Le mauvais temps n'est pas l'ennemi du photographe. Alors que nous vous proposions, il y a maintenant un an, de sortir par temps nuageux pour perfectionner votre pratique du portrait, nous souhaitons vous inciter aujourd'hui à profiter de la brume et du brouillard pour magnifier vos photographies de paysage. Vos efforts seront récompensés par des images à l'atmosphère étrange et mystérieuse.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : la brume et le brouillard (Nicolai Durbaum)
Photo : Nicolai Durbaum.

Le principe

Parfois recréés artificiellement pour leurs propriétés esthétiques (en photographie mais également en cinéma), la brume et le brouillard accentuent la sensation de profondeur et nimbent le paysage d'une ambiance surnaturelle pour ne laisser paraître que des silhouettes. Ces phénomènes météorologiques ont également pour caractéristique d'atténuer les couleurs des objets qu'ils enveloppent. Il convient donc de mettre à profit la palette pastel offerte et de jouer avec le contraste pour donner du relief à vos images.

Exercice photo : la brume et le brouillard (Harist Refian)
Photo : Harist Refian.

Notez que la brume et le brouillard sont en réalité un seul et même phénomène se manifestant par la suspension dans l'atmosphère de gouttelettes microscopiques qui réduisent la visibilité et estompent les formes lointaines. Pour en profiter au cours d'une balade photographique, il vous faudra sortir en priorité le matin et en fin de journée.

En pratique

Tout comme les phénomènes lumineux que sont l'heure dorée et l'heure bleue, le brouillard se montre donc à des moments privilégiés et pour une durée limitée. De façon à ne pas vous laisser surprendre et pour en profiter au mieux, nous vous conseillons de repérer au préalable un lieu de prises de vues, et de vous y rendre avant le début du phénomène.

Exercice photo : la brume et le brouillard (Ales Krivec)
Photo : Ales Krivec.

La brume constituant un diffuseur naturel, les sources lumineuses parsemant la scène photographiée paraîtront de plus grande taille et d'intensité plus faible ; un trépied vous permettra ainsi d'utiliser un temps de pose relativement élevé. Nous vous conseillons de plus l'usage d'un objectif grand-angle ou fisheye qui vous permettra de révéler l'étendue du paysage enveloppé par ce phénomène météorologique tant recherché.

Pour conclure

Exercice photo : la brume et le brouillard (Lukas Neasi)
Photo : Lukas Neasi.

Matériel de prise de vue, tutoriels, logiciel de retouche spécialisé... Les conseils pour photographier les paysages d'automne étant nombreux sur Focus Numérique, nous les avons rassemblés à l'intérieur d'un dossier dédié. Nous vous invitons à le consulter pour mieux profiter des bienfaits du mauvais temps.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

> Tous nos exercices photo
> Tous nos tutoriels
> Toute l'actualité (tests et articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation