Olympus OM-D E-M1 II : les meilleures offres

La vidéo n'a jamais été une fonctionnalité poussée par Olympus. Avec L'OM-D E-M1 II, les choses pourraient bien changer. En effet, il est le premier boîtier hybride d'Olympus à filmer en 4K / UHD. Une avancée que les vidéastes apprécieront.

Formats

L'E-M1 II propose une large palette de formats vidéo avec toutes les cadences usuelles. La plupart des formats utilisent un codec AVC/H.264 (encapsulé dans un conteneur .MOV). Dans certains formats, il possible d'avoir une compression individuelle des images (ALL-I) pour un fichier plus volumineux, mais plus simple à monter, ou une compression inter image (IPB).

  • - 4K : 4 096 x 2 160 px (IPB : AVC/H.264) : 24p (237 Mbps)
  • - UHD : 3 840 x 2 160 px (IPB : AVC/H.264) : 30/25/24p (102 Mbps)
  • - HDTV : 1080 (ALL-I à 202 Mbps/ IPB à 52 Mbps: AVC/H.264) : 30, 25,24p
  • - HDTV : 1080 (IPB : AVC/H.264) : 60/50p
  • - HDTV : 720p (IPB : AVC/H.264) : 60/50/30/25/24p

De manière assez étonnante, nous n'avons pas pu atteindre les débits vidéo annoncés. Ainsi et en utilisant des cartes UHS-II, nous n'avons pas dépassé 60 Mbps en enregistrement 4K, 40 Mbps en UHD et 40 Mbps en HDTV 1080 (ALL-I) 25p. Des chiffres assez éloignés de ceux annoncés par la marque.

Fonctionnalités

L'E-M1 II dispose de quelques assistants comme des Time Code (Rec run / Free run), un histogramme d'exposition et un système de focus peaking pour la mise au point manuelle. Toutefois, le boîtier ne propose pas zébras pour gérer l'exposition, ni de profils d'image en Log. Nous aurions également apprécié un enregistrement de proxy plus léger pour faciliter le montage en 4K/UHD).

Il est possible d'utiliser une intention de rendu flat pour faciliter l'étalonnage en post-production. 

Qualité des images et Précision

En HDTV 1080, les images sont un peu décevantes avec un rendu très doux et un lissage de l'aliasing un peu marqué. Dans ce domaine, le X-T2 de Fujifilm fait mieux.
Les effets de rolling shutter sont assez bien maîtrisés.

Olympus E-M1 Mark II vidéo HDTV extrait 100%

Fujifilm X-T2 extraitHDTV 1080

Le passage en UHD est bénéfique : les images apparaissent logiquement plus précises et globalement, la colorimétrie est de bonne facture. On note peu d'artéfacts de compression sur les différents plans filmés. Toutefois, le X-T2 fait là encore un peu mieux avec une image encore plus détaillée, plus précise. Attention, les deux vidéos n'ont pas été tournées avec les mêmes optiques. 

Olympus E-M1 Mark II vidéo UHD extrait 100%

Fujifilm X-T2 vidéo UHD


Stabilisation

Nous l'avons vu dans le chapitre consacré à la stabilisation : le système mécanique, qui fonctionne avec toutes les optiques, peut être couplé à la stabilisation optique de certains objectifs pour une efficacité renforcée. Les résultats sont impressionnants et il est possible de filmer sans ajouts supplémentaires pour la stabilisation. Un véritable confort appréciable.

Autofocus

L'autofocus continu en vidéo n'est pas aussi impressionnant qu'en photo. La mise au point est souple et pratiquement inaudible, mais encore assez lente, comme vous pouvez le visualiser sur la vidéo ci-dessous. Le mode Suivi améliore un peu la réactivité du boîtier et permet surtout de suivre un sujet en déplacement sur pratiquement l'ensemble du champ couvert.


Extraits sans compression

> Bétail (UHD) / 224 Mo
> Concert Métal (4K) / 160 Mo

Olympus OM-D E-M1 II : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation