Sony Alpha 200 test

Prise en main

Les premiers contacts avec le nouvel Alpha 200 sont assez plaisants. Malgré un positionnement en entrée de gamme et un prix attractif, le boîtier possède une bonne finition. Les matériaux utilisés font vraiment "plastique", mais une fois cette première impression passée, l'aspect général est plutôt de bonne facture. La poignée est moulée avec un revêtement gomme agréable et permettant une bonne prise en main.
L'Alpha 200 conserve des dimensions honnêtes (130,8 x 95,5 x 71,3 mm) qui permettent de bien maintenir l'appareil. Tous les doigts de la main tiennent donc sur la poignée, contrairement au Canon 350D avec lequel 1 voire 2 doigts passent sous la semelle du boîtier. Nu, le Sony Alpha 200 reste relativement léger (649 g avec carte, courroie et batterie). Avec le Zeiss 16-80 mm, les choses se gâtent un peu puisque la balance accuse 1085 g (nous n'avons pas eu le 18-70 mm de rigueur pour effectuer nos tests).
Contrairement au Pentax K200D, le Sony A200 n'est pas protégé contre les intempéries (pas de joints pour les trappes), il faudra donc prendre soin de ne pas trop l'exposer à l'humidité.

Sony Alpha 200 test
Sony Alpha 200 test
Sony Alpha 200 test
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation