Le Nikon D3400 est le premier reflex à inaugurer notre nouvelle scène test d'évaluation. Depuis le test du Panasonic G80, nous avons décidé de changer la zone publiée pour la montée ISO en focalisant notre étude sur une portion de carte située non loin du centre de la scène. Les images sont toujours observables à 100 % et téléchargeables. 

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5DsR qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/4 s à une sensibilité de 100 ISO. Le Nikon D3400 est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 100 ISO et une ouverture de f/5,6 pour une focale équivalente à environ 35 mm. La temps de pose est alors de 1/5 s. 

Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (.NEF). Le boîtier est configuré par défaut, notamment pour ce qui est de rédaction du bruit électronique.

Les JPEG

Le Nikon D3400 est équipé d'un capteur APS-C de 24 Mpx. Avec cette définition, la taille des photodiodes est d'environ 3,9 µm. La plage ISO s'étend nativement de 100 à 25 600 ISO.

Panasonic G80 test review taille de capteur comparaison
Comparaison des tailles (agrandies 4x) de différents capteurs.

Notre scène test est beaucoup plus exigeante que la précédente, il faut donc réapprendre à interpréter les images.

Les images présentent un très bon rendu des détails jusqu'à 800 ISO, avec peu de dégradation pour les fins détails et des couleurs encore vives et saturées lors d'une observation des images à 100 % sur écran. À 1 600 ISO, les images conservant un très bon niveau de détail et un moutonnement raisonnable dans les zones sombres ; il sera même possible de "pousser" la sensibilité ISO jusqu'à 3 200 ISO sans trop de problèmes. Les plus fins détails disparaissent, mais globalement l'image conserve une très bonne tenue avec des zones denses encore peu bruitées.

Le grain devient plus grossier à 6 400 ISO, mais le niveau de détail reste encore bon. Les deux niveaux supérieurs sont plus destructeurs et seront à utiliser avec parcimonie ou en RAW, afin de pouvoir traiter ultérieurement les images avec des algorithmes plus puissants, comme ceux de DxO Optics Pro. 

Nikon D3400 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Nikon D3400 : Réduction du bruit standard 1600-25600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO)



RAW vs JPEG

Nous avons comparé le traitement JPEG interne du boîtier avec les algorithmes de Lightroom (v. 2015.7) pour les sensibilités 3 200 et 6 400 ISO. Les réglages, une fois de plus, sont paramétrés par défaut.

Sur les fichiers bruts, le grain est bien visible est pourra être réduit, mais force est de constater que le traitement interne du D3400 est plutôt efficace avec un bon équilibre entre détail, bruit et lissage.



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation