Nous sommes heureux, nos conseils portent leurs fruits ! C'est en tout cas ce que nous nous sommes dit à la découverte de vos images reçues ce mois-ci. Le mois de novembre porte une belle moisson d'images et vos participations à ce Vos photos, nos conseils sont toujours aussi variés et pertinentes ! 

Vos photos nos conseils, novembre 2016

Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
  • - les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
  • - les "presque tops", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
  • - les "encore un effort", qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables, et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, gardez à l'esprit que cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Gian-Luca Testa

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo

Une image de carte postale pour cette tour des Finances de Liège. Si vous ôtez votre watermark, votre photo sera presque parfaite !

Nicolas Jaballha

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo

"Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne / Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends..." C'est immédiatement aux premiers vers du poème de Victor Hugo, Demain, dès l'aube..., que nous pensons en regardant la photo de Nicolas et cette brume matinale.

Bruno Masson

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo

S'il y a bien un endroit sur terre susceptible de renforcer la foi des croyants, il se trouve peut-être dans l'un de ces monastères en Grèce, perchés au sommet des Météores... Belle image !

Adrien Coquelle

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Adrien Coquelle

Un lys qui aurait ravi Karl Blossfeldt et certainement aussi Robert Mapplethorpe, tant cette photo de fleur est sensuelle et équilibrée. Bravo !

Nicolas Demeyere

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Nicolas Demeyere

Une photo qui fait quelque peu penser à certains travaux de Joel Meyerowitz, avec un parfait sens du timing, de la composition et des correspondances colorées. Bien vu.

Patrick François

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Patrick François

La fondation Louis Vuitton est indéniablement un lieu inspirant pour de nombreux photographes, avec ses perspectives, son graphisme et ses jeux géométriques. En y intégrant une silhouette, Patrick a réussi à rendre le lieu vivant et encore plus graphique. Bien joué !

Frédéric Mutryn

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Frédéric Mutryn

30 secondes de temps de pose. C'est le temps nécessaire qu'il aura fallu à Frédéric pour réussir à capter cet éclair vibrionnant dans le ciel de La Ciotat. Un instant impressionnant et de belles couleurs. Rien à redire, si ce n'est déplorer, là encore, l'usage de ce watermark disgracieux et beaucoup trop présent : il vient ici déséquilibrer l'image et gêner la circulation du regard.

Jonathan Peccini

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Jonathan Peccini

Cette photo nous renvoie dans les arcanes de notre plus profonde intimité et de certains matins chauds et soyeux où l'amour nous cueille au réveil et que l'on a qu'un désir : que la robe de chambre descende encore plus bas...

Les presque tops

Olivier Panico 

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Olivier Panico, original

Ce paysage de bord de mer nous a touchés. La lumière y est joliment matérialisée grâce à ce rayon lumineux et l'homme qui est au milieu est le point central de la composition. Pourquoi alors rester aussi loin ? N'oubliez pas : il faut rapprocher le spectateur de ce que l'on veut dire et l'empêcher de dissiper son œil par des éléments qui n'apportent rien à la lecture. Du coup, un simple travail de recadrage et de perspective nous permet d'avoir une composition plus marquante.

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Olivier Panico, résultat après recadrage

Lucas Bertoldo

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Lucas Bertoldo

Nous retrouvons Lucas Bertoldo, dont nous avions déjà retenu une photo de jeux d'enfants dans notre Vos photos, nos conseils de septembre, et nous avons clairement hésité à publier cette photo dans les tops tant la joie, la gaîté et la légèreté des enfants y sont présentes. On sent bien l'instant complice et le jeu ou les chamailleries. À y regarder de plus près, nous regrettons néanmoins un peu que le cadrage soit si serré, car nous aurions bien voulu savoir ce qui les fait tant rire et surtout distinguer un peu plus le visage de l'enfant à gauche. Une belle composition en tout cas.

Jonathan Rousseaux

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Jonathan Rousseaux

Ce joli portrait automnal est agréablement réalisé avec un modèle souriant, une belle lumière homogène qui ne fait ressortir aucun défaut sur le visage et un arrière-plan coloré, mais qui ne gêne pas la lecture. Néanmoins nous regrettons un point : nous nous sentons loin du joli sourire de cette jeune fille !

En effet, si Jonathan a sans doute voulu placer avec méthode le regard pile au croisement des deux lignes de force verticale et horizontale du tiers gauche de l'image, la rigueur de son cadrage l'empêche de voir que finalement il y a peu d'intérêt à laisser tant de vide au-dessus de la tête du modèle. Pourquoi ne pas oser un cadrage plus serré qui permet outre de se rapprocher de ce charmant sourire, de remplir davantage le cadre et, encore une fois, de ne pas laisser le regard s'égarer... ?

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo

Encore un effort !

Romain Gautron

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Romain Gautron

Nous retrouvons un autre auteur de notre sélection de septembre : Romain, qui nous avait envoyé un très délicat portrait d'enfant en noir et blanc. Cette fois, la photo de Romain nous rappelle ce point essentiel de la photographie : ce n'est pas parce que l'on photographie une belle chose ou une belle personne que notre photo sera nécessairement belle aussi. La réussite d'une image dépend fortement de ses qualités techniques, mais aussi du cadrage, de la composition et de la façon dont les sujets sont agencés dans l'espace du cadrage.

Ici Louella, le modèle, semble être une très jolie femme, mais la photo ne lui rend pas suffisamment hommage. En effet, si la lumière naturelle de ce portrait en extérieur est bien gérée, il faut, nous ne le répèterons jamais assez, travailler l'équilibre des masses et des formes. La première question qui nous vient à l'esprit est : mais pourquoi Romain a-t-il coupé les pieds de son modèle ? N'allez pas croire qu'il ne s'agit ici que du fétichisme exacerbé de votre serviteur : c'est une réelle question de composition. Pourquoi masquer, couper les chaussures du modèle, alors que sa posture même permet de les mettre en avant ? Même question pour cette main droite lascive aux doigts coupés...

Enfin, comme sur la photo de Jonathan juste ci-dessus, il faut davantage guider le spectateur, qu'il ne laisse pas perdre son regard vers ce qui n'est pas important. La perspective ici aurait pu être un peu plus assumée, en reculant d'un bon pas et en s'abaissant encore un peu pour photographier le modèle en entier, tout en lui demandant peut-être de tourner légèrement le visage vers nous sans bouger le buste. Vous pourrez peut-être trouver des indications utiles pour diriger votre modèle lors d'une séance en extérieur dans notre tutoriel.

Karim Achali

Vos photos, nos conseils, novembre 2016 - Photo Karim Achali

La photo de Karim est intéressante à plus d'un titre. Intitulée Stranger 49, elle laisse supposer (mais ce n'est qu'une supposition, puisque nous n'avons aucune explication de la part de l'auteur) que Karim réalise des portraits d'étranger dans sa ville. Il a réalisé celui-ci avec un 50 mm f/1,4 et un plein format, on profite donc ici pleinement du bokeh crémeux de cet objectif et de la douceur des flous d'arrière-plan. Il est important de travailler avec la profondeur de champ, car c'est elle qui va permettre de découper les plans.

Néanmoins on regrette que le sujet soit tant au centre du cadre et que la balance des blancs vire au jaune. Au-delà d'un recadrage permettant de repositionner le sujet sur un point de force de l'image, il eût été préférable de bien se positionner dès le départ et de mieux gérer la dynamique de l'image. D'autant que les pouces levés ne se voient pas trop, puisqu'ils sont ton sur ton. Quant à la balance des blancs... c'est typiquement dans ce genre de circonstances que le RAW peut vous sauver la vie...

Merci encore à tous de vos participations, et à très vite pour un nouveau "Vos photos, nos conseils" !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"
> Tous les tutoriels
> Tous les exercices photo
> Toute l'actualité (articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation