Le Nikon D3400 est livré en kit avec une nouvelle version du zoom transtandard 18-55 mm f/3,5-5,6 doté d'une nouvelle motorisation baptisée AF-P pour Pulse.

Nous avons passé cette nouvelle optique sur notre nouvelle scène afin d'évaluer son potentiel. Le boîtier est positionné en mode A et nous faisons varier l'ouverture pour apprécier les différences de piqué.

Précision optique

18 mm au centre



Au centre, cette nouvelle optique de kit est plutôt satisfaisante, avec un bon piqué dès l'ouverture f/3,5 et un gain marginal en fermant à f/4 ou f/5,6. Le plus étonnant reste les différences d'exposition selon les ouvertures employées.

18 mm au bord



Le rendu des images en périphérie est nettement moins flatteur et il faut fermer à f/8 pour gagner en homogénéité. Vous noterez également  les fortes aberrations chromatiques au niveau des traits blancs. C'est toutefois assez classique pour un objectif 18-55 mm vendu en kit avec le boîtier.

55 mm au centre



En position télé, l'optique reprend un peu de tonus. Le centre est assez piqué à f/5,6, et gagnera un peu en fermant à f/8. Au-delà, la diffraction vient très légèrement flouter les plus fins détails.

55 mm au bord



En position télé, l'optique est nettement plus uniforme qu'en position grand-angle. C'est encore très mou à f/5,6 et l'on gagnera un peu en précision à fermant à f/8.

Au final, ce 18-55 mm f/3,5-5,6 VR AF-P est une optique stabilisée qui, sans être extraordinaire, est plus que décente pour débuter la photographie avec le D3400. En outre, avec une distance de mise au point à 3 cm, cette optique permet de s'initier à la proxiphotographie à moindres frais.

RAW vs JPEG

Piqué

Nous avons également comparé la même image réalisée en JPEG et en RAW (les réglages du boîtier étant laissés "par défaut") et les résultats sont plutôt saisissants. L'image JPEG est sensiblement moins précise que la photo développée avec Adobe Lightroom (là encore avec des réglages par défaut).

Vous aurez donc vraiment plus de facilité à exploiter tout le potentiel du D3400 avec les fichiers RAW. Vous pouvez également renforcer le rendu des images JPEG (accentuation, clarté, contraste...) avec le Picture Control et modifier celui-ci directement dans les menus du boîtier, ou utiliser le logiciel Picture Control Utility.


Distorsion

L'optique de kit présente une bonne distorsion en barillet au grand-angle. Celle-ci est corrigée à la volée lors de la création de l'image JPEG. Il faudra donc veiller à utiliser un logiciel de développement capable de traiter ce problème.

Différence entre RAW et JPEG distorsion 18-55mm
Image JPEG corrigée à gauche et image brute à droite.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation