Olympus OM-D E-M1 II : les meilleures offres

L'Olympus OM-D E-M1 II est le second hybride à "tester" notre nouvelle scène d'évaluation. Depuis le test du Panasonic G80, nous avons décidé de changer la zone publiée pour la montée ISO, en focalisant notre étude sur une portion de carte située non loin du centre de la scène. N'oubliez pas que les images sont observables à 100 % et téléchargeables. 

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5DsR qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/4 s à une sensibilité de 100 ISO. L'Olympus E-M1 II est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 200 ISO et une ouverture de f/5,6 pour une focale équivalente à environ 35 mm.

Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (.ORF). Le boîtier est configuré par défaut, notamment pour ce qui est de rédaction du bruit électronique.

Les JPEG

L'hybride Olympus OM-D E-M1 II est équipé d'un capteur 4/3" de 20 Mpx. Avec cette définition, la taille des photodiodes est d'environ 3,3 µm. La plage ISO s'étend nativement de 200 à 25 600 ISO et peut être "descendue" de 64 ISO en mode étendu.

Taille de capteur comparaison
Comparaison des tailles (agrandies 4x) de différents capteurs.

Notre scène test est beaucoup plus exigeante que la précédente, il faut donc réapprendre à interpréter les images.

Les images présentent un excellent rendu des détails jusqu'à 800 ISO. Toutefois, vous noterez déjà une légère perte dans les plus fins détails. Rien de dramatique quoi qu'il en soit, et il sera possible de pousser le boîtier à 1 600 ISO sans aucune hésitation. La dynamique diminue un peu et les bordures sont moins nettes, mais globalement, les images conservent une bonne tenue jusqu'à cette sensibilité. 

À 3 200 ISO, le niveau de détail est bien conservé et l'on note qu'une augmentation du grain dans les aplats colorés. Les bordures sont de moins en moins franches, mais globalement les images sont encore facilement exploitables. 

6 400 ISO est la limite haute pour exploiter les images d'un E-M1 Mark II. La dynamique baisse encore d'un cran et le grain devient plus présent. Il reste peu coloré, mais le moutonnement devient moins esthétique.
Les deux positions extrêmes (12 800 et 25 600 ISO) sont plus problématiques et nécessiteront un peu de travail en post-production pour une utilisation en grand format. Sur notre scène au centre, la 5e ligne (dans la zone noire en partant du bas) devient à peine visible. La granulation et le traitement associé sont très visibles et assez grossiers.

Olympus OM-D E-M1 II : Réduction du bruit standard 64-800 ISO
Olympus OM-D E-M1 II : Réduction du bruit standard 1600-25600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (64-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO)



Oscilloscope

Passons certaines images de l'Olympus E-M1 II sous l'œil de l'oscilloscope pour un avis plus "mathématique" dans les valeurs claires de la charte Kodak Q13.

Notre outil confirme notre perception visuelle : les images sont vraiment excellentes jusqu'à 1 600 ISO et présentent une dégradation perceptible à 3 200 ISO, avec un grain plus facilement décelable et un nivellement des valeurs.

Olympus E-M1 II test review bruit électronique sur gris 200 ISO
Olympus E-M1 II – 200 ISO
Olympus E-M1 II test review bruit gamme gris graphique 100 ISO
Olympus E-M1 II test review bruit électronique sur gris 1600 ISO
Olympus E-M1 II – 1 600 ISO
Olympus E-M1 II test review bruit gamme gris graphique 1600 ISO
Olympus E-M1 II test review bruit gamme gris 3200 ISO
Olympus E-M1 II – 3 200 ISO
Olympus E-M1 II test review bruit oscilloscope 3200 ISO
Olympous E-M1 II test review bruit gamme gris 25600 ISO
Olympus E-M1 II – 25 600 ISO
Olympus E-M1 II test review bruit gamme gris graphique 25 600 ISO

RAW versus JPEG

Les fichiers .ORG ne sont pas encore pris en compte par Adobe Lightroom ou Capture One Pro. Nous avons donc comparé les images JPEG sorties du boîtier aux fichiers bruts développés avec Olympus Viewer 3, avec les réglages par défaut à 3 200 ISO et 12 800 ISO. Les images sont finalement assez proches : on ne gagne pas grand-chose à utiliser le logiciel de la marque. Il faut attendre les mises à jours des logiciels et notamment DxO Optics Pro pour vérifier si l'on peut gagner un peu en traitement du bruit électronique.


Dans la vraie vie

Marque : OLYMPUS CORPORATION
Modèle : E-M1MarkII
Vitesse : 1/160 s, ouverture : f/5.0
Sensibilité : 4000 ISO
Focale : 75 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw
Marque : OLYMPUS CORPORATION
Modèle : E-M1MarkII
Vitesse : 1/320 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 4000 ISO
Focale : 100 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw
Marque : OLYMPUS CORPORATION
Modèle : E-M1MarkII
Vitesse : 1/320 s, ouverture : f/4.0
Sensibilité : 4000 ISO
Focale : 100 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw


Olympus OM-D E-M1 II : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation