Visée

Le viseur de l'EOS 1000D est assez étroit et ressemble (malheureusement) vraiment à celui du 400D/350D (souvent décrié). Son grossissement de 0,81x est largement inférieur à celui du 450D (0,87x). Moins confortable, la visée semble également légèrement moins lumineuse que celle du 450D. Malgré tout, on note quelques améliorations par rapport aux anciens modèles. Ainsi, la sensibilité ISO apparait désormais dans le viseur tout comme l'alerte du monde noir & blanc.

Canon 1000D visée

Les informations délivrées dans le viseur sont assez complètes.

La visée directe sur écran LCD est relativement agréable bien que l'écran soit assez petit (2,5 pouces, la plupart les concurrents offrent désormais des écrans de 2,7 pouces). L'affichage est fluide et bien contrasté. En plein soleil, l'écran est toutefois assez brillant, ce qui pénalise sensiblement la visée. L'écran offre de nombreuses informations et notamment un histogramme d'exposition et une grille d'aide à la composition.

Canon 1000D visée Canon 1000D visée

Pour réaliser une mise au point manuelle en mode Live View, il est possible d'activer un zoom 7x et 10x très pratique et très précis. La visée directe permet également l'affichage d'informations intéressantes comme l'histogramme d'exposition.

Autofocus

Le Canon EOS 1000D dispose donc de 2 systèmes autofocus. Le premier, le classique, reprend le système AF 7 points par détection de phase déjà présent sur les EOS 350D/400D, mais avec de nouveaux algorithmes. Les collimateurs sont disposés en croix (5 sur l'axe horizontal et 2 autres au-dessus et au-dessous de l'axe). Ce système autofocus est utilisable à la fois en visée "normale" et en visée directe en mode "rapide". Le miroir s'abaisse alors le temps de la mise au point, rendant la visée aveugle pendant le laps de temps.

Canon 1000D test

Le capteur AF 7 points qui équipe le Canon EOS 1000D.

Le second système, est un autofocus par détection de contraste (comme sur les compacts). Celui-ci est disponible qu'en mode visée directe (le contraste est mesuré par le capteur principal). Comme nous le verrons pas la suite, ce mode est beaucoup plus lent que l'autofocus par détection de phase. Contrairement à Panasonic ou Olympus, le système ne permet pas de détection des visages. La mise au point s'effectue en pressant le bouton * à l'arrière du boîtier.

Nous avons également mesuré le temps de mise au point du Canon EOS 1000D avec le 18-55 mm IS (sans stabilisation) entre l'infini et 80 cm. L'objectif est placé à 18 mm, f/3,5. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point.
De manière générale, l'autofocus classique se comporte bien en pleine lumière. La mise au point est très rapide. En basse lumière, l'AF est un peu plus hésitant, mais reste tout à fait exploitable. Le mode AF par contraste est très lent (environ 3 secondes) et est totalement inutilisable sur des sujets en mouvement. On le réservera pour un travail sur pied avec des sujets immobiles. Dans la pénombre, les deux AF n'ont pas pu réaliser le point (plage -0.5 / +18 IL).

canon eos 1000D test

Le premier graphique représente le temps de mise au point (autofocus classique) en pleine lumière. Ici, le focus a nécessité environ 0,15 seconde, un excellent score. Le second graphique montre le temps avec l'autofocus par contraste. Ici, le système est beaucoup moins réactif, il faut compter un peu plus de 3 secondes pour que l'appareil fasse le point.

canon eos 1000D test

Les graphiques ci-dessus montrent la réactivité des autofocus en basse lumière. Le système classique (premier graphique) est un peu plus lent qu'en pleine lumière. Il faut compter 0,46 seconde pour la mise au point, ce qui reste un score tout à fait honorable. En visée directe, l'AF requiert 3,3 secondes. Impossible donc d'utiliser ce système sur un sujet en mouvement.

Vous pouvez également écouter le podcast de Benoît Marchal (déclencheur.com) sur les systèmes AF avec Gunnar Bellstedt (Olympus France).
Comprendre l'autofocus d'un appareil photo avec Olympus

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation