Après des semaines de réflexion et d’hésitation, vous vous êtes enfin lancé et vous voici photographe professionnel. Vous pensiez pouvoir vivre votre rêve éveillé, mais rapidement vous déchantez et alternez aussi bien les périodes où vous n’avez pas de travail que celles où vous en avez trop, votre affaire ne décolle pas, vos revenus sont trop inégaux, bref vous êtes devenu stressé en permanence… Essayons de canaliser cette angoisse en adoptant quelques règles de vie simples vous permettant de mieux gérer votre entreprise photographique.

Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps

Globalement, dans toute entreprise professionnelle, le stress est généré par deux facteurs : le manque de confiance en soi et la gestion du temps. Le temps que vous allez mettre pour répondre à un devis ou réaliser une commande, le temps de retard accumulé et non facturé pour un client, le temps qui passe entre deux contrats durant lequel vous ne vous serez pas reposé ou vous n’aurez pas été payé, etc. Dans tous les cas, une bonne organisation peut vous éviter bien des périodes de stress. N’oubliez jamais qu’une entreprise en bonne santé, c’est avant tout un entrepreneur bien dans sa tête.

Pratiquez en permanence

Pour la confiance en soi, ça peut sembler être un conseil assez anodin, mais encore plus quand on débute : faites en sorte de toujours être prêt à photographier. Ce n’est pas une raison pour photographier tout et n’importe quoi, mais n’oubliez jamais que, comme pour un sport, c’est en pratiquant qu’on s’améliore. N’attendez pas qu’une occasion se présente, provoquez votre chance.

Quels que soient votre niveau, votre expérience ou votre spécialité, il vous faudra pratiquer encore et encore afin d’affiner votre style, de tester et de composer l’univers qui vous représente. C’est cette pratique constante qui vous permettra de présenter un portfolio cohérent et des nouveautés sur les réseaux sociaux afin d’avoir de nouveaux followers. Ceux-ci pourront eux-mêmes se convertir en potentiels clients, voire vous ramener de futurs clients.

Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps

Pour ce faire, selon votre spécialité, organisez des collaborations avec des acteurs de votre secteur. Si vous êtes plus spécialisés en photo de mode, contactez des petits créateurs ; dans la photo culinaire, contactez des brasseries, des restaurants, ou mettez-vous à la cuisine. De même pour le portrait : proposez à vos amis de les photographier; pour la photo de sport, contactez les clubs en bas de chez vous... Dans tous les domaines, vous trouverez des professionnels, des amis et même d’autres photographes pour se prêter au jeu, partager leur expérience et bien plus encore.

La seule chose à ne pas oublier est que bien souvent, ces sessions de photos sont l’occasion de vous exercer, au mieux de remplir votre portfolio, mais rarement votre porte-monnaie. Le but premier ici est de se faire la main, un nom, et si possible quelques publications chez vos nouveaux partenaires afin de vous faire connaître et prendre confiance en votre potentiel.

Préparez vos shootings

Maintenant que vous avez suffisamment confiance en votre propre talent, il vous faut aussi apprendre à donner confiance à vos clients potentiels. Il n’y a rien de moins engageant qu’un prestataire qui semble tâtonner lors de la mission qui lui est confiée.

Même si ce n’est qu’une illusion dans un premier temps, avec un minimum de préparation de vos séances photo, vous pourrez surpasser votre stress lors d’une mission et ainsi mettre le client en confiance. Avec le temps, chaque partie de la commande, chaque photo qui doit la composer ne sera qu'une question d'habitude ; mais au début, n'hésitez pas à prendre des notes, à rédiger une feuille de route standard. Regardez le travail des autres, faites un feedback sur votre propre travail : à ce moment, que vous manquait-il ? Scénarisez votre mission de bout en bout, les types de poses, les réglages en fonction des conditions ; en attendant d'acquérir des réflexes dans ce genre de séance, ayez une checklist.

Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps

Bien entendu, il y a des domaines pour lesquels il est plus évident de procéder ainsi. Si vous faites du portrait, rien de plus facile que de revenir en arrière pour refaire la photo oubliée. Par contre, si vous travaillez sur du vivant, de la photo de mariage par exemple, vous avez intérêt à chapitrer votre journée et apprendre par cœur votre listing. Impossible ici de revenir en arrière pour faire la photo oubliée ; par contre, vous pourrez toujours jeter un coup d’œil à votre listing pour savoir où vous en êtes et ce qu’il vous manque. C'est à force d'exercer et de pratiquer que tout ceci deviendra une habitude.

Fixez-vous des objectifs clairs

Vous n’arriverez jamais à rien et surtout vous perdrez beaucoup de temps et d’énergie si vous vous lancez sans savoir vers quoi vous souhaitez aller.

Inutile de faire un projet détaillé de comment et où vous souhaitez vivre dans 5 ans. L’objectif étant de définir clairement, aujourd’hui, quel photographe vous souhaitez devenir et comment vous allez faire pour y arriver.
  • En premier lieu, il est important que de définir réellement votre spécialité. Ce n’est pas parce que vous pratiquez différentes techniques photo que vous êtes bon dans toutes, et donc, d’autant moins les proposer à titre professionnel. Il ne s’agit pas pour autant de vous limiter à une pratique, mais à une spécificité technique. Rien ne vous empêche d’explorer d’autres techniques pour votre plaisir, même occasionnellement d’en proposer à un client, mais limitez votre offre dans un registre précis.
     
Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps
  • Maintenant que votre spécialité est définie, afin de gagner du temps et donc de l’énergie, il vous faut créer votre fichier client et le discours qui l’accompagne.
  • Pour cibler votre clientèle, rien de plus simple, listez tous les acteurs de votre secteur. Si par exemple votre but est de vivre de la photo de mariage, listez dans un fichier tous les blogs parlant de mariage, les wedding planners, mais aussi les lieux de cérémonie alentour, etc. Il s’agira ensuite de les contacter pour leur présenter votre travail et ainsi vous faire connaître des autres professionnels du milieu.
  • Avant de contacter votre listing, travaillez votre discours de vente. Il n’y a rien de moins convaincant qu’un discours ou un texte approximatif. Généralement, le moyen d’expression de prédilection du photographe est l’image, un peu moins les mots. Pour un support papier ou numérique, pas de problème : plus que de belles phrases, c’est toujours l’image qui prime. En revanche, pour un entretien téléphonique ou physique, préparez votre discours.

    Gardez votre naturel, retenez quelques mots clés, faites des phrases simples et accessibles, et surtout adoptez un ton confiant et rassurant, même si ce n’est pas réellement le cas. Tout le monde n’est pas commercial de naissance et la personne en face de vous, même si elle sait que vous commencez seulement votre activité, doit sentir que vous savez où vous allez, comment vous y allez, et plus encore que vous y allez réellement. La personne à rassurer, à convaincre, est celle en face de vous, pas vous-même. Votre stress initial disparaîtra naturellement si votre interlocuteur est en confiance ; à l’inverse, il augmentera si vous lui transmettez vos doutes.

Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps

Apprenez à vous occuper de vous

Parce que vous avez eu une semaine de travail très chargée avec un reportage à rendre en urgence, que vous avez dû rattraper du retard cumulé, ou tout simplement travaillé tout le week-end sur un mariage, offrez-vous une grasse matinée, voire un jour de repos complet.

Souvent, quand on se retrouve dans ce genre de situation, on a tendance à vouloir toujours faire plus afin de ne pas perdre encore plus de temps. Or, c’est peut-être dans ces moments qu’il faut savoir lâcher la bride et se reposer un peu afin de mieux redémarrer ensuite. On est toujours plus efficace à tête reposée qu’exténué !

Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps

Si au contraire vous êtes dans une période calme et que votre activité ne vous prend pas toute votre semaine, après avoir fait les démarches utiles au redressement de votre activité, procrastinez utile ! YouTube est une mine d’or pour l’apprentissage et l’inspiration quand on sait bien l’utiliser. Que ça soit pour regarder une interview, une conférence de photographes ou des tutoriels, vous trouverez toujours le moyen de vous enrichir tout en vous reposant.

Consultez des sites spécialisés qui vous feront découvrir de nouveaux photographes, de nouvelles techniques ou tout simplement une source d’inspiration. Cherchez des photos similaires aux vôtres sur les réseaux sociaux de photo pour comparer et apprendre des autres. Allez chez votre libraire et consultez, achetez aussi de temps en temps des livres sur la photo. Prenez le temps de regarder de nouveau ceux dont vous disposez, et prenez encore et toujours des notes. N’oubliez jamais que le calepin et le marque-page sont vos meilleurs amis, ayez toujours de quoi prendre des notes avec vous.

Photographe professionnel, comment gérer son stress et son temps

Et même si pour beaucoup, la photographie est un art de vivre — pour ne pas dire une raison de vivre —, décrochez aussi du monde de la photo ! Vous vous rendrez rapidement compte que c’est aussi relaxant qu’inspirant. Un paysage, un tableau, un film, des enfants qui courent dans la rue... : autant de sources d’inspiration que d’exercices pour l’œil du photographe que vous êtes.

Conclusion

Comme vous l’aurez compris, bien organiser son activité et la clé de la réussite. Si vous préparez suffisamment en amont votre travail, tout sera plus, simple, plus rapide et donc moins stressant. Ainsi vous aurez plus de temps à consacrer à la création qu’à la réalisation de tâches. Mais ne vous faites pas d'illusions, tout ne se fera pas en un mois ni même en une année, alors accrochez-vous et soyez patients. Le principal est de croire en sa réussite, le reste viendra tout seul.

> Tous nos tutoriels
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation