Le boîtier du E-520 est donc un agréable compromis entre une petite taille et une bonne prise en main. Un sentiment renforcé par l'interface, très réussie, du boîtier. Si le E-510 est clairement orienté grand public, le boîtier dispose de nombreux raccourcis qui raviront ceux qui veulent pouvoir modifier rapidement les paramètres de prise de vue. De primes abords, une telle profusion de touches peut impressionner le novice, mais leur emploi n'est pas indispensable.

Le dessus de la poignée regroupe l'essentiel d'un appareil photo : le levier de mise en route, le déclencheur, le barillet de sélection des modes d'exposition, le correcteur d'exposition et une molette de réglage. Le levier de mise en route situé sur le côté du barillet n'est guère appréciable. Celui-ci est difficilement accessible et la manipulation requiert parfois de précieuses secondes. Une commande de mise en route autour du déclencheur (comme sur les Pentax ou les Nikon) reste, me semble-t-il plus efficace. Le barillet de sélection des modes d'exposition a été modifié et est beaucoup plus facile à manipuler : bon point.

olympus E-520 test

Outre les classiques modes P,A,S,M, auto et quelques modes résultats (portrait, paysage, macro, sport et portrait de nuit), le barillet dispose d'une position "scène" pour paramétrer rapidement son appareil en fonction de la prise de vue (portrait, haute lumière, basse lumière, stabilisation, bougie, panoramique (avec une carte xD spécifique), document, neige...).

À l'opposé, on retrouve sur le dessus de l'appareil la commande de flash (pour le déploiement et l'accès aux différents modes) ainsi que la motorisation (mode rafale, retardateur, télécommande...). Bon à savoir, cette dernière commande est personnalisable. Il est possible d'assigner d'autres fonctions à cette touche, comme la sensibilité ISO, la mesure d'exposition, la balance des blancs, le mode AF ou la zone AF.



olympus E-520 test

Les indications signalées en blanc sur le boîtier concernent la prise de vue, alors que les pictogrammes, désormais bleus, sont opérationnels en mode lecture.

L'arrière de l'Olympus E-520 est relativement impressionnant par la multitude de commandes. Sous la molette de réglage, vous retrouverez une touche pour sélectionner le collimateur AF et une commande "Fn" personnalisable (notamment pour passer simplement et rapidement en mode Raw). Vous pouvez ainsi choisir de réglage de la balance des blancs personnalisée, de prendre une photo test (sans enregistrement), ou d'utiliser My Mode. Ce dernier est particulièrement intéressant, puisqu'il est possible d'enregistrer 2 configurations personnalisées de l'appareil (par exemple un mode noir & blanc en haute sensibilité avec stabilisation). Une simple pression sur "Fn" et l'appareil se paramètre selon vos désirs. Notez qu'il est possible, pour plus de souplesse, d'intervertir les fonctionnalités des touches AEL/AEF et Fn.
Outre la traditionnelle croix de sélection qui permet de définir rapidement la balance des blancs, le mode AF, la sensibilité et le mode de mesure de la lumière, deux nouveaux boutons font leur apparition. Le premier, IS, détermine le mode de stabilisation optique (par déplacement du capteur). Le mode IS1 détecte les mouvements aussi bien horizontalement que verticalement alors que le mode IS2 ne prend en compte que les mouvements verticaux pour réaliser des filés horizontaux; et le mode IS3 permet, quant à lui, de réaliser des filés verticaux (stabilisation sur l'axe horizontal). Sur la gauche de l'appareil, vous retrouverez les accès pour la lecture et l'effacement des images, les menus et un bouton info particulièrement intéressant pour régler rapidement l'appareil sur l'écran LCD.

olympus E-520 test

De nombreux raccourcis, une commande personnalisable : le E-510 se révèle très efficace à l'usage.

L'écran LCD est également nouveau. Il s'agit d'un écran de 2,7 pouces affichant 230 000 points et dispose de la technologie HyperCrystal qui utilise une partie de la lumière incidente pour augmenter la luminosité (technologie semi-transmitive). Sans être d'un confort exceptionnel en plein soleil, force est de reconnaître que l'écran de l'Olympus E-520 est meilleur que la plupart des concurrents. Toutefois, on aurait aimé un détecteur de visage pour que celui-ci s'éteigne automatiquement lors de la prise de vue (plus de confort et économie d'énergie).

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation