Dans un étonnant format carré à la couverture en clinquante dorée et gaufrée d'un diamant, les éditions Phaidon sortent Les Importants. L'ouvrage de 224 pages rassemblent pour la première fois, les images de mode du photographe et directeur de casting américain Kevin Amato.


Kevin Amato, Gato © Kevin Amato

Ses photos ne ressemblent en rien aux images à l'éclairage parfait que les magazines de mode peuvent publier. Elles semblent plutôt parfois prises lors de fins de soirées excessives quand les garçons se dénudent un peu, quand la notion fille-garçon devient aussi floue qu'un lac au bord de la mer entre chien et loup.

Les décors ? Une chambre en désordre (pour rester poli), des toilettes occupées porte ouverte, une moquette sale, un wagon de métro, une pelouse d'un pavillon de classe moyenne... la direction de casting ? Des poses suggestives, debout, couchées, habillées, nues (mais pas tout à fait). Des regards lourds, menaçants, convulsés, extatiques, parfois mélancoliquement perdu, mais rieurs aussi.
Techniquement idem... les ombres sont dures, les flous de bougés ou de mise au point décomplexés, la lumière frontale fournit des rendus de couleur acides peu flatteurs et la composition paraît parfois bancale.

Le tout est rendu le plus souvent par des (jeunes) garçons (ou qui y ressemblent), blancs, noirs, entre les deux, grands, petits, balaises, ou plutôt du genre petit gabarit. Rien d'uniforme, rien de calibré, rien de ressemblant, tous différents.... Qu'ils s'appellent Jitoo, Flylo, Abiah, ou encore Luka, ils posent devant l'objectif de Kevin Amato avec un plaisir évident qui les situent au nadir de la photographie de mode sur papier glacé. Pas de silhouettes décharnées, pas de joues creusées à l'excès, ils ont l'air de manger et de boire à leur faim et à leur soif, ont parfois une musculature d'armoire à glace... Ils suggèrent devant l'objectif, tout ce que que le plaisir peut avoir de facettes : de la simple gorgée de jus d'orange, à une volute d'une étrange cigarette, à la provocation un peu facile.... on est dans la vie.



En les faisant poser pour des marques comme Hood By Air (HBA), avec un dispositif qui conjuguent de prétendues imperfections, Amato déclasse complètement cette beauté parfaite des défilés. Il met alors aux premiers des rangs de ce monde de la mode, ses gars et filles qui incarnent la vie-même de son quartier à la réputation si difficile. Comme le dit la curatrice et éditrice Neville Wakefield « Kevin Amato a […] trouvé Paris dans le Bronx ». En cela, ils sont « Importants ». Phaidon rend justement hommage à ce travail en éditant un livre qu'on se surprend à regarder avec ce même plaisir... malgré un prix inversement proportionnel à sa taille.




45 €

Pagination : 224 pages
Illustrations : 250 couleurs
Format : 180 x 160 mm
ISBN : 978 0 7148 72 89 6


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation