Performances

Le reflex Olympus E-520 est un appareil relativement rapide, mais hétérogène. Seule la mise sous tension est pénalisée à la fois par le système de nettoyage (SSWF) et la mise au point (l'objectif se positionne automatiquement à l'infini lorsque l'appareil est éteint). Dans notre procédure, nous ne pouvons pas placer le chronomètre assez loin et la mise au point est donc obligatoire. Le mode rafale tient toutes ses promesses avec une cadence à 3,6 i/s sur 10 vues. Seul le mode Raw + JPeg ralenti considérablement l'appareil. Bien sûr, l'autre point noir reste la latence au déclenchement en mode visée directe : 0,5 s.
Le mode liveview (visée sur écran lcd) est pénalisé par une latence du déclenchement de 0,5 s.

Les tests de performance ont été réalisés avec une carte CF Lexar Media professional 300x 8 Go UDMA.


  temps commentaires
première image 1,7 s s mauvais (avec mise au point et nettoyage)
rafale en JPEG (100 ISO) 10 images en 2,8 secondes 3,6 s i/s. La cadence est légèrement supérieure à celle annoncée par OLymmus. La cadence baisse après 15 vues.
rafale en JPEG (1600 ISO) 10 images en 2,8 secondes 3,6 i/s. Aucun ralentissement avec la montée de la sensibilité.
rafale en JPEG (1600 ISO avec traitement du bruit électronique) 10 images en 2,9 secondes 3,6 i/s. Aucun ralentissement avec le traitement du bruit électronique.
rafale en RAW 10 images en 3 secondes 3,4 i/s. La cadence diminue après 10 vues
rafale Raw + JPeg 10 images en 8,8 s secondes 1,1 i/s. Le mode Raw + JPeg ralenti l'appareil à partir de 6 vues (6 i en 1,7 s soit 3,5 i/s)
entre 2 photos 0,600 s assez bien
entre 2 photos flash 0,7 s bien
Latence déclenchement mode visée directe 0,5 s mauvais
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation