Un lecteur ne dort plus la nuit, rongé par un affreux dilemme : choisir un Sony 28 mm f/2 ou Sigma 30 mm f/1,4 pour son boîtier hybride Sony A6000 ? Tentons d'apaiser sa conscience.

Possesseur d'un Nikon D750 et d'un certain nombre de beaux objectifs, mais aussi père d'enfants en bas âge qui demandent sans arrêt à être portés, j'ai fini par craquer et m'acheter un Sony A6000, appareil qui me semble le parfait complément, léger et performant. Ce que je voudrais maintenant, c'est une focale fixe polyvalente, performante, mais pas hors de prix, ni énorme. Mon choix s'arrête sur le Sony 30 mm f/2 ou le Sigma 30 mm f/1,4. Pouvez-vous m'aider à me décider ? Didier M., Lecteur de Focus Numérique
 

Le courrier de Didier étant assez long, nous n'en publions ici qu'un extrait. Il précise qu'il dispose de focales fixes Nikon 85 mm f/1,8, 50 mm f/1,4 et d'un zoom 24-120 mm f/4.

Contrairement aux bagues Sigma MC-11 ou Metabones qui offrent une compatibilité des boîtiers Sony avec l'autofocus des optiques Canon, il n'existe pas, à notre connaissance, de bague d'adaptation Nikon permettant de conserver l'autofocus. Les optiques Nikkor perdent donc en intérêt une fois montées sur un A6000. Notez qu'il est toutefois possible d'utiliser le focus peaking ainsi que la loupe de grossissement pour effectuer une mise au point manuelle de manière précise et assez rapide. Didier pourra toujours s'essayer au portrait en montant son 85 mm f/1,8 sur son boîtier. Cet équivalent 128 mm devrait s'avérer redoutable en termes de piqué et de bokeh.





Didier souhaite acquérir une focale fixe polyvalente et semble s'orienter vers un équivalent 35 mm sur le Sony A6000. Les modèles sélectionnés ne conviennent pas vraiment, car montés sur un capteur APS-C, les focales équivalentes sont respectivement de 42 mm pour le Sony 28 mm et de 45 mm pour le Sigma 30 mm (cf. article Qu'est-ce que la focale d'une optique ?). C'est à la fois un peu trop long pour le paysage et trop court pour le portrait. Certains aiment la focale 40 mm, d'autres ne la trouve pas assez tranchée. Nos tests ne devraient pas être d'une grande aide dans votre choix puisque nous avons recommandé ces deux modèles qui offrent un excellent piqué !

Notez cependant que seul le Sony 28 mm f/2 est "taillé" pour le 24x36 et qu'il est sans doute intéressant d'investir dans des optiques plein format pour peut-être un jour évoluer vers un boîtier de type Sony A7.

Revenons toutefois au souhait de Didier, à savoir une focale équivalente à un 35 mm. En fouillant un peu dans la catalogue Sony, nous avons noté le très intéressant 20 mm f/2,8 qui a plusieurs avantages :

- il est très compact et léger,
- sa focale équivalente est de 30 mm,
- son tarif est raisonnable : moins de 300 €.


Toucherait-on le Saint Graal ? Reste à connaître les performances optiques. Malheureusement, nous n'avons pas testé cette optique (oui, c'est la honte...). Il faut donc parcourir Internet. DxOMark offre déjà une bonne analyse de l'optique. Sans être extraordinaire, le piqué semble bon. Le vignettage, bien marqué, sera sans doute corrigé à la volée. Ce 20 mm f/2,8 semble donc bien équilibré et un parfait compagnon pour un A6000 de Sony.

Une autre optique a retenu notre attention : le 24 mm f/1,8 signé Zeiss. Attention, cette optique ne couvre pas le 24x36 et devient un équivalent 36 mm monté sur un APS-C. Nous restons donc dans les clous. Reste le prix qui peut paraître rédhibitoire...



Cette focale fixe flirte avec les 900 € ! Si nous n'avons pas testé cette optique, DxOMark la crédite d'une excellente note. Le gain en luminosité (légèrement supérieur à 1 IL) est toutefois un peu cher payé. La construction et la finition sont toutefois d'une excellente qualité.

Toujours chez Sigma, vous pourrez vous orienter vers le 19 mm f/2,8 EX DN qui se négocie à moins de 200 €. Là encore, cette optique ne couvre que le format APS-C et "devient" un 28,5 mm (ce qui pourra être un peu court pour certains photographes) qui pourra officier comme un grand-angle lumineux.


Nous n'avons pas testé cette optique, mais une fois de plus DxOMark crédite ce modèle d'un bon score, ce qui en fait un très bon rapport qualité / prix.

Pour conclure

Nous l'avons vu, la monture E dispose désormais d'une belle gamme d'optiques en 24x36 et APS-C. Certes le 16-50 mm ne fait vraiment pas honneur au capteur, mais la gamme E / FE n'a pas à rougir. Désormais, d'autres constructeurs viennent enrichir cette palette (notamment chez Sigma et même chez Zeiss avec les Touit). Dans un premier temps, il est important de savoir si vous voulez investir dans une optique 24x36 ou uniquement APS-C. Dans le second cas, le choix est finalement assez large avec, pour nous, deux préférences : le Sony 20 mm f/2,8 et le Sigma 19 mm cf/2,8. Des focales plus larges que le 35 mm demandé, mais qui offrent un bel équilibre entre prix, piqué et polyvalence.

> Posez-nous votre question
> Tous nos Courriers lecteurs
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct toute l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation