Si vous suivez l'actualité des objectifs, peut-être avez-vous remarqué une étrange différence de notation entre les optiques dédiées à  la photographie et celles destinées à une utilisation cinématographique. Alors que les objectifs photo affichent sur leur bague de diaphragme les classiques valeurs d'ouverture notées "f/", de nombreux objectifs cinéma disposent d'une même bague permettant de sélectionner la valeur "T". Bien que ces deux paramètres soient liés, il convient en effet de distinguer l'ouverture de diaphragme et le facteur de transmission.

Objectif Angénieux Optimo Anamorphic  44-440 mm A2S
Objectif Angénieux Optimo Anamorphic 44-440 mm A2S.

Ouverture de diaphragme

La valeur "f" désigne l'ouverture de diaphragme, c'est-à-dire la capacité théorique d'un objectif à transmettre la lumière. Celle-ci est déterminée par des critères physiques, si bien qu'on obtient ce nombre en divisant la distance focale de l'objectif par le diamètre maximal d'un faisceau de lumière qui le traverserait.

f = Distance focale / Diamètre du faisceau de lumière

Si un objectif disposant d'une focale de 100 mm est capable de laisser passer un faisceau de lumière d'un diamètre de 50 mm lorsqu'il est utilisé à pleine ouverture, on a alors affaire à un objectif 100 mm f/2. Plus large est le diamètre du faisceau de lumière, plus grande est l'ouverture de diaphragme, et plus petite est la valeur "f".

Facteur de transmission

Lorsqu'un faisceau de lumière passe à travers un objectif, il est sujet à divers phénomènes optiques, dont la réflexion et la diffraction, entraînant inévitablement une certaine perte dans la quantité de lumière qui atteint la surface photosensible de l'appareil photo ou de la caméra.

La valeur "T" désigne donc le facteur de transmission, c'est-à-dire la capacité réelle d'un objectif à transmettre la lumière. On obtient le nombre "T" en divisant l'ouverture de diaphragme d'un objectif par la racine carré du pourcentage de lumière atteignant l'objectif.

T = Ouverture de diaphragme / √Pourcentage de lumière atteignant l'objectif

Si un objectif disposant d'une ouverture de f/1,8 transmet 81 % de la lumière l'atteignant, son facteur de transmission est alors T2. Un objectif ne pouvant transmettre 100 % de la lumière qui l'atteint, la valeur désignant son facteur de transmission est toujours supérieure à son ouverture de diaphragme.

Des usages différents

Pour résumer, l'ouverture de diaphragme correspond donc à une valeur géomètrique, tandis que le facteur de transmission correspond à une valeur photométrique. D'un point de vue pratique, la première est un paramètre utile au calcul de la profondeur de champ, tandis que le deuxième définit quelle quantité de lumière atteint réellement le capteur ou la pellicule.

Les appareils photo modernes disposant d'une cellule intégrée (qui mesure la lumière atteignant le capteur), connaître le facteur de transmission d'un objectif ne revêt que peu d'importance lors de la capture d'images fixes. La mesure de la lumière étant cependant bien souvent effectuée à l'aide d'un posemètre dans le domaine du cinéma, une différence d'exposition peut ainsi être perceptible entre deux plans filmés avec des objectifs disposant d'une même ouverture, mais d'un facteur de transmission différent.

Notez de plus que certains zooms utilisés dans le cinéma il y a quelques dizaines d'années présentaient une construction optique complexe, sans toutefois bénéficier de traitements anti-reflets aussi efficaces qu'aujourd'hui. La différence entre ouverture de diaphragme et facteur de transmission pouvait alors être conséquente.

> Tous nos articles "Comprendre"
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation