Piqué
Le principal avantage des focales fixes par rapport aux zooms, c’est que justement elles sont fixes. Il n’y a donc a priori aucun compromis à faire, pas de choix entre privilégier les courtes ou les longues focales. Nikon a donc pu se concentrer sur la gestion du piqué, du vignettage et des distorsions, dès les plus grandes ouvertures. La formule optique est légèrement différente du précédent modèle (une lentille en plus), mais l'optique n'intègre pas de verres spéciaux (ED par exemple) et ne bénéficie pas de traitement de surface particulier comme le Nanocrystal pour une meilleure transmission de la lumière et limiter l'apparition de flare. On apprécie par contre le nouveau diaphragme à 9 lamelles arrondies (contre 7 sur le 50 mm AF-D f/1,4) pour un flou plus rond et harmonieux.
Proposer une optique ouvrant à 1,4 permet de dépanner dans les cas de très faible luminosité, ou bien, et c’est très souvent le cas, permet d’avoir un bon piqué dès une ouverture de f/2. Et il semblerait que ce soit le chemin emprunté par Nikon. En effet, à f/1,4, on sent nettement un manque de piqué et de contraste, que ce soit au centre ou encore plus sur les périphéries, même si cela reste tout de même assez exploitable. En revanche, en ce qui concerne le vignettage et la distorsion, pas de miracles, à pleine ouverture, l’optique n’arrive pas à contrôler complètement les défauts .
Cela s’arrange bien évidemment à f/2. Le centre de l’image commence à récupérer des détails, même si les bords sont encore un peu pauvres en détail. L’amélioration se fait plus clairement sentir sur le vignettage qui est bien mieux contenu. Quant à la distorsion, elle reste un peu visible mais assez bien gérée. Au-delà, plus de soucis, tout est bien net, aussi bien au centre qu’aux bords, aucun problème de vignettage ou de distorsion. À noter tout de même, et c’est parfaitement logique, une petite distorsion à partir de f/11, ainsi qu’une légère perte de piqué sur les bords. Mais rien de vraiment catastrophique.

Vous pouvez cliquer sur les images ci-dessous (détail à 100%) pour afficher l'image en plein format.

Nikkor AF-S 50 mm f/1,4 G - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/1,4 à f/5,6 (centre de l'image)
Nikkor AF-S 50 mm f/1,4 G - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/8 à f/16 (centre de l'image)
Nikkor AF-S 50 mm f/1,4 G - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/1,4 à f/5,6 (bord de l'image)
Nikkor AF-S 50 mm f/1,4 G - évolution du piqué en fonction de l'ouverture de f/8 à f/16 (bord de l'image)
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation