Des couleurs plus justes en quelques clics

sonde calibrage Lacie Blue eye

Avant tout, il convient de préciser que les profils disponibles sur Focus Numérique ne fonctionnent qu'avec les écrans dont les réglages (luminosité, contraste...) n'ont pas été modifiés par défaut (dans le cas contraire, les paramètres à modifier seront précisés). En effet, nos profils sont réalisés sur les moniteurs "sortis du carton". La modification d'un paramètre entrainant naturellement la modification de l'affichage, il faut normalement étalonner son écran après chaque changement ou revenir aux réglages "usines". De plus, nous sommes parfaitement conscients qu'un profil ICC est valable que pour un couple écran - carte graphique donné. Nous avons effectué quelques essais de nos profils avec différents ordinateurs (et donc différentes cartes graphiques) et les résultats étaient suffisamment homogènes pour que prenions la décision de mettre à disposition les différents profils créés lors de nos tests.

Les écrans plats reproduisent par défaut des couleurs que l'on peut qualifier de "assez justes" pour les meilleurs, les mieux réglés en usine, à complètement délirantes. Les dominantes de couleurs sont fréquentes, avec ces derniers temps une mode toute particulière au bleu globalement envahissant sauf dans le blanc, qui vire au rouge. Typiquement, ce genre d'écran est in-réglable à la main. Diminuez le niveau de bleu pour rééquilibrer l'affichage : vous accentuerez la dominante de rouge dans les tons clairs.

Calibrer un écran est une opération qui se déroule en deux étapes : le calibrage (réglage optimale du périphérique) et la caractérisation de l'écran (création du profil). Le calibrage (nous devrions parler de caractérisation, mais pour plus de compréhension nous garderons le terme de calibrage) permet de récupérer les couleurs justes. La méthode est presque magique : en quelques clics, la sonde répare l'affichage toute seule. L'inconvénient : c'est cher. Notre colorimètre, le LaCie Blue Eye Pro, coûte environ 350 euros. Nous vous proposons ici un avant goût de cet outil, de découvrir ce qu'un calibrage peut vous apporter. Si vous êtes un amateur de photo, dans de nombreux cas ces profils amélioreront sensiblement l'affichage. N'allez pas vous dire si c'est le cas que Bingo !, vous venez d'économiser 350 euros ! Idéalement, un écran se calibre tous les mois, toutes les semaines voir tous les jours diront les plus furieux (les performances de la dalle et des autres composants évoluent dans le temps et nos profils ont été réalisé avec du matériel généralement neuf). De plus, il est important de pouvoir régler le point blanc et le point noir de son écran avant la caractérisation. Rien ne vaut donc un calibrage maison, sur son ordinateur, avec son écran et sa carte graphique. Ici, nous ne faisons que dégrossir le travail. Mais ce sera dans de nombreux cas déjà un excellent avant-goût !

Caractérisation : le principe

La sonde effectue un travail de caractérisation souvent appelé, à tort, calibrage. Cependant et pour plus de simplicité, nous emploierons le terme de calibrage pour le reste de l'article. D'une manière générale, avec ou sans aide matérielle, il est très difficile et très rare de trouver un bon réglage manuel, simplement via les paramètres de l'OSD (le menu de réglage de l'écran). La solution idéale, conseillée, indispensable pour les pros de l'image, c'est le calibrage. Une sonde mesure les écarts de couleurs sur une série de patchs affichés à l'écran, puis les compense à travers l'élaboration d'une nouvelle table (LUT, pour Look Up Table). Pour bien comprendre, des tables il y en a deux en fait. Une dans l'écran, responsable de la plus ou moins bonne justesse des couleurs sur les réglages par défaut. Celle-là, on n'y touche pas. Il faudrait flasher l'écran ou au moins avoir un accès en écriture à sa table : ce n'est pas notre cas.

Nous intervenons donc sur l'autre LUT, celle de la carte graphique de l'ordinateur. C'est cette dernière qui sera affectée par la calibration, c'est elle que la sonde recrée pour compenser les défauts du moniteur. Schématiquement, si au lieu d'un gris RVB 128,128,128 demandé, la sonde détecte que l'écran affiche un 134,128,128 – avec un rouge en excès donc, elle anticipera et demandera à l'avenir via la LUT de la carte graphique un 122;128;128. Elle opère ainsi avec toutes les couleurs étudiées.

Dans le cas du colorimètre LaCie Blue Eye Pro que nous utilisons, cela concerne 18 couleurs de base + leurs variantes en plusieurs dégradés. Autant dire que la finesse atteinte est autrement plus intéressante qu'un réglage manuel via l'OSD.

Les résultats : avant et après

Avant calibration, nous mesurons l'écart moyen entre les couleurs demandées et celles affichées. Le résultat est rapporté sous la forme d'un dE 94 moyen établi sur la base de 18 écarts.

dE moyen > 3 : le rendu est imparfait, et franchement problématique au delà de 5.
dE moyen < 3, l'écran peut être considéré comme fidèle.
dE moyen < 2, il est excellent, bon pour un travail de retouche photo.
dE moyen < 1, on frôle la perfection. Il est courant de considérer que l'oeil humain ne verra aucune différence entre les couleurs demandées et celles affichées.

Un écran affiche d'ordinaire un dE moyen compris entre 2 et 7, les deux tiers d'entre eux se situent à plus de 4.

exemples de dE de certains écrans LCD



Exemples de dE avant calibrage de certains écrans LCD.

Après calibration, tous les écrans passent sous la barre du 1 ! Tous voient donc leurs écarts rectifiés par le profil créé.
Ce profil justement, nous vous le mettons à disposition. Nous publions dans les pages suivantes une première liste de moniteurs avec leurs profils associés. Nous espérons que vous y trouverez le votre. Téléchargez le, installez le sur votre machine et voyez si c'est mieux avec que sans. Si vous le voulez bien, faites nous part de vos remarques par mail

De notre côté, nous avons vérifié leur utilité sur diverses configuration dans un article publié sur LesNumeriques. Nous cherchions à vérifier qu'un profil créé sur une machine bien particulière (en l'occurence une configuration Windows Vista + carte NVIDIA) serait utilisable dans d'autres contextes : XP + ATI, Leopard + NVIDIA, etc. C'est bien le cas !

Réserve : le profil ne fonctionnera que sur les écrans équipés de la même dalle que sur celui testé par nos soins, soit sur un modèle équipé de composants identiques aux nôtres. Il arrive hélas que les constructeurs changent de dalle sans prévenir. Dans ce cas, malheureusement, le profil n'apportera rien. Vous devrez revenir à l'état de départ, ce qui se fait en un clic en sélection le profil générique, par défaut le sRGB.

Acheter une sonde de calibrage Lacie Blue Eye au meilleur prix.

Installation des profils ICC :


PARTAGER
Contact Charte de la vie privée