BenQ PV270 test review conclusion

Sur le papier, le PV270 de BenQ présente vraiment bien en s'adressant à la fois les photographes et les vidéastes, des populations qui sont de moins en moins distinctes. Côté photographie, le PV270 est un très bon candidat avec un excellent rendu des couleurs (sRVB / Adobe RVB) avec le calibrage usine et encore meilleur après calibrage. La dalle mate - mais pas trop -  est agréable et précise et vous pouvez connecter la plupart des sources vidéo à l'exception du vieillissant VGA. Vous pourrez également raccorder plusieurs accessoires et disposer d'un lecteur de cartes SD. Vous apprécierez également la casquette qui permet de limiter les reflets. 

Côté vidéo, le constat est plus mitigé. Nos mesures pour les gamuts Rec. 709 et DCI-P3 avec les profils "maison" sont bons sans être excellent, mais c'est surtout au niveau de la rémanence que l'écran BenQ déçoit le plus. Malgré la présence d'un overdrive, le temps de rémanence dépasse 20 ms et nous avons noté la présence d'images fantôme. Dans ce domaine, BenQ doit donc encore progresser.

Au final, le PV270 est un écran qui satisfera plus le photographe qui réalise quelques vidéos que le vidéaste qui retouche parfois des photographies. On retiendra toutefois une belle qualité de fabrication et surtout une garantie de 5 ans et 6 mois pour zéro pixels morts, ce qui est toujours un gage de qualité.  

Points forts

Points faibles

Livré avec un casquette pour limiter les reflets

Rémanence trop importante pour le traitement vidéo

Excellente fidélité des couleurs pour le sRVB et AdobeRVB

Fidélité des couleurs pour les espaces vidéo

Garantie 5 ans et 6 mois zéro pixel mort

Plus de télécommande filaire pour passer d'un préréglage à un autre

Livré avec une casquette

Pas de sortie casque

Lecteur de carte SD intégré

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation