Mesure de la lumière et équilibrage des ombres

En mode de mesure matricielle (ESP) sur 49 segments, le reflex Olympus donne de bons résultats avec une exposition assez fidèle. Le reflex dispose de plusieurs réglages de luminosité : auto, normal, forte luminosité et ton grave. Le mode auto réalise automatiquement un ajustement des ombres (sorte de D-lighting version Olympus). Deux exemples sont présentés ci-dessous. Le mode forte luminosité sert pour la réalisation de High Key et le ton grave pour la réalisation de Low Key.

olympus e-420 shadow adjustment off olympus e-420 shadow adjustment on

À gauche, exposition en mode normal : les ombres sont bouchées. À droite, exposition en mode auto (avec ajustement des ombres) : les zones sombres sont légèrement débouchées. L'effet reste relativement doux.

olympus e-420 shadow adjustment off olympus e-420 shadow adjustment on

Les deux histogrammes montrent bien le déplacement de la partie gauche de la courbe alors que la partie droite n'est que très légèrement modifiée. L'image perd également un peu en contraste.

Le capteur 4/3 du E-420 présente une dynamique assez limitée. Sur des images contrastées, les hautes lumières semblent plus rapidement coupées que sur les autres boîtiers. D'ailleurs, le capteur du nouveau E-520 est différent de celui qui équipe le reflex E-420 et devrait apporter une meilleure dynamique.

olympus e-420 test

Conséquence d'un capteur à la dynamique limitée : la perte d'information dans les hautes lumières et ici dans les plumes des flamants roses.

Raw

Le format Raw du E-420 reste sur 12 bits (même au niveau de l'échantillonnage) et les fichiers sont toujours dans un format propriétaire ORF. Le capteur 10 Mpix délivre des fichiers bruts d'environ 10 Mo. Pour exploiter les données, il faudra donc utiliser les logiciels livrés avec le reflex ou attendre que les éditeurs de logiciels tiers mettent à jours leurs produits.

Franges pourpres et aberrations chromatiques

Avec l'optique 25 mm f/2,8, les aberrations chromatiques sont assez bien contenues et mais bien visibles (voir exemple ci-dessous). Le 14-42 mm offre également une bonne qualité d'image concernant les aberrations chromatiques. Rappelons qu'il est possible de traiter ses images avec des logiciels comme Adobe Lightroom ou Bibble pour éliminer ces phénomènes.

Olympus E-420 test

Vous pouvez cliquer sur ce détail pour afficher l'image complète.

Le capteur 4/3 est bien sur sensible au phénomène des franges pourpres, mais de manières assez discrètes.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation