Présentation

Si la part de reflex reste dominante sur le segment des appareils à objectifs interchangeables (75 % du volume entre octobre 2015 et octobre 2016), les hybrides séduisent de plus en plus de photographes qu'ils soient amateurs ou professionnels. Les arguments ? Un encombrement réduit, un allègement considérable et des fonctionnalités haut de gamme. 

Si les deux géants Canon et Nikon et Pentax "boudent" encore le marché des hybrides, les autres fabricants – Fujifilm, Panasonic, Olympus et Sony – proposent désormais un écosystème riche et fonctionnel pour répondre à la plupart des besoins photographiques. Les parcs optiques sont vastes et de qualité et les accessoires, nombreux. 

Mais c'est surtout au niveau des fonctionnalités que les hybrides peuvent se démarquer et faire de l'œil aux "faiseurs d'images". Avec leur visée électronique et leur autofocus souple et rapide, les boîtiers hybrides deviennent d'excellentes caméras légères et peu coûteuses, avec des capacités d'enregistrement en UHD ou 4K. Sans miroir pour la visée, les hybrides décrochent désormais les trophées pour les cadences rafales. Nombreux sont les boîtiers à dépasser les 5 ips, l'Olympus E-M1 II engrange des rafales jusqu'à 18 ips et le récent Sony A6500 balaie d'un revers de la main tous les records avec une cadence de 24 ips en pleine définition. 

Les hybrides sont également les premiers à intégrer des technologies modernes comme des écrans LCD orientables et tactiles, des puces Wi-Fi, GPS ou NFC. C'est parmi eux également que les progrès, dans le domaine des autofocus, sont les plus marquants. Le X-T2 de Fujifilm propose 325 points AF et l'A6500 de Sony atteint la première marche du podium avec 425 points AF au compteur.

Les hybrides offrent également une certaine souplesse au niveau de la taille du capteur, les boîtiers se déclinant en modèles 1 pouce, 4/3", APS-C et 24x36. Un choix et une variété plus qu'appréciables. 


Guide d'achat : les meilleurs compacts à objectifs interchangeables

Si le futur appartient, en partie, aux hybrides, il n'en demeure pas moins difficile de faire un choix entre ces appareils aux formes diverses et aux fonctions multiples. C'est ce qui les rend par ailleurs attractifs : les hybrides proposent de fonctionnalités nouvelles, absentes sur des boîtiers plus conventionnels.
Mais quel budget prévoir ? Quelle taille de capteur privilégier ? Voici notre sélection des meilleurs hybrides de l'automne 2016.

Le coup de cœur de la rédaction

Fujifilm X-T2 test review hybride

Fujifilm X-T2

C'est le coup de cœur de cette rentrée 2016 et le meilleur hybride APS-C du moment, avec une qualité d'image superlative, un système autofocus au niveau des meilleurs reflex et une rafale jusqu'à 8 ips avec suivi des sujets. Attention, l'achat d'une poignée d'alimentation est fortement recommandé. Elle permet de grimper à 11 ips et triple l'autonomie du boîtier. Le X-T2 propose également l'enregistrement vidéo en UHD. Qui a dit polyvalent ?

Voir le test complet


Photographes débutants / moins de 700 €

Panasonic GX80 test review hybride

Panasonic GX80

Compact, racé, rapide et complet, le GX80 est le petit phénomène qui a fait l'unanimité au sein de la rédaction et vient immédiatement se placer en coup de cœur. Son autofocus est rapide, la qualité d'image au rendez-vous, il est capable de filmer en UHD et se dote des derniers raffinements technologiques de la marque. Pour ne rien gâcher, son prix sait rester doux. Une réussite.

Voir le test complet


Olympus OM-D E-M10 Mark II

L'alternative : Olympus OM-D E-M10 Mark II

Les boîtiers Olympus se démarquent de la concurrence par leurs lignes "rétro" réussies. C'est le cas de l'E-M10 Mark II. Cet appareil n'est pas que beau : il est aussi rapide, dispose d'une stabilisation mécanique 5 axes et de nombreux raccourcis physiques pour une utilisation "experte".

Voir le test complet


Photographes avertis / moins de 1 200 €

Sony A7

Le choix de la rédaction : Sony A7

Le premier hybride de Sony avec un capteur 24x36 est toujours en vente et son prix a bien baissé. Pour moins de 1 000 € désormais, vous pouvez goûter aux plaisirs de la photo avec un grand capteur à 24 Mpx : belle gestion de la profondeur de champ, dynamique et gestion du bruit électronique remarquable. Seul l'autofocus est maintenant un peu daté.

Voir le test complet


Panasonic Lumix DMC-GX8

L'alternative : Panasonic Lumix DMC-GX8

Grand frère de GX80 (notre coup de cœur), le successeur du remarqué GX7 s'étoffe avec les dernières technologies de la marque : double stabilisation optique/mécanique, viseur électronique spacieux et confortable, écran LCD orientable et tactile, autofocus très réactif, vidéo UHD... Il ne manque pas grand-chose.

Voir le test complet


Photographes experts - Moins de 2 000 €

Sony A7 II

Le choix de la rédaction : Sony A7 II

C'est l'un des petits chouchous de la rédaction. Cette 2e génération de l'hybride phare de Sony apporte un confort non négligeable au niveau de l'autofocus et la stabilisation mécanique sur 5 axes. Avec son capteur plein format 24x36 de 24 Mpx, c'est également l'équilibre quasi parfait entre définition, gestion du bruit électronique et "poids" des fichiers. Un must.

Voir le test complet


Olympus OM-D E-M1 II test review

L'alternative :Olympus E-M1 II

Positionné tout juste sous la barre des 2 000 €, l'E-M1 est ce qui se fait de mieux dans le format Micro 4/3. Construction soignée et résistante, viseur spacieux et réactif, autofocus de compétition, mode vidéo 4K/UHD, stabilisation mécanique embarquée et notamment un mode rafale de 15 à 18 ips en pleine définition ! De quoi intéresser les photographes sportifs. 

Voir le test complet



Lire également :
> Tous les hybrides testés
> Guide d'achat été 2016 : les meilleurs appareils reflex
> Tous nos guides d'achat


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation