RED a quelque peu affolé les foules en annonçant cette "petite" sœur dans la nouvelle gamme initiée par la Wepon annoncée en 2015 : nouvelle caméra 4K / RAW de la marque, la Red Raven est partie pour faire parler d'elle !

RED Raven test review
La toute nouvelle Raven chez RED.

Retour sur RED

Un peu d’histoire pour commencer. La RED Digital Cinema Camera Company a été fondée en 2005 par Jim Jannard. Nous avions eu l’occasion de le rencontrer il y a quelques années : c’est un sacré personnage, très charismatique, une locomotive, un visionnaire. Quand il raconte pourquoi il a créé RED, c’est assez simple : en 2005, entre la Sony Z1 qui enregistrait un signal numérique ultra compressé à 25 mb/s en HDV sur une bande magnétique et l'ARRI D21, qui coutait la bagatelle de 200 000 € boitier nu, il n’y avait rien ! La place était à prendre.

La qualité de l’image de la Sony Z1 n'était pas vraiment à la hauteur et Jim, étant amoureux des belles images, a ressenti la même chose. Venant de revendre sa précédente société, Oakley, il a donc décidé de se lancer dans l'aventure de la vidéo.

C’est ainsi qu’est née en 2007 la fameuse RED One. Sur le papier, on n'était pas loin de la science-fiction, tant les spécifications annoncées étaient hallucinantes pour l’époque. Cette caméra lancée au prix de 17 500 $ proposait un enregistrement 4K avec un codec révolutionnaire, qui permettait de compresser le RAW avec un rapport qualité d’image/poids de fichier jusqu’alors inédit. Pour rappel, le plus haut de gamme ne proposait alors que de la 2K, voire de la HD dans des codecs dérivés de ceux utilisés pour la télévision SD, pour un prix plus de 10 fois supérieur, et qui plus est avec un capteur 4 fois plus petit.

Le concept de base de RED était tellement audacieux que bon nombre ont d’abord cru à un coup de bluff, voire à une escroquerie. Quand la RED One est arrivée sur le marché, ça a été le début de la révolution. Canon a pris le relais fin 2008 avec le 5D Mark II, mais on ne parlait pas de la même chose. Si la RED One était prometteuse sur le papier, elle n’était pas dénuée de défauts, la colorimétrie était parfois hasardeuse, mais c’était tellement avant-gardiste que beaucoup lui ont pardonné ses erreurs de jeunesse et on tourne encore pas mal de films avec elle aujourd’hui.

Le plus amusant dans l’histoire, c’est qu’à l’époque, Panavision, société américaine qui avait la particularité de concevoir du matériel de tournage sans le vendre (caméras, optiques et accessoires uniquement à la location), avait publié une vidéo présentée par un homme en blouse blanche (le scientifique, ça impressionne toujours). Celui-ci nous expliquait, équations mathématiques à l'appui, pourquoi la RED One n’était pas une bonne caméra. 9 ans plus tard, cette même société s’associe à RED pour lancer une nouvelle caméra 8K, baptisée Millenium DXL...

Panavision Millenium DXL
La prochaine caméra Panavision Millenium 8K.

Présentation de la Raven

La Raven est donc la caméra "entrée de gamme" de chez RED. RED a 2 gammes : les Epic et Scarlet, constituant la gamme DSMC (Digital Still and Motion Camera), et les Raven, Scarlet W et Weapon, composant la nouvelle gamme appelée DSMC2 et initiée en 2015.

Mais qu’est-ce donc que ce truc, le DSMC ? C’est un concept de modularité initié en 2011 sur la première Epic. Le principe est que toutes les caméras RED sont en fait taillées à peu près de la même façon depuis le lancement de l’Epic. C’est un peu comme une boîte carrée, avec une monture optique sur laquelle viennent se greffer pléthore d'accessoires : il y en a beaucoup et pour tous les goûts, pour tous les usages.

DSMC2

Le concept DSMC2 va plus loin, car il il permet de rajouter ces modules accessoires sans avoir une prolifération de câblage qui fait souvent ressembler la caméra à un sapin de Noël avec guirlandes électriques, ou à une pieuvre, à vous de choisir l’image qui vous convient le mieux !

RED DSMC2

Les modules pour les spécifications DSMC2 chez RED.

Les versions DSMC2 ont des spécifications communes, comme la dernière génération de capteurs appelée "Dragon", l’enregistrement en Apple ProRes en plus du RED Code, un système d’autocalibration du capteur, le support de LUT 3D et la présence d’un serveur Wi-Fi intégré qui permet par exemple le pilotage de toutes les fonctions de la caméra via l’application Foolcontrol — un petit bijou, un concentré d’intelligence, fonctionnant sur iPad ou iPhone exclusivement. Cette application est tellement géniale qu’on se demande pourquoi elle n’est pas livrée en standard avec les caméras RED. Petite parenthèse, le développeur de cette app est français, il s’appelle Mikael Lubtchansky et ce qu’il a fait est un véritable modèle d’ergonomie logicielle.

RED DSMC 2 gammes

Disponibilité et prix

La RED Raven est proposée au prix de :
  • 7 010 € nue ("Brain only" et alimentation secteur) ;
  • 10 850 € pour le "Jetpack Package", incluant ainsi que le DSMC2 Jetpack Expander, une carte RED Mag Mini 120 Go, une batterie DSMC Belt Clip, le moniteur tactile LCD 4,7" et une poignée Outrigger ainsi qu'une mallette de transport ;
  • 11 050 € pour le pack le plus intéressant, ou "Base I/O V-Lock Package", incluant le dos V-Lock I/O, une carte RED Mag Mini 120 Go, le moniteur tactile LCD 4,7", une poignée de transport universelle et une mallette de transport.

Caractéristiques

Format : 4 096 (h) x 2 160 (v) px
4K (4 096 × 2 160) jusqu'à 120 fps
3K (3 072 × 1 620) jusqu'à 160 fps
2K (2 048 × 1 080) jusqu'à 240 fps
Support : DIGITAL MEDIA (SSD): RED MINI-MAG®, 140 MB/s max data rate
Capteur : 8,8 Mpx RED DRAGON®. 20,48 mm (h) x 10,8 mm (v) x 23,2 mm (d).
Optique : /
Zoom : /
Enregistrements : REDCODE RAW ACQUISITION FORMATS :
4K (4 096 × 2 160), 2:1 (4 096 × 2 048), 2.4:1 (4 096 × 1 728), UHD/16:9 (3 840 × 2 160)
3K (3 072 × 1 620), 2:1 (3 072 × 1 536), 2.4:1 (3 072 × 1 296), 16:9 (2 880 × 1 620), 3:2 (2 880 × 1 920)
2K (2 048 × 1 080), 2:1 (2 048 × 1 024), 2.4:1 (2048 × 864), 16:9 (1920 × 1080), 3:2 (1920 × 1280)

APPLE PRORES :
Apple ProRes 422 HQ jusqu'à 2K (2 048 × 1 080) et 60 fps
Apple ProRes 422 jusqu'à 2K (2 048 × 1 080) et 60 fps
Apple ProRes 422 LT jusqu'à 2K (2 048 × 1 080) et 60 fps

REDCINE-X PRO DELIVERY FORMATS :
4K: DPX, TIFF, OpenEXR (.RED via RRencode Pluggin)
2K: DPX, TIFF, OpenEXR (.RED via RRencode Pluggin)
1080p RGB 4:2:2, 720p 4:2:2 : QuickTime, JPEG, Avid AAF, MXF
1080p 4.2.0, 720p 4:2:0 : H.264, .MP4
Micro intégré : Stéréo, non compressé 24 bits  48 kHz
Connectique : Wi-Fi. Ethernet. RS232. GPI Trigger
Dimensions : variable selon les options
Poids : module caméra seulement 1,5 kg
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation