mis en bandoulière autour du cou ou être déposé dans un sac réservé à cet effet.

À moins d'être un forcené, il est relativement difficile d'avoir constamment un boîtier reflex sur soi, d'où une part de frustration lorsqu'une scène ou un évènement se présente. Autre inconvénient inhérent à la taille du boîtier, les reflex manquent cruellement de discrétion. Difficile de prendre des amis en soirée avec un reflex à l'oeil sans se sentir "légèrement" intrusif... D'autres situations demandent parfois également un minimum de discrétion comme les spectacles ou les reportages dans des zones plus sensibles. Bref, les occasions ne manquent pas et dégainer un compact est souvent plus rapide et tout simplement plus simple que de mettre en route l'artillerie lourde. Reste l'épineuse question du choix. En effet, face à la qualité des images d'un reflex numérique (plus de définition, moins de bruit...) quel ultracompact sera en mesure de séduire un photographe habitué à son boîtier ? Il n'est pas ici question de confronter les deux catégories d'appareils, cet article qui s'attachera plutôt à découvrir quel est le compact idéal pour compléter l'utilisation d'un reflex.

Actuellement, trois grands constructeurs se disputent le podium. Il s'agit de Canon avec son vieillissant, mais toujours gaillard Ixus 850 IS (qui n'est apparemment pas remplacé en ce début d'année), de Fujifilm avec son tout nouveau FinePix F40fd et enfin de Panasonic avec son récent Lumix FX30. Nous mettons volontairement de côté les compacts experts (Canon G7, Ricoh GR, Nikon P5000...) sur lesquels nous reviendrons lors de la sortie très attendue du Sigma DP1.

canon ixus 850 is

Capteur : CCD 7 mégapixels (1/2.5'')
Zoom : 4x (28 - 105 mm, F2.8 - F5.8)
Stabilisation optique: oui
Ecran: 2,5 pouces, 207 000 pixels
Mode d'exposition: auto, M, modes scènes
Mémoire interne/externe: non / SD 16 Mo
Sensibilité: 80 - 1600 ISO
Mode vidéo: 640 x 480 pixels / 30 fps
Alimentation: batterie lithium-ion
Dimensions/Poids: 90 x 58 x 25 mm / 195 g



pana FX30

Capteur: CCD 7 mégapixels (1/2.5'')
Zoom: 4x (28 - 100 mm, F2.8 - F5.6)
Stabilisation optique: oui
Ecran: 2,5 pouces, 207 000 pixels
Mode d'exposition: auto, modes scènes
Mémoire interne/externe: 27 Mo / SD
Sensibilité: 100 - 1250 (3200 en mode night) ISO
Mode vidéo: 848 x 480 et 640 x 480 pixels / 30 fps
Alimentation: batterie lithium-ion
Dimensions/Poids: 95 x 52 x 22 mm / 162 g



fujifilm F40fd

Capteur: SuperCCD 8 mégapixels (1/1,6'')
Zoom: 3x (36-108 mm en eq.24x36, f/2,8-5,1)
Stabilisation optique: non
Ecran: 2,5 pouces, 230 000 pixels
Mode d'exposition: auto, modes scènes
Mémoire interne/externe: 25 Mo / xD et SD
Sensibilité: 100 - 1600 (mode 2000 ISO) ISO
Mode vidéo: 640 x 480 pixels / 30 fps
Alimentation: batterie Li-Ion
Dimensions/Poids: 95.7× 59 × 23.3 mm / 175 g (vide)



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation