Canon EOS 5D Mark IV test review prise en main, vue de face
Le très attendu Canon EOS 5D Mark IV et son capteur à 30 Mpx.

Gabarit

Au premier coup, il n'est pas facile de distinguer l'EOS 5D Mark IV du 5D Mark III : les deux boîtiers sont très similaires, notamment dans leurs dimensions. Le dernier est un peu plus petit — de quelques millimètres (un peu moins large et un peu moins profond). Il est toutefois nettement plus léger, perdant presque 150 g par rapport au Mark III.

Canon 5d Mark IV test review comparaison dimensions

Le 5D Mark IV est donc un reflex assez classique d'un volume équivalent à son principal rival, le Nikon D810 (âgé toutefois de deux ans de plus).

Canon EOS 5D Mark IV comparaison dimensions avec Nikon D810

Ergonomie

Pas de révolution sur le reflex 5D Mark IV : le nouveau boîtier ne déroutera pas les photographes habitués à la série 5D.

Mais en premier lieu, commençons une nouveauté qui ne se voit pas vraiment : il s'agit de la résistance aux intempéries. Canon annonce une protection aux poussières et éclaboussures du même niveau que sur le 7D Mark II. Ces petits changements rendent malheureusement le nouveau venu incompatible avec le grip BG-E11 du 5D Mark III. Il faudra donc débourser 400 € (!) pour acquérir la poignée BG-E20.

Sur l'avant, nous noterons quelques menus changements. Une prise 3 broches pour connecter une télécommande filaire fait son apparition à la base du boîtier. Pour le reste, peu d'évolutions : le testeur de profondeur de champ est toujours présent (et du bon côté), et le micro s'est déplacé sous le logo.

Test reflex Canon EOS 5D Mark IV vue sans optique
Seule différence facilement et rapidement identifiable, la prise télécommande est désormais à l'avant.
Ce conservatisme (ou cette stabilité) est encore plus visible sur le dessus du boîtier, où l'ensemble des commandes reste identique. Sur l'épaule gauche, vous retrouverez le barillet pour le choix du mode d'exposition afin de sélectionner rapidement les modes P,S,A,M, les modes personnalisés (C1, C2 et C3), le mode Bulb (B) et un mode automatique A+ qui peut toujours dépanner. Le barillet intègre un bouton poussoir pour verrouiller la sélection.

Sous le barillet, se loge toujours le levier pour la mise sous tension de l'appareil. Personnellement, je continue à préférer le système avec une couronne autour du déclencheur, qui permet de mettre l'appareil sous tension d'une seule main.

Sur l'épaule droite, la répartition des touches est inchangée : une rangée de 4 commandes le long de l'écran LCD donnant accès à 2 fonctions chacune. Une touche personnalisable M-fn est toujours positionnée entre le déclencheur et le molette avant. 

test reflex canon eos 5d Mark IV vue de dessus
Une interface similaire en tout point au 5D Mark III.

Au niveau des commandes, le dos est lui aussi un quasi-copié-collé du 5D Mark III. Les plus observateurs remarqueront la présence d'une nouvelle commande sous le joystick. Elle permet de basculer rapidement d'un mode zone AF à un autre — une fonctionnalité héritée du 7D Mark II. Notez que par défaut, cette commande est désactivée. Au fur et à mesure des tests, je préférais toutefois la possibilité d'attribuer le changement de zones AF à la touche M-Fn à l'avant qu'il était possible de modifier à l'aide de l'index. Placé à l'arrière, il n'est plus possible de changer les collimateurs de place et de zone en même temps.

Canon 5D Mark IV vue de dos test review
Bonne nouvelle : Canon généralise sur les écrans LCD tactiles sur ses reflex.

Écran tactile, mais toujours pas orientable

L'une des plus importantes avancées concerne l'écran LCD. Il est désormais tactile, et pas seulement en vidéo, contrairement à celui du 1D X Mark II. Affichant 1 620 000 points, il semble identique à celui qui équipe le reflex professionnel. Il n'est malheureusement pas orientable, mais permet de faire le point directement à l'écran, ce qui apporte un confort non négligeable pour les packshots en studio. Il sera aussi utile pour naviguer dans les menus, et les vidéographes apprécieront de positionner la zone AF au doigt.

Menus et opérations

Canon avait fait largement évoluer les menus avec le 5D Mark III et les boîtiers haut de gamme ont tous suivi avec le 7D Mark II ou le 1D X Mark II. 

Nous retrouverons donc une série d'onglets regroupant les principales options et, désormais, une partie réservée aux réglages de l'autofocus. De même, toutes les options pour la vidéo sont regroupées dans des menus spécifiques (une fois l'appareil passé en mode vidéo). Si les deux univers photo/vidéo se côtoient, ils n'interfèrent pas.

test reflex canon 5d mark IV menus photo et vidéo
Le même menu à gauche en mode vidéo, et à droite en mode photo.

Les réglages les moins utilisés trouvent également leur place dans un onglet spécifique (C.Fn pour Custom Fonction, "Fonction personnalisée") et vous pouvez naturellement créer votre propre menu avec les options que vous utilisez le plus souvent. En outre, une aide contextuelle est souvent disponible pour apporter des explications sur les différentes options.

test reflex Canon EOS 5D Mark IV personnalisation commandes
De nombreuses commandes physiques du 5D Mark IV sont personnalisables.

La touche Q permet d'accéder au Quick Menu qui récapitule les principaux réglages pour la prise de vue. Il suffit alors de sélectionner les options à l'aide du joystick pour faire ensuite varier les valeurs à l'aide de la roue codeuse ou de la molette avant : simple, pratique et rapide. Vous pouvez désormais personnaliser ce menu comme vous l'entendez. Là encore, c'est très pertinent.

Canon 5D mark IV personnsalition de l'interface graphique
Le 5D Mark IV permet de personnaliser le menu des contrôles rapides. 

Toutefois, en l'absence d'écran monté sur rotule, il est regrettable que Canon ne propose pas une rotation des menus et des images lorsque l'appareil est en mode portrait.

En mode lecture, le 5D Mark IV propose toutes les options habituelles (lecture, zoom, données sur la prise de vue, développement du fichier brut, protection des images, recadrage, correction des couleurs, notation...), et vous pouvez toujours afficher deux vues côte à côte. Cette option reste très pratique pour comparer des images et faire un editing rapide.

Canon 5D mark IV comparaison images en mode lecture
Mode comparaison d'images sur le 5D Mark IV de Canon.

Connecteurs et apps

Le 5D Mark IV offre une belle panoplie de connecteurs : 
  • - USB 3 ;
  • - synchro flash ;
  • - HDMI non compressé (type C) non compatible 4K ;
  • - sortie casque (mini-jack 3,5 mm) ;
  • - entrée micro stéréo (mini-jack 3,5 mm) ;
  • - télécommande.

Canon 5D Mark IV test reflex connecteurs
Sous la prise USB 3, vous trouvez une prise pour fixer le protecteur de câble (en haut et à droite).

De plus, le nouveau reflex dispose d'une puce Wi-Fi et d'une puce NFC pour faciliter les appairages avec un smartphone ou une tablette. Il intègre également un GPS qui enregistre les coordonnées, mais pas l'azimut. Notez que ledit GPS permet de synchroniser l'heure du boîtier.

Côté application pour appareil nomade, Canon propose Camera Connect, qui offre le contrôle sur les principaux réglages de prise de vue : ouverture, temps de pose, sensibilité ISO, mise au point, correcteur d'exposition, motorisation... L'application ne donne toutefois pas accès à tous les menus du reflex. Ainsi, il n'est pas possible de jouer sur les styles d'images ou la taille des images. 

test reflex Canon 5D Mark IV camera connect
Canon Camera Connect en action.

Autonomie

Le 5D Mark IV embarque une batterie LP-E6 et la marque annonce une autonomie d'environ 900 vues.

Lors de nos tests, nous avons effectivement réalisé plus de 850 déclenchements (RAW + JPEG) et environ 10 minutes de vidéo 4K. Malheureusement, nous le disions, les petits changements apportés au châssis rendent le 5D Mark IV incompatible avec les précédentes poignées d'alimentation. 

Il faudra donc dépenser près de 400 € pour acquérir une BG-E20. 

reflex canon 5D Mark IV test review batterie

Le reflex est livré avec un chargeur qui permet de vérifier le niveau de charge — 25, 50, 75 et 100 %.

Bruit au déclenchement

Contrairement à la majorité des hybrides récents, le 5D Mark IV n'est pas capable de déclencher de manière totalement silencieuse. Il dispose toutefois d'une position Quiet (silencieuse) qui permet d'atténuer notablement le bruit au déclenchement, comme vous pouvez le constater sur l'enregistrement disponible ci-dessous.

Canon 5d mark 4 son déclenchement test review

Logiciel

Canon livre le reflex professionnel avec une suite de logiciels pour trier et développer ses photos, gérer la prise de vue à distance, générer des profils colorimétriques (styles d'images)...

La liste ci-dessous n'est valable que pour l'environnement Windows) :

  • Digital Photo Professional (DPP), un logiciel complet pour développer ses fichiers bruts (le format "raw" n'est pas ouvert chez Canon) ; il est ici livré en version 4.2.32 pour prendre en compte les nouveaux formats de CR2 ;
  • Picture Style Editor, un logiciel pour créer ses propres styles d'images ;
  • EOS Lens Registration ;
  • et enfin EOS Utility en version 3, incluant WFT Utility, un logiciel pour transmettre les fichiers par liaison Wi-Fi, et EOS Capture, un logiciel pour piloter votre appareil à distance (dans un studio par exemple).


Canon 5D IV est review eos utility
Pilotage du 5D Mark IV à distance avec ou sans fil pour le travail en studio.

Pour les fichiers bruts

Bon point, Canon livre une solution complète et efficace pour le traitement des fichiers bruts : Digital Photo Professional. Outre les options classiques de "dérawtisation", le logiciel offre également le traitement des aberrations chromatiques et des distorsions des optiques.

Canon 7D mark II test review logiciels DPP4
Canon DPP 4, un outil gratuit pour développer ses fichiers bruts.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation