Bien sûr, la présence d'un nouveau capteur à l'intérieur du E-520 laisse augurer également une amélioration de la gestion du bruit électronique. Si la précédente famille de reflex (E-410 / E-510) délivrait des images relativement "propres", les différents constructeurs ont amélioré leurs algorithmes de traitement des images. Les images du E-420 nous ont un peu déçus, le grain est très (trop) rapidement visible et surtout il présente une trame visible peu naturelle. Malheureusement, le E-420 présente les mêmes symptômes. Alors qu'en est-il sur le E-520? Las, si les résultats sont meilleurs, il ne sont guère plus réconfortants et même avec un nouveau capteur (et donc probablement de nouveaux algorithmes de traitement), les images sont d'une qualité moindre dans pratiquement toutes les sensibilités, comparé à la plupart des concurrents et notamment les modèles Nikon et Canon.

Le traitement du bruit électronique est modulable selon 4 niveaux : pas de traitement, faible, standard et élevé. Vous trouverez ci-dessous la même scène photographiée avec les différents réglages. Nous avons également réalisé des prises de vue au format RAW (ORF) pour effectuer un traitement du bruit avec un logiciel spécialisé, ici Noiseware, avec les réglages par défaut.

olympus E-520 sensibilité résolution

Si les images conservent des détails jusqu'à 400 ISO, les photos perdent en précision à 800 et 1600 ISO.


Olympus E-520 réduction du bruit désactivée 100 - 1600 ISO
Olympus E-520 réduction du bruit faible 100 - 1600 ISO
Olympus E-520 réduction du bruit standard 100 - 1600 ISO
Olympus E-520 réduction du bruit élevée 100 - 1600 ISO
Olympus E-520 réduction du bruit élevée 100 - 1600 ISO avec Shadow Adjustement
Olympus E-520 Raw traité avec NoiseWare 100-1600 ISO

Sans traitement du bruit, le moutonnement est visible dès la plus basse sensibilité : 100 ISO et devient particulièrement visible à 400 ISO. Comme souvent, 400 ISO est la limite au-delà de laquelle, le moutonnement devient très important. Les réglages "faible" et "standard" offre un meilleur rendu jusqu'à 400 ISO. Le mode faible permet de conserver beaucoup de détail, mais le moutonnement est important. Le mode de réduction du brui élevé est certes plus efficace, mais le lissage est également plus important et les détails sont mangés.
Le mode Raw et Noiseware ne sont guères plus efficaces. Là aussi, le lissage est important et les détails sont grignotés. Dans la plupart des cas, un réglage sur faible / standard semble être les meilleurs compromis grain / détails.

Quoi qu'il en soit, les différents rendus de l'Olympus E-520 sont souvent moins bons que les principaux concurrents. Vous pouvez comparer les images avec les résultats obtenus avec le Nikon D60, le Sony Alpha 200, le Pentax K200D ou le nouveau Canon EOS 1000D.

Vous pouvez également comparer l'Olympus E-520 avec son petit frère le E-420 sur la gestion du bruit électronique. Vous constaterez que les progrès sont notables.

Nikon D60 100 - 1600 ISO avec réduction du bruit
Nikon D60 3200 ISO avec réduction du bruit
Sony Alpha 200, 100 - 1600 ISO avec réduction du bruit
Sony Alpha 200, 3200 ISO avec réduction du bruit
Pentax K200D réduction du bruit la plus faible
Canon EOS 1000D réduction du bruit activée 100 - 1600 ISO
Olympus E-420 réduction du bruit faible
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation