Présentation


Panasonic DVX200 test review vue générale

Après avoir pénétré avec succès il y a plus de 10 ans le marché de la fiction en mode progressif — au lieu de l'entrelacé des caméscopes broadcast, avec la fameuse DVX100 et les premières Varicam à capteur 2/3" —, Panasonic avait depuis perdu de son influence au profit de nouveaux entrants sur le marché comme BlackMagic, ou encore les nombreux reflex existants sur le marché florissant du grand capteur.

Toutefois les reflex (les fameux DSLR) ont parfois mauvaise réputation en mode vidéo : ergonomie inadaptée, connectique insuffisante, lenteur de mise en œuvre sur le terrain, absence de menus orientés vidéo, manque d'automatisme et de motorisation du zoom... Panasonic a donc décidé de proposer un grand frère aussi bien au caméscope HC-X1000E (capteur 1/2,3") qu'au célèbre GH4, sur la base d'un capteur 4/3 de même taille (20 mm de diagonale), mais avec un ADN totalement orienté vidéo : l'AG-DVX200.


Personnellement, je considère le GH4 comme la référence du marché en termes de DSLR qui produit de la 4K en vidéo. L'AG-DVX200 serait-il l'arme de poing ultime pour ceux qui convoitent le GH4 et ses atouts que sont le 4K et la courbe VLOG, avec tous les avantages des caméscopes vidéo sans les inconvénients des DSLR ?

Ergonomie

L'AG-DVX200 vient bousculer les caméscopes semi-pros qui se targuent d'offrir des automatismes et des zooms motorisés dans le domaine des faiseurs de "bokeh", c'est-à-dire des grands capteurs par opposition aux "petits" capteurs 1/4, 1/3 et 1/2, voire 2/3".

La couleur rouge de sa robe se démarque du X1000 et semble afficher la volonté de feu du constructeur, désireux de se faire remarquer et de pénétrer le marché, tel le phénix renaissant de ses cendres. Nous avons encore du mal à sentir si ce côté "Ferrari tape-à-l'œil" est bénéfique (pour augmenter le prix de ses devis avec une caméra "hype") ou contre-productif (dans les cas ou il faut se faire discret, c'est raté !).

Panasonic DVX200 test review

La caméra ne propose pas d'épaulière, qu'il faudra acheter en plus pour le confort du poignet lors de longs tournages sans pied.

Panasonic DVX200 test review

Elle s'attaque à un segment grand capteur 4K, mais orienté caméra ENG (Electronic News Gathering : pour de l'actualité) de poing, à optique motorisée moulée x13.

Elle offre une grande réactivité de tournage à la mode Run and Gun, en y ajoutant des options techniques et artistiques poussées, comme la courbe V-LOG (pour Varicam Log), à l'instar de la JVC LS300, ce qui l'oriente vers des œuvres plus travaillées en post-production (étalonnage obligatoire en LOG).

La taille du capteur est semblable à celle du GH4 (17 mm de large) et enregistre en MOV ou en MP4 et AVCHD. Le capteur mesure 17 x 10 mm en 16/9, soit une diagonale de 20 mm, contre 30 mm de diagonale pour un APS-C et 43 mm pour un 24/36.
Cette caméra offre un bokeh plus important qu'un caméscope semi-pro équipé d'un capteur 1/3", mais moins qu'un DSLR APS-C. Artistiquement donc, nous sommes sur le territoire du GH4, mais sans optique interchangeable.

Cette petite sœur de la Varicam permet d'enregistrer en HD (de 2 à 120 images/s), UHD et 4K en 24p, 25p, 50p ou 60p selon les réglages, et offre sur le papier 12 diaphs de dynamique.

Panasonic DVX200 test review détail commandes

Panasonic vante les mérites du tournage en mode 4K pour une diffusion en HD, notamment en ce qui concerne les capacités de recadrage dans l'image (4 fois la définition de la HD), de panoramique numérique dans la réserve de pixels, d'optimisation du piqué, la réduction de bruit (moyenne des pixels), le ratio YUV, l'amélioration de la précision binaire qui permet d'extrapoler à partir du 8 bits des informations en 10 bits. Bref, il est fortement conseillé par le constructeur de tourner en UHD 8 bits 4:2:0 pour par la suite calculer un signal HD 10 bits 4:2:2 pour l'exploitation et la diffusion.

Enregistrement

L'AG-DVX200 enregistre sur 2 cartes SD en H264 jusqu'à 150 Mps, et peut sur ces deux supports simultanés enregistrer un fichier en HD et un autre en UHD.

Test review Panasonic DVX200



Panasonic DVX200 test review détail commande
  •  
  • - HDMI 2.0 OUT : 4K/24p et UHD 50p/60p ;
  • - 3G SDI OUT : Outputs HD SDI ou SD SDI ;
  • - 2x XLR audio.

Panasonic DVX200 test review connecteurs

Voici le tableau des modes d'enregistrement en MOV ou MP4 avec le codec H264 en interne :


Menus

L'écran LCD est tactile et permet d'aller plus vite qu'avec les boutons du caméscope.

Panasonic DVX200 test review menus

Nous regrettons que Panasonic ait choisi la même arborescence/look que sur la HC-X1000 qui paraissait déjà orientée grand public, avec de gros boutons et moult dégradés jaune or.

Panasonic DVX200 test review menus

La caméra est commutable 50/60 Hz, ce qui est un très bon point.

Panasonic DVX200 test review menus
 
Panasonic DVX200 test review menus

Le signal vidéo qui est enregistré en 8 bits 4:2:0 en interne peut être sorti de la caméra via la HDMI ou la HD SDI en HD 10 bits 4:2:2, comme sur le GH4 ; dans ce cas, il est impossible d'enregistrer en interne avec le caméscope. La sortie HDMI permet une sortie en UHD.

Panasonic DVX200 test review menus

HD, UHD et 4K sont au rendez-vous à diverses cadences, et les valeurs de plans dépendent de vos choix en fonction du nombre de pixels utilisés pour enregistrer une image, sur la base des 20 mm de diagonale maximale et 16 millions de photosites au maximum.

Panasonic DVX200 test review menus

La caméra propose des profils de rendu et de nombreuses fonctions purement vidéo, comme la courbe de gamma, le matriçage, le niveau de contour (détail), le niveau de noir...

Panasonic DVX200 test review menus
 
Panasonic DVX200 test review menus

À part dans l'arborescence des courbes de Gamma et de matriçage, un mode V-Log prend le dessus sur tous les autres réglages pour enregistrer le maximum de nuances pouvant être captées par la caméra, en contraste (gamma) et en colorimétrie (matrix).

Panasonic DVX200 test review menus

La caméra propose 12 boutons assignables, mais toutes les fonctions ne peuvent y être affectées (par exemple pour sortir du mode V-Log).

Panasonic DVX200 test review menus

Les assistants numériques à l'exposition et à la mise au point sont présents :
  • - oscilloscope,
  • - expand,
  • - focus,
  • - color,
  • - peaking,
  • - zébras...

Panasonic DVX200 test review menus

Seul hic, le niveau de zébra ne peut pas descendre en dessous de 50 % du signal de luminance. Ça ne va pas être facile de poser une courbe V-Log à 42 % en s'aidant du zébra...

Panasonic DVX200 test review menus

L'ensemble paraît bien fini et solide pour affronter les tournages en extérieur. Seul bémol en termes de fabrication : la solidité du viseur qui, durant les tests, a donné quelques signes de fatigue — il faudra voir dans le temps s'il résiste aux rudes conditions de tournage.

Disponibilité et prix

Le caméscope 4K Panasonic AG-DVX200 est disponible aux environs de 4 700 € HT.

Caractéristiques

Voici ce qu'il faut retenir des spécifications :

enregistrement interne sur carte SDHC/SDXC
MOV, MP4 / MPEG-4 AVC/H.264 High Profile 8 bits 4:2:0
HDMI 2.0 OUT : 4K/24p et UHD 50p/60p
Formats UHD-50P@150Mbps - Multizone EU et USA (50p et 60p)
Modes d'enregistrement en MOV ou MP4 : voir tableau ci-dessus
Capteur grand format type 4/3
Optique 4K LEICA DICOMAR f/2,8
– zoom 13x / Macro
– stabilisation hybride optique et numérique
– focale de 12,8 mm à 166 mm
– zoom numérique intelligent prenant la suite du zoom optique
Stabilisation oui (optique et numérique) sur 5 axes
filtre ND oui, -2, -4, -6 (1/4, 1/16, 1/64)
Gain de -6 à +24 dB
Courbes V-LOG-L et Look-Up Table (LUT) V-Log
Écran tactile LCD de type 4,3 (env. 2,76 millions de points)
Viseur Oled haute qualité de type 0,39 (env. 1,77 million de points)
Sorties 3G-SDI (1 vidéo, 2 audio) / 3 HDMI (1 vidéo, 2 audio) / Composite Casque / Micro / USB
HDMI/SDI 8 ou 10 bits (record interne impossible dans ce mode)
Entrées 2 XLR / Télécommande / USB / Micro
Fonction VFR oui, avec un maximum de 120 ips (en résolution Full HD)
Assistants numériques à la mise au point – Expand, Touch Focus (tactile), Peaking Focus Assist, Color, Waveform (oscilloscope), zébras...
– transition du focus selon 3 mémoires de mise au point
– zébras : de 50 à 105 % du signal de luminance
Autres – fonction VFR max. 120 ips (en résolution Full HD)
– 3 bagues indépendantes pour contrôler le zoom, la mise au point et le diaphragme
– contrôle de la caméra à distance via application ipad
– 6 Scenes Files
– 12 boutons utilisateur assignables
– tournage de nuit infrarouge
Alimentation – DC 7,2 V (sur batterie)
– DC 12 V (sur adaptateur AC)
Dimensions 181 x 216 x 374 mm (l x H x L, sans œilleton)
Poids Env. 2,7 kg (nu)
Env. 3,1 kg (avec œilleton, cache et batterie)

> Présentation et support de l'AG-DVX200 sur le site de Panasonic Business
> Télécharger la brochure de présentation et spécifications complètes (p. 14) (PDF, en anglais)

> Tous nos tests de caméras et matériel vidéo
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation