Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED

Le Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4 E ED est fabriqué à partir de 14 éléments répartis en 9 groupes comprenant 3 lentilles ED (Extra low Dispersion) corrigeant ou minimisant les aberrations chromatiques. L'objectif propose de plus un traitement nanocrystal, un diaphragme circulaire à 9 lamelles et un moteur autofocus SWM (Silent Wave Motor). Sa distance minimale de mise au point est équivalente à 1 m et son ouverture minimale atteint f/16.

Si ce nouvel objectif ne possède pas de stabilisation, c'est selon Nikon pour offrir le meilleur compromis possible entre taille, poids et usage. Son diamètre est ainsi de 94,5 mm et sa longueur, de 106 mm, le tout pour un poids de 985 g. Le pas de vis de l'optique propose quant à lui d'accueillir des filtres d'un diamètre de 82 mm.

Nikon destine très clairement cet objectif aux portraitistes — qu'ils opèrent en extérieur ou en studio — et leur promet une netteté parfaite dès la pleine ouverture, jusque dans les zones périphériques du cadre, ainsi qu'une bonne maîtrise du vignetage. La fabrication de l'optique devrait de plus lui octroyer une certaine résistance à la poussière et aux intempéries.

Notez que ce nouveau Nikkor peut également être utilisé avec un boîtier DX (APS-C) ; auquel cas, sa distance focale de 105 mm donnera lieu à un angle de champ de 15° au lieu de 23°.

Le Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4 E ED est disponible au prix public conseillé de 2 299 €.

Caractéristiques

Monture : AF-S
Format couvert : 24 x 36 mm
Plage focale : 105 mm
Équivalent 24x36 sur capteur Micro 4/3 : 157,5 mm
Ouverture maximale : f/1,4
Ouverture minimale : f/16
Distance de mise au point : 1 m
Nombre de lamelles du diaphragme : 9
Construction : 14 lentilles réparties en 9 groupes
Éléments spécifiques : 3 lentilles en verre ED et des lentilles avec traitement nanocrystal ou au fluor
Échelle des distances : non
Rapport de reproduction : 0,13
Motorisation : oui
Stabilisation : non
Dimensions : 94,5 x 106 mm
Diamètre filtre : 82 mm
Poids : 985 g
Pare-soleil : oui
Étui souple : oui

Prise en main

Ce nouveau 105 mm est très imposant, la faute à sa très généreuse ouverture f/1,4 : comptez tout de même un diamètre de près de 9,5 cm. Niveau encombrement, c'est plus tenu : un peu plus de 10 cm de long (sans pare-soleil). Sur la balance, comptez près de 1 kg. Il est donc tout juste équilibré pour être utilisé avec un boîtier du calibre d'un D800. L'utilisation d'un grip pour répartir les poids peut être une bonne solution.

Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED : prise en main

La qualité de fabrication est excellente, et du niveau de ce que l'on a habituellement sur des optiques Nikon haut de gamme. On retrouve donc un corps en polycarbonate léger et résistant, un bel effet mat texturé, le liseré doré et les informations de rigueur en relief et également dorées. L'objectif dispose d'une conception à encombrement constant. La lentille frontale reste fixe en fonction de la distance de mise au point : c'est un bon point pour la protection. Cette dernière est renforcée par l'ajout d'un joint d'étanchéité au niveau de la baïonnette, et l'emploi d'un traitement au fluor sur les deux lentilles externes.

Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED : prise en main

L'unique bague de réglage servant à la mise au point est large et confortable à utiliser. Malheureusement, elle est un peu trop fluide et manque donc un peu de précision. Bon point, la course est modérée et on dispose de repères de butées aux extrémités (distance minimale de mise au point et infini). Bien entendu, on dispose sur le dessus de l'objectif d'un indicateur de distance de mise au point dynamique.

Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED : prise en main

L'objectif est livré avec un pare-soleil et une housse de protection.

Test labo

La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 ou f/11 par exemple.

De plus, le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil (nous avons testé l'objectif avec un Nikon D810 de 36 Mpx) et de la taille de son capteur (24 x 36 mm pour le D810). Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

Le D810 dispose d'une définition de 7 380 x 4 928 px. Chaque pixel mesure donc 4,8 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/11 !

Les performances de ce nouvel objectif sont excellentes. Nikon n'a pas exagéré en affirmant que le niveau de piqué serait très élevé et homogène dès la plus grande ouverture : c'est bien le cas. À mesure que l'on ferme, le piqué augmente pour atteindre son maximum à f/8. À partir de f/2,8, l'homogénéité du piqué n'est pas parfaite, mais les niveaux relatifs sont suffisamment élevés pour que cela ne soit pas gênant.

Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED : imatest

> Testé avec Imatest




> Téléchargez les fichiers originaux

Test terrain

La focale

Une focale correspond à un angle de champ – ou angle de vision – couvert par l'appareil équipé de l'objectif. Plus la focale est importante, plus l'angle de champ est réduit : on parle de longue focale. À l'inverse, plus la focale est courte, plus l'angle de champ est large : on parle de grand-angle.

Voici ce que l'on obtient avec ce 105 mm monté sur un reflex équipé d'un capteur 24 x 36 mm (Nikon D810 par exemple). Utilisé sur un reflex équipé d'un "petit" capteur APS-C, il devient un équivalent 160 mm. Cette petite longue focale est principalement dédiée au portrait.

Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/3200 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 2000 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/1000 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 2500 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/125 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 500 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw

Le vignetage

Tous les objectifs donnent une image dont la périphérie, et particulièrement les coins, sont plus sombres. Le vignetage se mesure en IL (Indice de Lumination) : la valeur indiquée mesure la différence, en IL, entre la quantité de lumière reçue par les bords et celle reçue au centre.

Ce 105 mm vignette. On ressent le phénomène principalement aux plus grandes ouvertures : jusqu'à f/2,8. Avantage ou inconvénient, cela dépend des cas de figure et des préférences de chacun. Quoi qu'il en soit, il se corrige facilement en post-production.





Distorsions

Les objectifs ont tendance à "tordre la réalité". Les aberrations géométriques apparaissent lorsque l'on s'éloigne des conditions de Gauss. On rencontre deux types de distorsions géométriques : les distorsions en coussinets et les distorsions en barillets.

Oubliez les distorsions : bon point !

Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED : distorsions

Bokeh

Le bokeh est à mettre en relation avec la profondeur de champ. On peut le comparer à la "qualité" du flou ou encore à la manière dont l'objectif passe du net au flou – notion très subjective, même si certains éléments permettent de prévoir les choses – sur des images à faible profondeur de champ. Il dépend de nombreux paramètres dont principalement la conception de l'objectif, la forme et la taille du diaphragme.

105 mm, ouverture maximale f/1,4 assurée par un diaphragme circulaire à 9 lamelles, reflex 24 x 36 mm : voilà de beaux atouts pour jouer avec le bokeh et les faibles profondeurs de champ. Heureusement que l'autofocus est précis et rapide : en manuel, il serait presque impossible à utiliser. Sur un sujet positionné à 1 m (distance minimale de mise au point) et à f/1,4, la profondeur de champ est de 8 mm ! Quoi qu'il en soit, ce 105 mm procure un beau et harmonieux flou d'arrière-plan : miam !





> Téléchargez les fichiers originaux

Galerie terrain

Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/400 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/800 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/200 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/400 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/3200 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 10000 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/320 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 10000 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : -0.67 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/1600 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 10000 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : -0.67 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw
Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D810
Vitesse : 1/100 s, ouverture : f/1.4
Sensibilité : 10000 ISO
Focale : 105 mm, décalage expo : 0 IL
Objectif : Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED
Télécharger le fichier raw

Verdict

Test du Nikon AF-S Nikkor 105 mm f/1,4E ED, recommandé par Focus Numérique

Impossible de ne pas recommander cette nouvelle focale fixe. Avec ce 105 mm, Nikon signe une optique de haut vol qui délivre une qualité d'image remarquable : le piqué est très élevé et homogène dès la plus grande ouverture. Nikon signe également une innovation puisque ce 105 mm est le premier du genre à disposer d'une très grande ouverture f/1,4 : un avantage indéniable pour les effets de bokeh.

Sur une focale de type 105 mm, la présence d'une stabilisation optique n'aurait pas été du luxe. Nikon argue qu'ils n'ont pas opté pour cette technologie afin de proposer la meilleure qualité d'image possible : soit. Quoi qu'il en soit, malgré avec une très généreuse ouverture maximale (très difficile à manier à main levée compte tenu de la toute petite profondeur de champ), prenez garde aux flous de bougé !

Points forts

Points faibles

Très grande ouverture f/1,4

Pas de stabilisation optique

Qualité de fabrication, prise en main

Poids et encombrement

Qualité optique générale

Bague de mise au point manuelle un peu trop fluide

Piqué élevé et homogène à la plus grande ouverture

Manque d'homogénéité relatif aux ouvertures moyennes

Beauté du bokeh

Vignetage marqué jusqu'à f/2,8

Pas de distorsions

 


> Les abréviations et les sigles des optiques Nikon
> Toutes les focales fixes testées
> Toute l'actualité (tests et articles)


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation