Présentation

Fabricant de disques durs depuis près de trois décennies, l'américain WD (également appelé Western Digital Corporation ou encore WDC) a confirmé son statut de mastodonte des solutions de stockage en finalisant l'acquisition de SanDisk au cours du mois de mai 2016 — pour la bagatelle de 19 milliards de dollars. Après le WD My Passport Wireless déjà testé par nos soins, Western Digital propose une seconde mouture de son disque dur Wi-Fi destiné aux photographes et vidéastes ainsi qu'à tous ceux qui souhaite faciliter le transfert, le stockage et la manipulation de leurs fichiers multimédias : le WD My Passport Wireless Pro.

Plusieurs améliorations notables sont ainsi au programme : augmentation significative de la capacité de stockage du disque dur 2,5" (2 To ou 3 To) et de la batterie l'accompagnant (6 400 mAh), amélioration du débit de lecture du lecteur de carte SD intégré (75 Mo/s) et de la fonction Wi-Fi (20 Mo/s), et ajout d'un connecteur USB 3.0 Micro B permettant le branchement d'un lecteur de cartes.

Disque dur WD My Passport Wireless Pro

Disponibilité et prix

Le disque dur WD My Passport Wireless Pro a été annoncé en mai 2016 au prix de 269 € dans sa version d'une capacité de 2 To et de 329 € dans sa version de 3 To.

Prise en main

Conformément à la lecture de sa fiche technique, l'aspect du WD My Passport Wireless Pro confirme le fait que ce disque dur tente de séduire par sa multitude de fonctionnalités, plutôt que par sa compacité. Ses dimensions de 12,6 x 12,6 x 2,4 cm et son poids de 450 g le placent en effet dans une tout autre catégorie qu'un disque tel que le Sony SL-BG1.

Si nous déplorons l'utilisation exclusive du plastique dans la fabrication du boîtier du My Passport Wireless Pro, la sensation générale de solidité reste très bonne. Ce disque dur n'acquiert donc pas le statut de baroudeur proposé par les LaCie Rugged, Sony HD-SP1 et autres G-Technology G-Drive, mais devrait survivre sans problème aux petits chocs peuplant la vie d'un disque dur nomade. Rappelons cependant que le Wireless Pro est un disque dur physique, par conséquent moins résistant qu'un SSD.

Prise en main disque dur WD My Passport Wireless Pro

Malgré les fonctions proposées, l'interface physique du WD My Passport Wireless Pro se veut épurée : une première tranche de l'objet accueille simplement le lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC, tandis qu'une deuxième tranche révèle un port USB 2.0 (permettant le branchement d'un lecteur de carte externe et la charge d'un smartphone, d'une tablette ou encore d'un appareil photo), un port USB 3.0 Micro B, ainsi que deux boutons physiques. Le premier commande l'allumage et l'extinction du disque, tandis que le deuxième permet la copie de fichiers d'une carte SD au disque dur et l'affichage du niveau de batterie (par le biais de 4 diodes bleues situées sur le dessus du boîtier).

Prise en main disque dur WD My Passport Wireless Pro

Prise en main disque dur WD My Passport Wireless Pro

Notons que le câble USB 3.0 livré avec le WD My Passport Wireless Pro est d'une longueur de 40 cm ; elle est donc quelque peu limitée pour satisfaire tous les types d'utilisation.

Prise en main disque dur WD My Passport Wireless Pro

Performances

Les logiciels mesurant les performances des cartes mémoire utilisent des protocoles parfois très différents. Nous utilisons Blackmagic Disk Speed Test pour la concordance de ses résultats avec des tests en copie manuelle. Certains de nos confrères lui préfèrent cependant CrystalDiskMark, qui donne bien souvent des résultats plus élevés.

Disk Speed Test lance une séquence de tests d'écriture et de lecture sur le disque dur avec un fichier virtuel de 1 Go. Il fournit les vitesses de ces deux dernières actions en MB par seconde, soit l'équivalent du Mo par seconde. Nous complétons ce contrôle logiciel par des tests de transferts manuels de fichiers JPEG ET RAW depuis et vers le disque dur.

Western Digital annonce que le lecteur de carte du My Passport Wireless Pro peut atteindre un taux de transfert en lecture de 75 Mo/s, et la connexion Wi-Fi un taux de transfert en lecture de 20 Mo/s. Si le disque dur a une vitesse de rotation de 5 400 tr/min, aucun information n'est donnée concernant les débits théoriques lors d'un branchement en USB 3.0.

Disque dur Wi-Fi WD My Passport Wireless Pro Blackmagic Disk Speed test
Résultats obtenus sur le logiciel Disk Speed Test de Blackmagic. Il s'agit ici du test no 1.

La moyenne de 5 tests consécutifs effectués avec branchement en USB 3.0 nous fait relever une vitesse de 108,6 Mo/s en lecture et de 107,8 Mo/s en écriture. Ces débits étant bien souvent légèrement différents en pratique, un test en copie manuelle révèle une vitesse de 104,6 Mo/s en lecture et de 88,2 Mo/s en écriture. Ces résultats semblent classiques compte tenu des caractéristiques techniques de ce disque dur physique.

En Wi-Fi (5 GHz) et en copie manuelle, nos tests révèlent une vitesse moyenne de 18 Mo/s en lecture et de 20,9 Mo/s en écriture, ce qui correspond aux taux de transfert annoncés.

Nos tests effectués à l'aide du lecteur de carte intégré révèlent quant à eux une vitesse d'écriture sur le disque d'une moyenne de 24,7 Mo/s, ce qui s'avère relativement faible.

WD My Passport Wireless Pro 2 To Vitesse en lecture Vitesse en écriture
Débits théoriques annoncés (USB 3.0) NC NC
Tests en copie logicielle (USB 3.0) 108,6 Mo/s 107,8 Mo/s
Tests en copie manuelle (USB 3.0) 104,6 Mo/s 88,2 Mo/s
Débits théoriques annoncés (Wi-Fi 5 GHz) 20 Mo/s NC
Tests en copie manuelle (Wi-Fi 5 GHz) 18 Mo/s 20,9 Mo/s
Débits théoriques annoncés (lecteur de cartes SD) NA 75 Mo/s
Tests en copie manuelle (lecteur de cartes SD) NA 24,7 Mo/s

En pratique

Le Wireless Pro peut être connecté à un ou plusieurs appareils de trois manières différentes : en connexion sans fil directe (offrant le meilleur débit), en connexion au réseau Wi-Fi domestique (permettant à la fois de partager des contenus et d'accéder à internet) ou en connexion filaire USB (la connexion Wi-Fi du disque dur est alors automatiquement désactivée).

Notez que l'interface Wi-Fi 802.11n/ac offre le choix entre les bandes de fréquences de 2,4 GHz ou 5 GHz. Si cette dernière offre de meilleurs débits, sa portée s'en trouve limitée.

Bien que le Wireless Pro soit nativement reconnu comme un périphérique de stockage externe par Windows et Mac OS lorsqu'il est connecté en USB, le paramétrage du disque dur se fait en Wi-Fi et nécessite l'utilisation d'une interface d'administration créée par Western Digital. Elle est accessible par le biais d'un navigateur Internet à l'aide d'une simple adresse et d'un mot de passe (tous deux fournis dans le manuel d'utilisation). Cette interface permet de connaître l'état du disque (stockage, batterie, droits d'accès, etc.) et de le paramétrer.

WD My Passport Wireless Pro interface navigateur internet

Quant à l'application mobile My Cloud, elle permet d'accéder au contenu du disque dur depuis un smartphone ou une tablette. On peut explorer le contenu du disque par une arborescence de dossiers ou par type de médias. La prévisualisation des vignettes se montre relativement longue lors du premier chargement, mais le système a le mérite de gérer les fichiers images, sons et vidéos et de les lire presque instantanément.

Parmi les options proposées, certaines s'avèrent particulièrement intéressantes. Notons ainsi la possibilité de sauvegarder automatiquement sur le disque les photos stockées sur le smartphone ou la tablette connectée, ou encore de sauvegarder directement les fichiers contenus par une carte mémoire dès son insertion dans le disque.

Qu'il soit question du lecteur SD interne ou de tout autre lecteur de cartes connecté au My Passport Wireless Pro, le processus d'importation s'avère quasiment identique (seul le dossier de destination diffère) et particulièrement simple ; il est donc possible de paramétrer une importation automatique ou d'effectuer celle-ci manuellement par le biais de l'interface d'administration accessible à l'aide d'un navigateur internet, par l'application My Cloud ou par une simple pression sur le bouton du disque dur dédié à l'import. Le Wireless Pro importe alors tous les fichiers contenus par la carte mémoire, peu importe leur format. S'il est par conséquent possible de voir les fichiers RAW de issus tout appareil photo par le biais de l'application, il est malheureusement impossible de les ouvrir.

WD My Passport Wireless Pro interface application My Cloud

Le Wireless Pro est de plus compatible avec les appareils photo prenant en charge le protocole FTP ; ils peuvent donc être connectés au disque dur de façon à effectuer la sauvegarde des images capturées en continu.

Verdict

Disque dur WD My Passport Wireless Pro recommandé par Focus Numérique

Le WD My Passport Wireless Pro n'est pas à proprement parler un disque dur nomade, contrairement à certains figurant dans notre récent guide d'achat ; sa capacité et ses fonctionnalités lui interdisent en effet d'atteindre la compacité et les vitesses de transfert des disques SSD.

Son utilisation se destine donc aux photographes à la recherche d'une solution de stockage transportable dans un sac photo et offrant une connexion sans fil directe, une utilisation en tant que NAS ou encore une compatibilité avec le protocole FTP. La présence d'un lecteur de cartes SD et la possibilité d'utiliser la batterie pour recharger divers appareils constituent de plus des avantages non négligeables. L'application mobile ayant cependant peu évolué, les photographes désireux de trouver des options d'organisation et de traitement des images (y compris des fichiers RAW) resteront certainement sur leur faim.

Bien que les évolutions du WD My Passport Wireless Pro portent plus sur son design, ses vitesses de transfert et la capacité de sa batterie, plutôt que sur les fonctionnalités mêmes du disque dur Wi-Fi, elles n'en demeurent pas moins bienvenues. Nous recommandons donc le WD My Passport Wireless Pro, tout en attendant de pied ferme une prochaine itération.

Points forts

Points faibles

Bonne qualité de fabrication

Absence de protection contre les chocs

Capacité de stockage conséquente

Absence de lecteur de cartes CompactFlash intégré

Compatible avec de nombreux systèmes d'exploitation (Windows, Mac OS, iOS, Android)

Vitesses de transfert limitées par rapports aux disques SSD

Fonction Wi-Fi (connexion directe ou au réseau domestique)

L'application My Cloud manque de fonctions d'organisation et de traitement avancées

Compatibilité avec le protocole FTP

 

Lecteur de cartes SD intégré

 

Possibilité de brancher tout type de lecteur de cartes

 

Possibilité d'utiliser la batterie pour recharger divers appareils (smartphone, tablette, etc.)

 


> Guide d'achat : les meilleurs disques durs nomades pour photographes
> Tous les disques durs et NAS testés
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation