Le capteur 10 Mpix Sony qui équipe le Nikon D60 est assez bien connu de la marque. C'est le même que l'on retrouve dans le D40x qui à l'époque m'avait déjà impressionné par la qualité des images obtenues en hautes sensibilités (800, 1600 et 3200 ISO). Avec de nouveaux processeurs et de nouveaux algorithmes (regroupés sous l'appellation Expeed) et les progrès dans le traitement des images, j'étais impatient de voir les résultats du Nikon D60 sur ce terrain.

Tout comme le Nikon D40x, l'activation du système de réduction du bruit électronique n'est pas automatique. Pour les sensibilités comprises entre 100 et 800 ISO, celle-ci n'est pas appliquée. Il faut attendre 1600 et 3200 ISO pour que le boîtier active la réduction du bruit (niveau normal pour le D60 et niveau faible pour le D40x. Les valeurs sont données par ViewNX).


Nikon D60 100 - 1600 ISO
Nikon D60 3200 ISO

Les résultats du Nikon D60 sont plus que satisfaisants. Il est intéressant de comparer ces images avec celles réalisées avec le Nikon D40x

Nikon D40x 100 - 1600 ISO
Nikon D40x 3200 ISO

La gestion du bruit est une fois de plus excellente. Dans les hautes sensibilités le moutonnement est bien contenu, les détails présents et le bruit chromatique pratiquement absent. On retrouve le niveau atteint par le D40x. C'est peut-être le seul point "négatif". Car si les résultats sont déjà très bons, ils ne sont guères différents du précédent boîtier (voire moins bons sur certaines images). On note parfois une surexposition (assez classique) sur les clichés pris en hautes sensibilités (1600 - 3200 ISO)

Il est possible de comparer les résultats avec le Sony Alpha 200 récemment testé. Les conclusions sont sans appel.

Sony Alpha 200 100 - 1600 ISO
Sony Alpha 200 3200 ISO

Nous avons également comparé la montée ISO avec la fonction de D-Lighting. Généralement la modification de la courbe de rendu a tendance à révéler le bruit électronique.

Nikon D60 100 - 1600 ISO
Nikon D60 3200 ISO
Nikon D60 100 - 1600 ISO avec D-Lighting auto
Nikon D60 3200 ISO avec D-Lighting auto

Avec la fonction de D-Lighting, le bruit électronique est plus marqué sur toute la plage de sensibilité (100-3200 ISO) et le grain est bien visible dès 200 ISO. À 800 et 1600 ISO, le bruit est nettement plus visible avec une granulation plus importante.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation