Pentax K10D

Mesure de la lumière

En mode multizone, la scène visée est découpée en 16 zones de mesures selon le modèle 1. La mesure pondérée centrale favorise la zone centrale (2) et la mesure spot n'est active que sur le centre (3).

Pas de révolution sur la mesure d'exposition. Vous avez le choix entre trois méthodes de mesure. La première, multizone, divise la scène dans le viseur en 16 zones et mesure le niveau de luminosité dans chaque partie afin de pouvoir déterminer une valeur moyenne de la lumière. Point important, il est possible dans le mode, multizone de coupler la mesure avec un point AF. Concrètement, il s'agit de mesurer la globalité de la scène en privilégiant la zone de focus. Il serait possible de comparer ce mode à une mesure pondérée centrale, dont le point central pourrait être déplacé sur les 11 collimateurs AF. La mesure centrale pondérée mesure l'écran entier en insistant sur le centre, quant à la mesure spot, elle ne mesure que le centre de l'écran avant de définir l'exposition.


Stabilisation

Pentax K10DLe levier de mise en route de la stabilisation est situé à l'arrière du boîtier. Pensez à désactiver cette fonction lorsque vous installez le K10D sur un pied.

Le K10D partage avec le Sony Alpha 100 un système de stabilisation mécanique. Alors que le capteur du Sony se déplace à l'aide de minuscules moteurs micropiezo, le capteur du K10D se meut par l'intermédiaire d'un système électromagnétique. Pentax annonce un gain de 2 à 4 vitesses selon les cas. En effet, la réussite de la stabilisation dépend de nombreux paramètres comme le contrôle du photographe, de l'objectif utilisé…Toutefois, dans de nombreuses situations, il est réellement possible de gagner 2 voire 3 vitesses. Rappelons que la stabilisation mécanique n'est pas la panacée contre le flou de bougé, et ne corrige que les mouvements du photographe. Le système ne permet pas de figer un sujet en mouvement. Ce principe de stabilisation dans le boîtier dispose d'un argument non négligeable, puisqu'il permet de stabiliser tous les objectifs de la marque. Il est donc probable que Pentax ne produise jamais d'objectifs stabilisés (pourtant plus agréable à utiliser, puisque la stabilisation est perceptible pendant la visée).

Système antipoussière

Pentax K10D

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, le système de stabilisation mécanique par déplacement du capteur constitue également un système antipoussière par agitation rapide du capteur. Cette opération a lieu à chaque mise sous tension (cette option est débrayable dans les menus) et peut également s'effectuer à la demande via une commande dans les menus. Cette fonction semble assez performante, puisque nous n'avons pas noté d'apparition de poussière malgré les changements fréquents d'objectifs. Attention, ce système est efficace contre les poussières sèches, mais ne permet pas de lutter contre les poussières grasses parfois présentes sur le capteur. Pour ces dernières, il faudra encore utiliser les bâtonnets imbibés de produits spécifiques pour nettoyer complètement le capteur. Une fonction d'escamotage du miroir est d'ailleurs prévue à cet effet. La vibration pour nettoyer le capteur est nettement perceptible et "secoue" presque le reflex. Une secousse relativement désagréable que j'ai volontairement débrayée au bout de quelques jours. Si les premiers clichés ne présentaient pas de traces visibles, vous remarquerez plus loin qu'il est plus sage de laisser l'option au démarrage pour assurer un fonctionnement optimum (cf. images test pour la stabilisation).

Le nettoyage du capteur ne s'interrompt pas si vous appuyez sur le déclencheur. Il est possible de débrayer le nettoyage automatique à la mise sous tension, pour gagner une précieuse seconde.

Stabilisation, objectifs en pratique

Point essentiel du K10D, la stabilisation est vraiment une innovation technique intéressante. Pentax annonce des gains de l'ordre de 2 à 4 vitesses. Sur le terrain, le K10D tient ses promesses.

Le gain est ici fragrant et l'image est nette au 1/6 s au 55 mm équivalent à un 80 mm en 24x36. Il est intéressant de noter ici la présence de poussières sur les images qui confirme bien que pour être réellement efficace, le système antipoussière doit être activé à chaque démarrage et non à la demande comme ici.

Attention, la stabilisation ne fonctionne pas chaque fois, il faut également une certaine maîtrise de soi pour limiter ses mouvements. Dans l'exemple ci-dessous la stabilisation n'a pas permis d'obtenir une image nette.

Vous pouvez également admirer notre désormais célèbre Barbie qui est nette au 1/5 s ! Pas mal.

  • 1/5 s, f/5,6, ISO 100
  • 1/10 s, f/5,6, ISO 200
  • 1/20 s, f/5,6, ISO 400
  • 1/40 s, f/5,6, ISO 800
  • 1/80 s, f/5,6, ISO 1600

Objectif 18-55 mm f/3,5-5,6

Dans l'ensemble (hormis Nikon), les kits reflex + objectifs sont livrés avec des optiques d'une qualité assez moyenne, le fabricant cherchant avant tout à réduire les coûts afin de proposer le lot au prix le plus intéressant possible. Pentax n'échappe pas à cette règle et le 18-55 mm livré avec le K10D était déjà le modèle fourni avec les anciens *ist D. La fabrication est acceptable, mais la qualité optique, qui était suffisante pour les capteurs à 6 millions de pixels, est désormais bien insuffisante pour souligner tout le potentiel du capteur décamégapixels. Nous avons comparé le 18-55 mm à la focale fixe Limited Edition 21 mm extra plat. En termes de prix, la différence est importante (le 21 mm coûte la bagatelle de 600 euros) mais la différence de piqué est également frappante.

Avec le 18-55 mm, l'image manque de tonus et de netteté. Comparativement l'image produite avec le 21 mm pique sensiblement plus. Pour cela, il suffit de regarder à 100% les écritures sur les tranches des livres.

Les résultats sont sans appel et le 21 mm l'emporte haut la main. Prévoyez donc, si vos finances vous le permettent, l'achat d'une optique de qualité pour exploiter au mieux votre K10D. Le 16-45 mm f/4 est par exemple de meilleure qualité sans toutefois justifier le différentiel de prix. Le plus sage est encore d'attendre les nouveautés que ne manquera pas de proposer Pentax pour le PMA (mars 2007).

  • 1/30 s, f/4, ISO 100

En plus de la qualité optique assez moyenne, le 18-55 mm est frappé d'aberration chromatique visible surtout sur le côté gauche comme le montre le détail à 100%.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation