Le reflex E-420 est un modèle globalement assez véloce. Comme sur tous les Olympus, le temps de mise sous tension est pénalisé par le nettoyage automatique du capteur qui "bloque" l'appareil quelques instants. Le 25 mm f/2,8 disposant d'une bague de mise au point électrique, la mise au point change à chaque mise sous tension. Le E-420 avec le 25 mm ou le 14-42 mm est donc un peu pénalisé par ce système. Pour les mesures, j'ai utilisé un 12-60 mm qui dispose d'une vraie bague de mise au point mécanique, mais qui nécessite une mise au point à l'allumage (impossible de conserver une mise au point avant la mise sous tension).

La cadence rafale annoncée à 3,5 i/s est bien tenue par le E-420, mais nécessite une carte CF rapide pour tenir sur la longueur (capacité de la carte). La sensibilité ISO n'influe pas sur la cadence et le temps d'enregistrement entre deux vues reste tout à fait bon.

Les tests de performance ont été réalisés avec une carte Kingston 266x 4 Go.


  temps commentaires
première image 1,3 s assez bien
rafale en JPEG (100 ISO) 36 images en 10,6 secondes 3,4 s i/s. Résultat pratiquement conforme à la fiche technique. Nécessite une carte CF rapide pour soutenir la cadence.
rafale en JPEG (1600 ISO) 36 images en 10,6 secondes 3,4 i/s. Aucun ralentissement avec la montée de la sensibilité.
rafale en RAW 9 images en 2,5 secondes 3,6 i/s. Ralentissement important après 9 vues enregistrées
rafale Raw + JPeg 6 images en 1,6 secondes 3,75 i/s. Le mode Raw + JPeg n'affecte pas la cadence de l'appareil
entre 2 photos 0,6 s bien
entre 2 photos flash 0,7 s bien
Latence déclenchement mode visée directe 0,5 s mauvais
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation