Visée

La visée du K200D est assez classique pour cette gamme d'appareils. On retrouve donc un système pentamiroir et un verre de visée Natural Bright II. Le grossissement est de 0,85x soit un peu plus petit que celui du Canon EOS 450D (0,87x), mais supérieur à celui du Nikon D60 (0,8x) ou du Sony Alpha 200 (0,83x). Le verre de visée présente une granularité importante qui peut perturber, mais qui semble renforcer un peu le contraste. La couverture est de 96%, ce qui reste satisfaisant pour un reflex d'entrée de gamme. Au final, la visée reste assez confortable, mais elle restera toujours un problème pour ceux qui souhaitent utiliser la mise au point manuelle. Si la zone AF est bien matérialisée, les collimateurs eux, ne sont pas représentés. La visée n'est donc pas encombrée, mais il est dommage que Pentax ne propose pas de grille des tiers en surimpression comme sur certains reflex Nikon.

pentax k200d visée

Avec un grossissement relativement important (0,85x), la visée reste relativement confortable sur le K200D. Le dégagement oculaire permet aux porteurs de lunettes de viser convenablement.

Autofocus

Le Pentax K200D utilise toujours le système autofocus SAFOX VIII qui équipe déjà les derniers reflex de la marque et notamment le K20D. Pas de changement donc au niveau de la mise au point. Le système sur 11 collimateurs dont 9 en croix est très réactif en pleine lumière. Dans des conditions lumineuses plus délicates, l'autofocus est moins performant et patine avant de faire le point. Dans le studio de test, en faible luminosité, l'AF dégrossit rapidement le travail, mais la mise au point demande plusieurs étapes qui nécessitent souvent plus d'une demie-seconde. Le plus gros problème vient de la motorisation des objectifs (notamment le 18-55 mm). L'emploi d'optiques à motorisation interne SDM (Super Drive Motor) rend l'utilisation du K200D beaucoup plus agréable.

Nous avons également mesuré le temps de mise au point du Pentax K200D avec le 18-55 mm entre l'infini et 80 cm. L'objectif est placé à 18 mm, f/3,5 en enregistrant le son lors de la mise au point. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point.

pentax k200d test

Le premier graphique montre le temps de mise au point en pleine lumière. Le temps est d'environ 0,4 s. En basse lumière (second graphique), le temps de mise au point est beaucoup plus long et il faut presque 4 secondes au K200D pour réaliser le point. Les différents pics lors de l'enregistrement montrent les différentes étapes de recherche du système autofocus.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation