Alternative (dans certains cas où le sujet ne bouge pas), la stabilisation optique est également un critère important sur ce type de boîtiers que l'on tient généralement à bout de bras. Nous l'avons vu dans le chapitre consacré au bruit numérique, le F40fd peine à produire des images nettes en deçà du 1/10 s avec un sujet statique. Nos face à face relèvent également le problème puisque le Canon et le Panasonic délivrent des images nettes au 1/8 s alors que le F40fd doit grimper à 1600 ISO et au 1/25 s pour produire la même image. Reste qu'à 1600 ISO, les images du F40fd sont beaucoup plus propres que celles des concurrents.

  • Canon Ixus 850 ISCanon Ixus 850 IS
  • Fujfilm F40Fuji F40fd
  • Panasonic FX30Panasonic FX30
Avec et sans stabilsiation optique

Le flash aussi

Autre alternative à la montée ISO et à la stabilisation, le flash peut sauver une photo. Pour les trois compacts, celui-ci est relativement bien dosé avec une petite préférence pour la prestation du Canon. Fuji propose sur le F40fd un flash intéressant pour les sujets statiques. En effet, en mode N + Flash, l'appareil combine une image réalisée sans flash avec un cliché réalisé au flash pour en retenir que les avantages. Du flash, il garde les zones sombres débouchés et de la prise de vue ''naturelle'' il garde le respect des couleurs et des détails. Les deux images se réalisant l'une après l'autre, ce système ne fonctionne vraiment bien que sur un sujet statique.

Les petits plus technologiques

Avec des produits aux caractéristiques techniques relativement similaires, les constructeurs doivent se différencier avec de petits plus technologiques. La détection des visages est la fonction un peu ''tendance'' et permet à l'appareil de faire automatiquement le point (en plus de la mesure de la lumière, de la correction du flash...) sur un sujet humain. Le principe est assez simple et repose sur la détection d'un triangle formé par les deux yeux et la bouche. Ce qui explique que le système est inopérant sur des sujets de profil. Le Canon 850 IS et le Fuji F40fd disposent tous les deux de ce système. La détection est rapide et efficace sur les deux appareils. Fuji annonce pouvoir reconnaître jusqu'à 10 visages simultanément (afin de pouvoir régler la profondeur de champ) à l'aide d'une puce électronique dédié. Malheureusement, nous n'avons pas pu tester cette fonction.

Vidéo présentant le système de détection des visages sur le Canon Ixus 850 IS

De son côté, Panasonic a préféré développé l'ISO ''intelligent''. Sous cette appellation se cache un détecteur de mouvements. Attention contrairement à la stabilisation optique qui détecte les mouvements du photographes, l'ISO intelligent détecte les mouvements du sujet (comme dans le film Alien). En fonction des mouvements, l'appareil adapte la sensibilité ISO afin de figer les mouvements. L'exemple le plus parlant est sans doute celui du manège. Tant que le manège n'est pas en marche, il est possible de prendre les enfants avec des sensibilités basses. Par contre, dès le départ du manège, le FX30 passe en sensibilité élevée afin de figer le mouvement du manège. Simple et vraiment très pratique.


Le manège est à l'arrêt (A gauche), le système laisse la sensibilité de l'appareil à 200 ISO
Le manège se met à tourner (A droite), automatiquement l'appareil détecte le mouvement et active la sensibilité à 1250 ISO

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation