Les premiers frimas d'automne ne vous ont pas découragés et vos participations à ce Vos photos, nos conseils d'octobre sont toujours aussi intéressantes ! Merci à tous et surtout, ne baissez pas les bras si votre photo n'est pas publiée ce mois-ci : elle le sera peut-être plus tard dans l'année.

Vos photos, nos conseils, octobre 2016, les résultats

Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
  • - les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
  • - les "presque tops", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
  • - les "encore un effort", qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables, et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, gardez à l'esprit que cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Nicolas Dumas

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Nicolas Dumas

L'une des plus belles images de ce VPNC d'octobre. Un Mirage 2000, shooté en pleine exécution d'une chandelle avec un Nikon D500 et un 300 mm f/4 équipé d'un convertisseur 1.4x. Au-delà de la technique, la photo de Nicolas est particulièrement bien construite et suffisamment poétique pour nous faire oublier qu'il s'agit d'un avion de guerre. Superbe image !

Frédéric Guirado

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Frédéric Guirado

On reste dans l'éther — et l'eau — avec la vision totalement fantomatique de ce bateau prisonnier dans l'étang de Thau, en pose longue. Splendide.

Charlotte Emlinger

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Charlotte Emlinger

"La marée, je l'ai dans le cœur / Qui me remonte comme un signe / Je meurs de ma petite sœur, de mon enfance et de mon cygne / Un bateau, ça dépend comment / On l'arrime au port de justesse / Il pleure de mon firmament / Des années lumières et j'en laisse..." Ce sont les paroles de La mémoire et la mer de Léo Ferré que nous inspire la photo de Charlotte. Beau, triste et simple.

Philippe Hamiche

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Philippe Hamiche

Nous retrouvons avec plaisir une nouvelle image de Philippe Hamiche, dont nous avions déjà retenu la photo d'un joueur de dacau dans notre VPNC le mois dernier. Ici, rien ne vient perturber une composition particulièrement bien orchestrée (hormis la watermark, dont nous ne vous dissuaderons jamais assez...). Une belle lumière, une scène de vie et un paysage de bout du monde parfaitement cadré : bravo à Philippe !

Frédéric Guirado (de nouveau !)

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Frédéric Guirado

Encore une superbe image de Frédéric, après le bateau de l'étang de Thau ci-dessus ; on retrouve ici une part de l'atmosphère du beau portrait en extérieur noir et blanc qu'il nous avait adressé en juin dernier. Frédéric se joue du temps avec la pose longue et de nos sentiments. On se perd dans la contemplation de ces chutes d'eau et de ce corps assoupi. La jeune femme sert de marqueur d'échelle dans ce paysage pris au grand-angle, lequel renforce la sensation de grandeur du bassin.

Les presque tops

Loïc Stanio

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Loïc Stanio, original

Bien que nous ne soyons pas fans de HDR, la photo de Loïc (que nous retrouvons lui aussi après une sélection en septembre) présente une retouche équilibrée et en accord avec le sujet. La pose longue obtenue grâce à l'utilisation d'un filtre ND NISI 1000 monté sur un Tokina 11-16 mm f/2,8 et un Canon 70D a permis d'atteindre un temps de 122 secondes et de créer cet effet de nuages étirés.

En fait nous n'avons rien à redire sur la technique utilisée ; nous pensons simplement que la composition pourrait être renforcée en concentrant l'attention du spectateur sur le château de la Clayette. En effet, les arbres, le chemin et le garde-corps à gauche n'apportent pas grand-chose et encombrent l'image pour rien. Un simple recadrage, en respectant l'homothétie, libère l'image, permet de diriger le regard sur le château et de jouer davantage avec les reflets. Attention, il ne suffit pas d'envoyer un photographie du château de La Clayette – village originel du rédacteur en chef – pour s'assurer d'être sélectionné !

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Loïc Stanio, après recadrage

Loïc Delormel

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Loïc Delormel, original

Les photos de sport ne sont pas rares et la réalisation d'effets de filé est de plus en plus simple à mettre en œuvre, grâce aux systèmes de stabilisation qu'intègrent nos boîtiers ou les objectifs qui les accompagnent.

Techniquement là aussi, la photo de Loïc est réussie et le temps de pose de 1/250 s sur une machine lancée à certainement plus de 200 km/h a permis de conserver le sujet net tout en floutant l'arrière-plan, ce qui donne cette sensation de vitesse et rend compte du mouvement. Néanmoins, nous trouvons que le résultat final manque un peu de croustillant et de dynamisme.

Dans un premier temps, nous allons réajuster le cadrage de façon à ce que le sujet soit situé davantage au bord du cadre et qu'il ait plus d'espace pour s'exprimer dans le sens de son propre mouvement, de la droite vers la gauche. De la même façon, nous prenons le parti d'incliner légèrement le plan d'horizon afin de renforcer le dynamisme de la composition et de donner une impression de puissance à la moto, en plus de sa vitesse. Enfin, nous opérons quelques très légères retouches pour renforcer le contraste. Pour cela, nous abaissons le seuil des hautes lumières pour faire ressortir les détails de la dorsale du motard et jouons simplement avec la clarté de Lightroom pour renforcer le micro-contraste. Enfin, une très légère accentuation de la vibrance permet de saturer légèrement la vivacité des couleurs, mais sans excès.

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Loïc Delormel, après retouche et recadrage

Encore un effort !

Arnaud Lucas

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Arnaud Lucas, original

Ce coucher de soleil sur la pointe de Kerzo en Bretagne nous invite inexorablement à la rêverie et nous plonge dans une contemplation zen de cet horizon orangé. Cependant, le premier plan composé d'arbustes et fougères est assez sombre et l'obscurcit inutilement. Après tout, n'est-ce pas plutôt vers le soleil et surtout ce voilier pile dans l'axe de sa lumière que notre œil doit se tourner ?

Il ne faut donc pas lésiner sur le recadrage, et encore une fois bien s'interroger sur ce que l'on souhaite montrer. Inutile de remplir le cadre de votre photo avec des éléments qui finalement n'apportent pas grand-chose. Ici, nous conservons l'homothétie de la photo : le mode portrait sied bien à cet enchaînement vertical ciel, mer, voilier, reflet. La composition n'en est que plus épurée.

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Arnaud Lucas, résultat après recadrage

Dominique Gross

Vos photos nos conseils (VPNC), octobre 2016 - Photo Dominique Gross

Nous terminons ce Vos photos, nos conseils par une photo réalisée sur les docks du port de Rotterdam. Une photo qui comporte une belle lumière et présente un sujet très intéressant, d'autant que votre serviteur à un naturel sensible aux ambiances portuaires ou industrieuses.

Néanmoins, je dois avouer que la photo de Dominique me laisse un peu sur ma faim. En effet, si je reste admiratif devant le gigantisme de ce paquebot, renforcé par la présence d'une voiture (sur le quai à droite) qui sert de marqueur d'échelle bienvenu, j'avoue que j'ai du mal à savoir quoi regarder. Mon regard passe de ce bateau fret à l'horizon parsemé de grues de levage et revient vers ce vide rempli d'eau pour repartir chercher quelque chose à voir sur le fret. Du coup je me sens un peu perdu et m'interroge sur ce que Dominique a finalement voulu me montrer.

Peut-être eût-il été intéressant de prendre encore un peu de recul et de composer différemment l'image ? Pourquoi avoir coupé les grues sur la droite ? Ou ne pas avoir essayé de prendre le bateau de profil pour rendre encore mieux compte de son gigantisme ? En tout cas, la technique est maîtrisée : il ne reste plus qu'à travailler la composition pour donner un sens plus explicite à l'image.


Merci encore à tous de vos participations, et à très vite pour un nouveau "Vos photos, nos conseils" !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"
> Tous les tutoriels
> Tous les exercices photo
> Toute l'actualité (articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation