Avec ce nouveau capteur CCD à 14 millions de pixels, le Sony Alpha 350 est attendu sur la gestion du bruit électronique.
Vous trouverez ci-dessous des portions d'images à 100% selon les différentes sensibilités ISO disponibles (sans réduction du bruit, avec réduction du bruit électronique et avec le système DRO en version +).

Par rapport au capteur 10 Mpix de l'Alpha 200, le nouveau venu donne de meilleurs résultats sans pour autant atteindre des sommets. Sur les clichés, le moutonnement est discernable dès 200 ISO, visible à 400 ISO et 800 ISO semble être la limite à partir de laquelle les dégradations sont plus importantes. Le bruit chromatique reste relativement discret jusqu'à 1600 ISO. Au-delà, il devient visible et très présent à 3200 ISO. La fonction DRO (en version avancée +) augmente également de façon significative l'apparition de bruit sur les clichés surtout à partir de 800 ISO. Comme souvent, le bruit est plus visible sur les aplats bleus (les capteurs sont moins sensibles dans ces couleurs). Comparativement à l'Alpha 200, le capteur (+ processeur Bionz) délivre des images dans lesquelles le bruit chromatique est moins visible, mais ou les effets de lissage et de moutonnement sont plus sensibles.

J'ai également fait quelques tirages 30 x 45 cm afin d'avoir une perception plus "réaliste" du bruit électronique. Le constat est assez similaire avec un moutonnement très présent à 800 ISO et un bruit légèrement coloré à 3200 ISO. Quoi qu'il en soit, les clichés de l'Alpha 350 imprimés sont plus "propres" que ceux de l'Alpha 200, avec toutefois un lissage un peu plus prononcé dans les hautes sensibilités (1600 - 3200 ISO). Sur les tirages à 3200 ISO, celui de l'Alpha 200 permet par exemple de distinguer plus de détails. Il est intéressant de noter que le bruit n'a pas de réelle structure géométrique (pas de bandes visibles) et se rapproche un peu du grain argentique. Un passage en noir & blanc pourra parfois sauver certains clichés. Il est intéressant de noter que la montée en définition n'est pas forcément néfaste pour la gestion du bruit numérique. En effet, si l'on souhaite imprimer ses clichés en grand format, la définition est un paramètre important en permettant de moins "tirer" sur les images et donc de moins mettre en avant les défauts.
Il sera très intéressant de comparer les résultats de l'Alpha 350 avec le Pentax K20D (ou le Samsung GX20) autre reflex grand public doté d'un capteur 14 Mpix (pour ce dernier, il s'agit d'un capteur CMOS).


Sony Alpha 350, 100 - 1600 ISO réduction du bruit désactivée
Sony Alpha 350, 3200 ISO réduction du bruit désactivée
Sony Alpha 350, 100 - 1600 ISO réduction du bruit activée
Sony Alpha 350, 3200 ISO réduction du bruit activée
Sony Alpha 350 100, - 1600 ISO réduction du bruit activée avec DRO+
Sony Alpha 350, 3200 ISO réduction du bruit activée avec DRO+

Voici les résulats sur la mire de test en studio. Vous pourrez également les comparer avec les résultats du Sony Alpha 200. La structure du bruit est assez similaire, mais les résultats du Sony Alpha 350 sont meilleurs avec un bruit chromatique moins prononcé. Le moutonnement est par contre un peu supérieur et le lissage des détails important.

Sony Alpha 350, 100 - 1600 ISO
Sony Alpha 350, 3200 ISO
Sony Alpha 200, 100 - 1600 ISO
Sony Alpha 200, 3200 ISO

Vous pouvez également comparer les résultats avec la montée ISO du Nikon D60.

Nikon D60 100 - 1600 ISO
Nikon D60 3200 ISO
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation