Olympus E-420 test

Avec la série E-4xx, Olympus avait mis en pratique une partie des préceptes du format 4/3 (FourThirds) à savoir la compacité et la légèreté.

Avec le E-420, la marque Japonaise perpétue la tradition du reflex filiforme et poids plume, très agréable à transporter. Si le boîtier n'a pas subi de profondes modifications, l'électronique a, par contre, bien progressé.

L'Olympus E-420 fonctionne toujours avec un capteur Live MOS à 10 millions de pixels, un capteur qui autorise la visée sur écran LCD.
Si la visée sur écran n'est pas une nouveauté en soi, Olyumpus a clairement choisi de développer les fonctionnalités autour de ce système. Le nouveau reflex intègre en plus de l'autofocus par détection de phase (sur 3 points), un système AF par contraste identique à celui présent sur les compacts numériques. Ce dernier dispose de 11 collimateurs et un module de détection des visages. L'écran LCD propose une visée 100% et offre la possibilité d'afficher un histogramme d'exposition en temps réel et de visualiser en même temps et sur 4 vignettes différentes les différents réglages de balance des blancs ou d'exposition.

Le E-420 est donc un reflex très proche, en utilisation, d'un bridge...à objectif interchangeable. Le bridge est un concept qu'Olympus affectionne tout particulièrement et que la marque n'hésite pas à "triturer". On se souvient par exemple du E-10, un étonnant reflex à optique fixe, appelé bridge, qui avait fait sensation.

Parmi les autres nouveautés, on retiendra le pilotage de flashes distants sans fil (technologie héritée du reflex pro E-3)et une cadence rafale poussée à 3,5 images / s sans limites au format JPeg.
Malgré tout, le E-420 reste le seul nouveau reflex à ne pas proposer un système de stabilisation (les autres constructeurs proposent au choix un système optique ou mécanique) et l'objectif 14-42 mm du kit n'est toujours pas réellement lumineux. Deux kits sont disponibles avec le E-420. Le premier comprend le "classique" 14-42 mm (549 euros) de la marque et le second, plus audacieux, propose un objectif 25 mm f/2,8 ultraplat (649 euros). Si le nouveau 25 mm format "crêpe" (pancake) rend le E-420 encore plus attractif pour le photographe à la recherche d'un reflex compact et léger (et lumineux), ce seul atout suffit-il pour s'imposer face à une concurrence toujours plus mordante ? Réponse dans le test de l'Olympus E-420.

  •  
  • Capteur :

    LiveMos 10 mégapixels effectifs (sur 11,8 totaux) (format 4/3, 17,3 x 13 mm)
  • Monture :

    baïonnette 4/3, compatible avec les objectifs 4/3 Olympus, Sigma et Leica
  • zoom livré :

    kit avec 14-42 mm f/3,5-5,6 ou kit avec 25 mm fixe "pancake" ultraplat f/2,8
  • Stabilisation :

    non
  • Antipoussière :

    oui, par système d'ultrasons
  • Viseur :

    optique, pentamiroir. Grandissement 0,92x, couverture : 95%. Visée oculaire 14 mm
  • Visée écran LCD :

    oui, couverture 100 %
  • Écran :

    2,7 pouces (6,9 cm), 230 000 points. Type HyperCrystal II
  • Mise au point :

    Système de détection différentiel de phase TTL sur 3 points. En mode visée directe : système de détection de contraste sur 11 point. Système de détection de visage.
  • Modes autofocus :

    AF single, continu, manuel
  • Mesures d'exposition :

    Mesure TTL pleine ouverture sur 49 zones Système de détection multi-pattern, spot, centrale pondérée, haute lumière, basse lumière
  • Modes d'exposition :

    Auto, P, S, A, M et 18 modes scènes
  • Vitesse d'obturation :

    60 - 1/4000 s, pose 30 min., synchro flash 1/180 s
  • Motorisation :

    3,5 i/s sans limite en JPeg, 8 vues en Raw (ORF)
  • Sensibilité ISO :

    AUTO, 100 - 1600 ISO par incrément de 1 IL
  • Mémoire :

    1 emplacement pour CF et un emplacement pour xD
  • Format image :

    Raw propriétaire (ORF) sur 12 bits, Raw+JPeg, Jpeg : 3648 x 2736 pixels
  • Alimentation :

    batterie Li-Ion 1150 mAh, 7,2V, BLS-1
  • Connexion :

    USB 2, sortie vidéo, infrarouge, alimentation
  • Dimensions :

    129,5 x 91 x 53 mm
  • Poids :

    495 g (avec batterie, carte, courroie) et 695 g avec 14-42 mm.
  • Logiciels :

    Olympus Master 2 et Olympus Studio 2 version d'essai
  • Dans la boîte :

    BC-1 (Bouchon boîtier), BLS-1 (Batterie rechargeable Li-ion pour série E-400), BCS-1 (Chargeur de batterie BLS-1), EP-4 (Oeilleton de viseur pour E-400/E-410/E-420/E-500/E-510), Courroie, CB-USB6 (Câble USB), CB-VC2 (Câble vidéo CB-VC2 pour E-330/E-420/E-500), OLYMPUS Master 2.0 (Logiciel sur CD-ROM), OLYMPUS Studio 2 Trial (Téléchargement du logiciel), Mode d'emploi, Carte de garantie
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation