C’est un exercice complexe auquel nous nous attaquons aujourd’hui : la photographie d’une bouteille éclairée. Un éclairage parfait, qui tout à la fois mette en valeur la couleur du liquide, évite les reflets spéculaires et rende lisible les indications, demande du matériel et surtout beaucoup d’accessoires. Dans ce tutoriel, nous vous proposons une méthode pour y parvenir avec peu d’équipement, en nous concentrant sur l’essentiel.

photo de bouteille

Le matériel de prise de vue

Pour cette prise de vue, nous avons utilisé un reflex, mais vous pouvez la réaliser avec un hybride : il suffit que le boîtier permette de choisir l'objectif et d’utiliser des réglages manuels.
Pour photographier notre bouteille — ceci est valable pour tout type de petit objet —, nous avons opté pour un petit téléobjectif, afin de tasser les perspectives et d'engendrer le moins de déformations possible sur l'image.

Photographiant avec un reflex Canon EOS 5D Mark III, notre choix s’est arrêté sur l’EF 100 mm f/2,8 L Macro IS USM qui nous a permis de nous placer à un peu moins de 2 m de l'objet. C’est un objectif que nous affectionnons aussi bien pour les prises de vues rapprochées que pour le portrait, car son piqué et sa grande ouverture fournissent des images bien nettes avec un bokeh délicat. Mais pour la photo de produit, la grande ouverture est plutôt un handicap : pour s’assurer que tout l’objet est bien net, nous devons fermer notre diaph à f/16, ce qui nous place dans des conditions limites où le phénomène de diffraction peut se manifester.




Ces choix matériels ne sont en rien obligatoires. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que pour ce type de photographie, vous devez opter pour un appareil avec un léger téléobjectif et le contrôle total des paramètres de prise de vue. Outre ces considérations, il importe également de faire attention au point de vue. La plongée ou la contre-plongée conduisent à l’apparition de fuyantes, donc à des déformations de l'objet photographié. Pour conserver les proportions de notre bouteille, nous avons donc veillé à adopter un point de vue frontal, ce qui nous a évité de devoir la redresser en post-production.

L’éclairage idéal

La principale difficulté pour photographier une bouteille, ou tout autre objet en verre de forme arrondie, c’est de composer un éclairage qui mette le produit en valeur sans se refléter sur le contenant. Et autant le dire tout de suite : c’est quasi impossible ! La solution la plus fréquente consiste à monter une boîte à lumière sur un flash. Cette dernière va éclairer la bouteille et se refléter en créant une bande blanche qui viendra souligner sa forme arrondie. L’idéal pour cela, c’est de disposer d’une boîte "strip" tout en longueur, qui apporte un éclairage diffus sur une zone bien définie. À défaut d’en posséder une, nous nous sommes mis au défi de réussir une photo de qualité avec seulement deux flashs, un parapluie et un bol équipé d’un nid d’abeille.

Le fond

flash avec bol et nid d'abeille

La première étape consiste à créer de la transparence dans la bouteille, pour retranscrire la couleur du liquide. Pour cela, nous avons placé un flash muni d’un bol dirigé vers le fond blanc. Nous avons choisi un bol plutôt qu’un parapluie ou une boîte à lumière pour concentrer la lumière et éviter les rayons parasites qui seraient venus créer du flare. Malgré cela, le faisceau de lumière restait large et notre bouteille étant de petite taille, nous avons ajouté une grille en nid d’abeille de 30° pour concentrer la lumière. Nous avons ainsi éclairé le fond uniquement derrière la bouteille et évité tout éclairage direct.

éclairage bouteille

bouteille éclairée uniquement par l'arrière

On peut voir sur l’image que notre éclairage placé sur la droite se reflète dans la bouteille. Avec un panneau noir, nous sommes donc venus couper ce reflet et diriger la lumière uniquement sur le mur du fond.

La forme

Une fois cette lumière de fond placée, nous avons employé notre deuxième flash pour éclairer notre bouteille par l’avant. C’est la partie qui présente les plus grandes difficultés, car la forme de la bouteille reflète tous les éléments de la pièce. Ne disposant ni d’une boîte à lumière "strip" ni d’une boîte rectangulaire que nous aurions pu customiser en occultant les côtés pour en faire une "strip", nous avons utilisé notre parapluie blanc.

flash avec parapluie blanc

Cet accessoire est à nos yeux bourré d’avantages, car il est très facile à transporter replié et permet de créer un peu tout type de lumière en fonction de son éloignement à la source. Utilisé en indirect — c’est-à-dire que l’objet est éclairé par la lumière réfléchie par le parapluie —, il produit une lumière diffuse, dont on peut se servir aussi bien pour du portrait que de la nature morte, sur de grands comme de petits sujets. Mais dans notre cas, il crée un reflet très visible sur la bouteille. L'opération suivante consiste donc à placer ce reflet inévitable dans une zone qui sera facile à retoucher après la prise de vue, tout en évitant les reflets directs sur les zones dorées de la bouteille.

bouteille avec bords blancs

Les contours

L’éclairage de notre bouteille posé, nous n’étions pas satisfaits des retours de lumière sur les côtés et souhaitions souligner sa forme par des liserés noirs. Pour ce faire, nous avons approché un grand carton noir (des feuilles de papier à dessin noires et lisses sont des instruments indispensables en studio !) par le côté.

bouteille avec bords noirs

Son reflet dans la bouteille s’est matérialisé par des contours noirs. La technique consiste alors à déplacer la carton petit à petit et observer dans la direction de l’objectif l’effet de son reflet, pour que ce dernier ne soit pas trop présent et que notre bouteille conserve sa transparence et ses couleurs chatoyantes.

éclairer une bouteille

Une fois l’éclairage et les coupe-flux placés, nous passons un petit coup de chiffon sur notre bouteille avant de réaliser notre photo. Bien qu’elle semble anodine, cette dernière étape est d’une importance capitale, car si les poussières peuvent se corriger en retouche, ce sera toujours bien plus long et fastidieux qu’un coup de chiffon avant le shoot final !

bouteille avant retouche


La post-production

Exposition et contraste ayant été équilibrés à la prise de vue, les corrections appliquées à notre image en post-traitement se sont pas très nombreuses. Nous avons supprimé le reflet disgracieux du parapluie sur la bouteille à l’aide des outils "Correcteur localisé" et "Correcteur" de Photoshop.

bouteille retouche sur photoshop

Nous avons légèrement diminué la densité du drap sur la table, mais nous aurions aussi pu décider de détourer la bouteille en fonction de l’usage souhaité. Le résultat final n’est au demeurant pas parfait : pour une image destinée à un usage commercial, avec impression sur support papier, nous aurions dû utiliser de petits réflecteurs pour souligner plus précisément le titre sur la bouteille. Nous aurions également dû travailler avec de petits cartons noirs plus près de l’objet pour dessiner les bords de la bouteille jusqu’à son pied.

Mais notre souhait était ici de vous montrer qu’en quelques étapes, en plaçant correctement deux éclairages, on est en mesure de sortir une image tout à fait correcte d’un sujet complexe comme une bouteille emplie de son liquide...

photo de bouteille


> Tous nos tutoriels
> Tous nos tests d'éclairage de studio
> Toute l'actualité (articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation