Il n’y a pas à dire, Canon sait choyer ses clients. Chaque achat d’un de leur produit est un ravissement dès la prise en main de la boîte. La classique et très solide boîte blanche est sobrement décorée des spécifications techniques de l’objet qu’elle renferme.

L’optique est protégée dans un sachet plastique et maintenue en place par deux cartons moulés, placés aux extrémités. Elle est fournie avec un pare-soleil en plastique, à l'allure solide et de très bonne facture. Il est quand même un peu difficile de le positionner sur l’optique, surtout au début, mais cela devrait s'améliorer avec le temps… On apprécie également la présence d’une pochette de rangement bien utile, et pas forcément systématique dans les gammes inférieures du fabricant (voir le 18-200 mm de Canon). Canon EF 24-105 mm f/4 IS USM test

L'optique Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM est livré avec un parasoleil et une housse de qualité.

L’optique est quant à elle toujours bien construite. Sur le fût, on trouve tout d’abord la bague de zoom. Le caoutchouc la recouvrant est assez large pour que la bague puisse être maniée avec aisance. Les stries sont plus espacées que pour la bague de mise au point, et cela peut causer parfois des problèmes d’accroche. En revanche la course est fluide et l’on passe d’un extrême à l’autre sans soucis. Viennent ensuite, alignés, la fenêtre d’échelle des distances, le bouton de sélection du mode de mise au point (autofocus ou manuel) et le bouton de mise en marche de la stabilisation optique. Ces deux boutons sont construits différemment et leur préhension est plus ou moins réussie. En effet, le bouton de sélection de la mise au point est tout plat et légèrement cranté, ce qui n’est pas facile pour changer rapidement de mode, il peut arriver que le doigt glisse et qu’il faille s’y reprendre à plusieurs fois pour l’actionner. Auparavant, comme c’est le cas avec le bouton de mise en marche de la stabilisation, la commande disposait d'un léger renflement qui permettait au doigt de bien accrocher le bouton. C’est dommage et incompréhensible qu’il n’ait été conservé que sur un des deux boutons.

Canon EF 24-105 mm f/4 IS USM test

L'interface du Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM : deux commande pour débrayer la mise au point et activer la stabilisation optique.

La bague de mise au point est très agréable : assez large pour une excellente prise en main, elle présente des stries assez rapprochées pour que les doigts l’accrochent bien. Elle est très fluide mais offre une résistance suffisante pour permettre une mise au point précise et rapide. De manière générale, cette optique donne une très bonne première impression, solide, légère et assez compacte au vue de l'amplitude qu’elle propose. Ce sont tout de même des caractéristiques que l’on est en droit d’attendre d’une optique de la série L, et ici le contrat est honoré. Monté sur un 5D Mark II, l’ensemble a fier allure. Attaquons-nous maintenant au fond du problème, à savoir la qualité d’image. Nous commencerons avec les traditionnelles images de mires, d’une très grande qualité artistique, puis pour les tests sur le terrain, nous sortirons dans le jardin profiter de la belle neige qui s’offrait à nous.

Canon EF 24-105 mm f/4 IS USM test

Le Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM dans les deux positions extrêmes : 24 et 105 mm.

Canon EF 24-105 mm f/4 IS USM test

Avec une ouverture constante à f/4, le 24-105 mm conserve des proportions correctes et un poids (670 g) très intéressant pour les photographes nomades.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation