Si le flot d'images présentant de très gros plans de fleurs et d'insectes nous incite à associer la macrophotographie aux sorties champêtres, la photographie culinaire constitue un autre volet permettant de profiter des objectifs macro. Ceux-ci permettent en effet de révéler pleinement les étonnantes textures et les couleurs saisissantes de nos aliments.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : la macrophotographie culinaire
Photo : Michael Stern.

Le principe

Quelle que soit l'échelle choisie, la photographie culinaire constitue aujourd'hui une discipline s'étant largement démocratisée par le biais des réseaux sociaux. Alors que l'esthétique à laquelle ces derniers nous ont habitués prône bien souvent une vue globale du plat permettant une mise en situation, l'utilisation d'une optique macro offre une approche bien différente ; en s'attaquant au cœur des aliments, l'esthétique obtenue s'avère à la fois franche et minimaliste.

Exercice photo : la macrophotographie culinaire
Photo : Michael Stern.

Avant de s'aventurer sur le terrain de la macrophotographie, il convient d'en donner une brève définition : l'ensemble des techniques s'y rapportant permet d'obtenir un grandissement égal ou supérieur à 1:1, c'est-à-dire que l'image du sujet photographié (formée sur le capteur ou la pellicule) est d'une taille au minimum équivalente au sujet lui-même.

Notez cependant qu'on rassemble communément sous le terme de macrophotographie toutes les images ayant trait à la photographie rapprochée et présentant ainsi des sujets de petite taille en gros plan. Indépendamment de la notion de rapport de grandissement, proxiphotographie et macrophotographie sont en effet liées par une même approche permettant de révéler des détails souvent difficilement perceptibles par l'œil humain.

En pratique

Si les véritables objectifs macro constituent un investissement conséquent, de nombreuses options bon marché autorisent la pratique de la photographie rapprochée. Notez de plus que la plupart des appareils compacts et smartphones actuels proposent désormais une distance de mise au point minimale permettant de s'approcher au plus près du sujet photographié.

Exercice photo : la macrophotographie culinaire
Photo : Michael Stern.

Dans le cadre d'une pratique de la photographie culinaire à l'aide d'un objectif macro, nous vous invitons à sélectionner une ouverture de diaphragme relativement faible de façon à étendre quelque peu la profondeur de champ. Limiter la sensibilité de votre appareil (de l'ordre de 100 ou 200 ISO) vous permettra de plus d'optimiser la qualité d'image en limitant l'apparition du bruit numérique.

L'utilisation d'un trépied est alors fortement conseillée : il apporte la stabilité nécessaire à l'adoption d'un long temps de pose et octroie de plus un confort non négligeable lors du cadrage et de la composition de l'image.

Pour conclure

Exercice photo : la macrophotographie culinaire
Photo : Michael Stern.

En ce début d'été, Focus Numérique a choisi de consacrer bon nombre d'articles à l'art de la photographie rapprochée. Nous vous proposons ainsi de consulter notre récent article détaillant les notions à comprendre en macrophotographie, et à profiter de nos astuces pour participer à notre concours photo sur le thème de la photographie culinaire afin de gagner 6 mois d'abonnement à Tuto.com.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

> Tous nos exercices photo
> Tous nos tutoriels
> Toute l'actualité (tests et articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation