Le Panasonic Lumix G80 est le premier appareil photo à "tester" notre nouvelle scène d'évaluation. Nous avons sélectionné une zone qui permettra à l'avenir de comparer plus facilement le rendu des images en fonction de la sensibilité ISO avec les points colorés de différentes tailles.

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5DsR qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/4 s à une sensibilité de 100 ISO. Le Panasonic G80 est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 100 ISO et une ouverture de f/5,6 pour une focale équivalente à environ 35 mm.

Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (.RW2). Le boîtier est configuré par défaut, notamment pour ce qui est de rédaction du bruit électronique.

Les JPEG

Le Panasonic G80 est équipé d'un capteur 4/3" de 16 Mpx. Avec cette définition, la taille des photodiodes est d'environ 3,75 µm. La plage ISO s'étend nativement de 200 à 25 600 ISO et peut être "descendue" de 100 ISO en mode étendu.

Panasonic G80 test review taille de capteur comparaison
Comparaison des tailles (agrandies 4x) de différents capteurs.

Notre scène test est beaucoup plus exigeante que la précédente, il faut donc réapprendre à interpréter les images.

Les images présentent un excellent rendu des détails jusqu'à 800 ISO, avec peu de dégradation pour les fins détails et des couleurs encore vives et saturées lors d'une observation des images à 100 % sur écran. Il sera possible de pousser jusqu'à 1 600 ISO sans trop de problèmes, les images conservant un très bon niveau de détail et un moutonnement raisonnable dans les zones sombres.

Le lissage est déjà beaucoup plus marqué à 3 200 ISO et vous noterez les bordures des points, désormais assez floues. Les plus fins détails s'estompent et le lissage, peu esthétique, est déjà bien perceptible sur les différents carrés de la charte ColorCheker. Nous notons également une perte de dynamique facilement visible au niveau du groupe de crayons sombres.

En poussant à 6 400 ISO, la dégradation des images se fait plus sensible. Sur notre extrait, la 5e ligne (dans la zone noire en partant du bas) devient à peine visible. La granulation et le traitement associé sont très visibles et assez grossiers. La dynamique baisse encore d'un cran.

Les deux sensibilités extrêmes (12 800 et 25 600 ISO) seront à utiliser avec parcimonie, car le traitement appliqué aux images est alors vraiment "lourd".

Panasonic G80 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Panasonic G80 : Réduction du bruit standard 1600-25600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO)



Oscilloscope

Passons certaines images Panasonic G80 sous l'œil de l'oscilloscope pour un avis plus "mathématique" dans les valeurs claires de la charte Kodak Q13.

Notre outil confirme notre perception visuelle : les images sont vraiment excellentes jusqu'à 1 600 ISO et présentent une dégradation perceptible à 3 200 ISO, avec un grain plus facilement décelable et un nivellement des valeurs.

Panasonic G80 test review bruit électronique sur gris 200 ISO
Panasonic G80 – 100 ISO
Panasonic G80 test review bruit gamme gris graphique 100 ISO
Panasonic G80 test review bruit électronique sur gris 1600 ISO
Panasonic G80 – 1 600 ISO
Panasonic G80 test review bruit gamme gris graphique 1600 ISO
Panasonic G80 test review bruit gamme gris 3200 ISO
Panasonic G80 – 3 200 ISO
Panasonic G80  test review bruit oscilloscope 3200 ISO
Panasonic G80 test review bruit gamme gris 6400 ISO
Panasonic G80 – 6 400 ISO
Panasonic G80 test review bruit gamme gris graphique 6400 ISO

RAW vs JPEG

Nous avons également comparé le traitement JPEG interne du boîtier avec les algorithmes de Lightroom (v. 2015.7) pour les sensibilités 1 600 et 3 200 ISO. Les réglages, une fois de plus, sont paramétrés par défaut.


Dans la vraie vie




Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation