C’est avec un test un peu particulier que nous achevons notre comparatif des livres photo 2016. En effet, souhaitant tester les solutions proposées par deux laboratoires allemands bien établis sur le marché,  Pixum et Mon livre photo Cewe, nous avons décidé de réaliser des ouvrages sur leurs sites.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Dès la mise en page, nous avons constaté de très grandes similitudes dans les logiciels de création, qui au premier abord ne semblent d’ailleurs différer que par leur logo et leurs couleurs. Les fichiers de montage portent la même extension, mais les tarifs sont différents. Petite différence tout de même, Pixum propose en plus une web application, mais tellement basique qu'on aura vite fait de se tourner vers la version à installer.

À la réception, nos doutes quant au fait que les deux laboratoires utilisent la même chaîne de production se sont totalement dissipés : les deux livres, commandés en même temps, sont arrivés le même jour, dans des emballages identiques ne se distinguant là encore que par leur couleur et leur logo.
Quant aux livres, ce sont de parfaits jumeaux, exception faite du logo inscrit sur la tranche.

Ce qui nous conduit donc à vous proposer un test commun, dans lequel nous pointerons ça et là les quelques différences que nous avons pu constater.

Deux laboratoires distincts

Ne cherchez pas trace du partenariat entre les deux enseignes sur leurs sites respectifs : il n’en est pas fait mention.

Pourtant, Cewe ne se cache pas d’être le partenaire de nombreuses sociétés comme la Fnac, Amazon, Leclerc ou Intermarché. C’est d’ailleurs l'une de ses principales activités, et depuis des années, puisqu’à l’âge d’or de l’argentique, le laboratoire était déjà connu pour être le partenaire de nombreux lieux de dépôt de pellicule. Aujourd’hui, son activité de sous-traitant est toujours très présente, mais Cewe a décidé de s’ouvrir au grand public via son site Internet livrephoto-cewe.fr qui, comme son nom l'indique, ne propose que des livres photo.

Pour Pixum, le cas est différent. Créée en 2000, la société de Cologne propose tout type de produits réalisés à partir de photos, du tirage classique aux agrandissements contrecollés ou imprimés sur différentes matières en passant par les coques, étuis, calendriers ou faire-part. Et il y a fort à parier que tous les produits ne sont donc pas réalisés en interne.

Les deux laboratoires proposent le même choix en termes de procédé de fabrication et de papiers : en presse numérique, les premium mat, brillant et satiné, et les papiers photo brillant ou mat. C’est ce dernier que nous avons choisi de tester au format carré 21 x 21 cm, qualifié de "Grand" par Pixum et simplement de "Carré" par Cewe.

Les tarifs des deux laboratoires sont nettement plus bas que ceux de la concurrence, avec un avantage pour Monlivrephoto Cewe, qui nous aura coûté 32,95 € + 4,95 € de frais de port, soit 37,90 € pour 26 pages. Pixum nous a soumis une facture de 40,98 €, dont 34,99 € de livre et 5,99 € de frais de port.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016
Les deux laboratoires proposent le même logiciel et les mêmes options avec l'ajout de vidéos.

Logiciel multi-plateforme

Pour composer son livre, il est obligatoire d’installer un logiciel sur son poste de travail, disponible sous Windows, Mac et Linux. Des applications pour tablettes Android ou iOS sont également proposées. Attention si vous êtes client des deux laboratoires : le fichier créé portant la même extension, un double clic sur votre création ne l’ouvra pas nécessairement avec le logiciel du bon laboratoire !

Pour notre version Mac OS, nous avons eu le choix entre télécharger des images stockées sur notre disque ou le téléchargement direct depuis les réseaux sociaux.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Quel que soit leur poids, toutes nos images ont été acceptées ; seul un montage panoramique de plus de 50 Mo nous a été signalé, sans être pour autant refusé. Nous avons également apprécié de pouvoir filtrer les images pour faciliter leur sélection.

En revanche, le téléchargement se faisant au moment de la commande, cette dernière étape se montre beaucoup plus longue qu'avec les autres systèmes. La copie des images dans un dossier encombre également inutilement le disque dur de l’ordinateur.

Un assistant de création permet aux débutants d’être accompagnés dans la réalisation de leur ouvrage et un mode de création automatique rapide est proposé.

Des options par défaut différentes

Les deux logiciels partagent une même interface que nous avons jugée intuitive et ergonomique au premier abord, bien qu’un peu chargée en icônes pour des fonctions pas toujours très utilisées. Pouvoir afficher en même temps les images de la sélection et les propositions de mise en page aurait été un plus.

Nous avons apprécié d’ajouter ou de supprimer des pages à l’emplacement de notre choix dans l’ouvrage, ainsi que de pouvoir activer et surtout désactiver — option par défaut chez Pixum — l’optimisation automatique des photos sur tout le livre en même temps. Chez certains prestataires, nous avions dû le faire image par image…

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Le logiciel propose de nombreuses mises en page ; dommage qu’il n’y en ait pas plus qui respectent les rapports classiques 2/3 ou 3/4 des appareils numériques. Il manque aussi des créations sur double page pour composer rapidement des montages où chaque côté occupe un même espace dans la page. Le magnétisme des blocs permet de les placer aisément les uns par rapport aux autres et intervertir deux photos se fait facilement.

Si les deux logiciels proposent globalement les mêmes options, Pixum offre un choix plus vaste de polices de caractères et mémorise la dernière utilisée pour l’appliquer par défaut lors de la création d’un nouveau bloc texte.
Quant à Monalbumphoto Cewe, il applique automatiquement un cadre autour de chaque image : il faut le supprimer manuellement, alors que cette manipulation n’est pas nécessaire pour Pixum.

Après un certain temps, nous avons donc fini par terminer nos deux livres et sommes passés à la commande qui, comme dit précédemment, a été très longue, d’un côté comme de l’autre, en raison du temps de chargement des images sur la plateforme du laboratoire.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016
Les deux logiciels disposent de plusieurs outils de correction d'image dont un mode de conversion en noir et blanc

Belle qualité de fabrication

Livrés dans de fines enveloppes cartonnées à l’effigie de chaque laboratoire, nos deux ouvrages sont arrivés le même jour. À l’intérieur, ils étaient simplement protégés par un film plastique mais ne souffraient d’aucune marque de manipulation ou de choc.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Tous deux jouissent d’une fabrication impeccable, avec un bel équilibre entre épaisseur de couverture et pages intérieures. La photo de couverture sur papier brillant est parfaitement appliquée sur toute la couverture cartonnée et épouse bien les gouttières. Nos deux ouvrages sont composés de 26 pages chacun et, comme pour les autres livres sur papier photo, la fabrication avec collage de deux feuilles par page engendre une épaisseur conséquente : on limitera donc le nombre de pages du livre pour éviter d’obtenir un pavé.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Deuxième et troisième de couverture sont bien placées et masquent les rabats de la photo de couverture. On regrette seulement la présence de logos, à la fois sur la tranche, bien que discrets, et sur la troisième de couverture avec un code-barres imposant.

Comme pour les autres livres sur papier photo, la rigidité des pages est importante. On a plutôt le sentiment de tourner les pages d’un album que d’un livre.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Mat ou perlé ?

L’impression des images est de qualité ; elle offre une bonne densité tout en conservant des détails dans les ombres. Les photos sont exemptes de dominante colorée ; en noir et blanc, elles présentent une légère teinte froide en noir et blanc, aussi bien lorsqu'elles ont été converties depuis le logiciel de création que par nos soins.

Livre carré sur papier photo mat Pixum et Cewe comparatif livres photo 2016

Le papier — désigné comme mat par les laboratoires, mais qui présente à nos yeux plutôt une surface perlée —, ne craint pas les marques de doigts. Attention toutefois aux manipulations avec les mains humides : l’émulsion a vite fait de coller en séchant et s’arracher quand on tourne les pages. Nous en avons malheureusement fait les frais. Certains apprécieront particulièrement ce papier perlé, moins clinquant que le Brillant HD de Fujifilm. Sachez qu’il présente des contrastes et une résolution un peu plus faible, mais cette dernière, bien que visible sur notre mire, n’est pas très gênante sur les images.

Bonnet blanc, blanc bonnet

L’idée n’est pas là de départager le livre "Carré Photo Mat" de Monlivrephoto Cewe et le "Grand carré papier photo" de Pixum, car vous l’aurez compris, les différences en termes de qualité sont nulles et les logiciels se valent à peu près.

Le prix, 3 € moins cher chez Monlivrephoto Cewe, pourrait s’en charger de lui-même, si la présence de cadres et le moindre choix dans les polices de caractères ne sont pas rédhibitoires pour vous.

Sachant qu’il est toujours possible de profiter d’une promotion qui pourrait inverser cette tendance, considérons que les deux laboratoires proposent un livre à la fabrication irréprochable et à l’impression de grande qualité. Le logiciel mériterait tout de même une mise à jour, mais à ce tarif, bien inférieur à notre budget de 50 €, Pixum et Monlivrephoto Cewe présentent sans doute tous deux le meilleur rapport qualité/prix de notre comparatif 2016.

> Livres photo imprimés : notre comparatif 2016
> Toutes les solutions d'impression testées
> Toute l'actualité (tests et articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation