Depuis les premiers reflex numériques Pentax, les boîtiers n'ont pas subit d'évolutions majeures et l'on retrouve sur le tout nouveau K200D des éléments déjà présents sur l'inaugural *ist D.

Sur le flanc gauche de l'appareil, vous retrouverez le sélecteur de modes de mise au point (autofocus, manuelle) et le fameux bouton Raw apparu sur le Pentax K10D. Une simple pression sur cette touche et l'enregistrement de l'image s'effectue au format Raw (PEF ou DNG).

pentax k200d test

La touche d'accès direct au Raw est une bonne idée. Il est toutefois dommage que Pentax ne propose pas d'assigner une autre fonctionnalité à cette touche, ce qui pourrait encore améliorer l'ergonomie de l'appareil pour les inconditionnels du Raw.

Sur l'épaule gauche de l'appareil, vous trouverez le barillet de sélection des modes d'exposition. Le K200D étant un boîtier grand public, la molette regroupe aussi bien les modes classiques P,S,A et M que les modes résultats : portrait, paysage, macro... Il est également possible d'accéder aux modes scènes via les menus. Le K200D dispose du mode d'exposition Sv qui permet de sélectionner rapidement (via la molette de réglage) la sensibilité à laquelle on souhaite travailler, le boîtier déterminant automatiquement le couple ouverture / vitesse. Un mode hérité du K10D.
L'épaule droite est occupée par un écran LCD monochrome pour le rappel des paramètres de prise de vue. Un écran LCD qui devient de plus en plus rare, les autres constructeurs préférant déporter les informations sur l'écran LCD au dos de l'appareil pour un affichage plus complet et plus lisible. Les informations délivrées par cet écran de contrôle sont toutefois assez nombreuses et pertinentes.

La poignée regroupe le déclencheur, la couronne de mise sous tension, le testeur de profondeur de champ, le correcteur d'exposition et la touche verte dite "panique" qui permet de basculer rapidement du mode d'exposition manuel au mode P.

pentax k200d test

Petit regret, cet écran n'est pas éclairé, ce qui ne rend pas l'utilisation de l'appareil très pratique dans l'obscurité.

Le dos de l'appareil est assez dense, mais l'interface est relativement classique. À gauche de l'écran LCD, vous retrouverez les commandes pour le flash, l'accès aux menus, détruire une image, lire les informations et visualiser les clichés. À droite de l'écran, on retrouve une molette de réglage, la touche pour la mémorisation de l'exposition, un trèfle de navigation, une touche Fn pour accéder rapidement aux principaux réglages de l'appareil (rafale, balance des blancs, sensibilité ISO, flash et désormais les styles d'image). Enfin, en bas, un sélecteur permet d'enclencher la stabilisation mécanique.

pentax k200d test

Le Pentax K200D ne dispose que d'une seule molette de réglage située à l'arrière du boîtier.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation