Un lecteur s'inquiète sur la prise en charge des vidéos réalisées avec son boîtier Samsung NX1 qui filme dans un format récent et performant : le H.265.


Bonjour !
J'ai depuis quelque temps un Samsung NX1 qui enregistre les vidéos en H.265 et depuis, rien sur le front de la prise en charge logiciel. Existe-t-il des logiciels de montage afin pouvoir traiter les rushs sans les convertir ? Adobe, Apple et Microsoft ne sont pas encore à la page. Tom, lecteur de Focus Numérique

Lors de sa présentation en septembre 2014, le Samsung NX1 avait fait forte impression avec une liste de caractéristiques jamais vues auparavant : capteur APS-C de 28 Mpx rétroéclairé, autofocus hybride sur la quasi-totalité du capteur, rafale à 15 ips et enregistrement vidéo en UHD et 4K en H.265 !

Samsung NX1
À défaut d'avoir été un succès commercial, le NX1 a tenté de démocratiser le format vidéo H.265.

Le NX1 est encore actuellement le seul boîtier à utiliser ce codec pour la vidéo ; les autres constructeurs se contentent (jusqu'à quand ?) des algorithmes de compression H.264.
Si la norme H.265 (High Efficiency Video Coding) n'est pas récente (avril 2013), il faut bien avouer qu'elle n'a pas vraiment trouvé son public pour la captation vidéo. De fait, ce codec n'est pas vraiment conçu pour la captation et le montage : il est plus adapté à la diffusion. Ainsi, une bonne partie des Blu-ray UHD/4K depuis 2015, sont encodés en H.265. Le codec est par ailleurs surtout intéressant pour la diffusion de vidéos sur Internet, et c'est un standard pour Netflix ou Amazon.

Un codec trop complexe est souvent délicat à manipuler sur un logiciel de montage et nécessite des ressources importantes pour décoder la vidéo au dérushage. Le codec H.264 a d'ailleurs nécessité pendant de nombreuses années des étapes de conversion (DNxHD ou Apple ProRes) pour faciliter l'édition et le montage. Pour parfaire vos connaissances à ce sujet, vous pouvez également relire notre article consacré au format H.265.

Jusqu'à cette année, rares était les logiciels capables de traiter nativement le codec H.265 ; il fallait par d'interminables séquences d'importation. Mais les choses évoluent, et contrairement à ce que pense notre lecteur, les principaux éditeurs de logiciel vidéo ont revu leur copie et savent désormais gérer ce format d'encodage. Toutefois il faut utiliser des logiciels haut de gamme, voire professionnels. iMovie ou MovieMaker de Microsoft, par exemple, ne savent pas exploiter ce type de fichiers.

En revanche, Adobe a intégré le support natif du H.265 lors de sa mise à jour en décembre 2015 de son logiciel phare : Premiere Pro CC 2015.1. La liste des formats pris en charge par Premiere est disponible sur le site d'Adobe.

Fichier vidéo samsung NX1 dans Adobe Premiere
Depuis Première 2015.1, il est possible de travailler directement sur les fichiers vidéo H.265 du Samsung NX1. Lors de la copie du fichier, le logiciel demander à utiliser le bon codec de manière automatique.

De son côté, Apple se fait un peu plus tirer les oreilles : Final Cut Pro X (FCPX) ne sait toujours pas exploiter ce codec de manière native. Il faut dire que les mises à jour ne sont pas très régulières et qu'Apple a du mal à suivre les évolutions en vidéo.

Avec le système Windows, d'autres logiciels sont d'ores et déjà capables de monter nativement des vidéos encodées en H.265. On pourra citer par exemple le logiciel Magix Vidéo Pro X (moins de 400 €) dont la dernière version est compatible. Même la version Deluxe gère le H.265.

Magix Video Pro X

Il est d'ailleurs intéressant de noter que Magix vient d'acquérir la solution professionnelle de montage vidéo de Sony : Vegas Pro. Si la version actuelle ne supporte pas le H.265, la version 14 prévue pour la fin du mois de septembre 2016 (sans doute pour l'IBC, grand-messe de la vidéo professionnelle) sera capable de traiter ce type de fichiers.

Toujours pour Windows, Cyberlink propose PowerDirector 14 (moins de 200 €) qui, lui aussi, reconnaît nativement les fichiers du Samsung NX1.

Du côté des solutions gratuites, vous pouvez également essayer le logiciel Lightworks. Sa prise en main est un peu délicate, mais il fonctionne sur toutes les plateformes Mac OS X, Windows et même Linux.

Lightworks prend en charge le format H.265
L'interface un peu déroutante de Lightworks... Mais il gère les fichiers du NX1 en 4K.

Les logiciels s'adaptent donc plus ou moins rapidement, mais c'est surtout les logiciels professionnels qui peuvent tirer parti de cette évolution de codec. Évidemment, le H.265 nécessite une machine relativement puissante pour traiter les vidéos UHD/4K du Samsung.

Lire aussi :
> Test du Samsung NX1

> Posez-nous votre question
> Tous nos Courriers lecteurs
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct toute l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation