Une fois de plus, la confrontation avec le Pentax K20D est ici inévitable. Nous avons donc soumis le Samsung GX20 à notre mire pour une série de tests à toutes les sensibilités et avec tous les réglages de correction du bruit électronique.
Le reflex se comporte très bien sur la tranche 100 - 800 ISO avec des clichés assez propres et surtout des images très détaillées. Comme le montre le graphique ci-dessous, les performances du GX20 diminuent fortement (en dessous de 2000 lignes) à partir de 1600 ISO et se dégradent rapidement à 3200 et 6400 ISO. Sur nos images, le moutonnement et le bruit chromatiques sont bien contenus jusqu'à 800 ISO. Au-delà, le traitement masque le bruit par un assombrissement important des zones denses et une granulation importante. Quand le reflex est à 6400 ISO, le bruit chromatique est nettement visible, mais les images conservent des détails avec un lissage modéré. Sur des tirages A3, les clichés sont facilement exploitables jusqu'à 1600 ISO et parfois à 3200 ISO. Il faudra réserver les plus hautes sensibilités à des images pouvant être retravaillées, notamment en noir & blanc.

Les différents réglages de réduction du bruit modifient significativement la qualité des images. Les traitements légers (le plus faible et faible) donnent les meilleurs résultats, le processus ayant tendance à manger rapidement les détails.
Il est intéressant de noter que le logiciel Noiseware (spécialisé dans le traitement du bruit électronique), améliore les images brutes de l'appareil et permet de gagner pratiquement 1 IL, les images à 6400 étant très dégradées. Bien sûr, nous avons également utilisé DxO Optics Pro 5 sur les fichiers Raw afin d'évaluer les résultats avec le logiciel proposé en kit.

samsung gx20 sensibilité résolution

Evolution de la résolution de la mire en fonction de la sensibilité ISO. Le Samsung GX20 applique une réduction du bruit assez légère et permet de conserver des détails jusqu'à 800 - 1600 ISO.


Samsung GX20 réduction du bruit désactivée 100 - 6400 ISO
Samsung GX20 réduction du bruit très faible 100 - 6400 ISO
Samsung GX20 réduction du bruit faible 100 - 6400 ISO
Samsung GX20 réduction du bruit forte 100 - 6400 ISO
Samsung GX20 fichier Raw traité avec Noiseware
Samsung GX20 fichier Raw traité avec DxO Optics Pro 5

Les fichiers ci-dessus sont issus d'un développement Raw sans réduction de bruit suivi d'un traitement par le logiciel spécialisé NoiseWare pour réduire les artéfacts du bruit électronique.
Le format permet de conserver beaucoup de détails dans les zones contrastées. En effet, en mode JPEG, le Samsung GX20, tout comme le K20D a une fâcheuse tendance à "enterrer" les images dès que la sensibilité ISO atteint et dépasse 1600 ISO. Le logiciel Noiseware montre également ses limites. S'il permet de réduire un peu le moutonnement dans les basses sensibilités, il propose par défaut un lissage trop important du bruit pour conserver des détails. Il est toutefois possible de doser plus précisément l'action du logiciel. Sur des grands tirages (A3+), le traitement du bruit électronique est plus performant que le logiciel dans les plus hautes sensibilités (3200 - 6400 ISO).
Tout comme Noiseware, DxO Optics Pro 5 améliore les résultats notamment à 800 et 1600 ISO, mais montre également ses limites dans les sensibilités élevées et notamment à 3200 ISO où le traitement fait vraiment trop artificiel.

Vous pouvez comparer la gestion du bruit électronique du Samsung GX20 avec d'autres boîtier comme le Pentax K20D, Canon EOS 450, le Sony Alpha 350 ou le Canon EOS 40D

Pentax K20D, 100 - 6400 ISO réduction du bruit la plus faible
Canon EOS 450D réduction du bruit activée
Sony Alpha 350, 100 - 3200 ISO réduction du bruit activée
Canon EOS 40D, 100 - 3200 ISO réduction du bruit activée
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation