S'il paraît logique et relativement aisé de revenir de vacances avec une carte mémoire pleine de photographies de paysage et d'architecture, la réalisation de portraits en voyage semble moins évidente dans la mesure où elle demande une certaine implication de la part du photographe. Il convient de garder à l'esprit que, à l'étranger comme dans son propre pays, la réalisation d'un portrait est avant tout une question de relations humaines.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : le portrait en voyage
Photo : Christopher Michel.

Le principe

La complexité de cet exercice tient notamment à la difficulté qu'il peut y avoir à établir un contact avec un sujet tout en préservant son naturel. Ce contact peut être explicite ou implicite — un simple sourire ou même un regard suffisent parfois à acquérir l'approbation muette de la personne photographiée.

Tout comme la photographie de rue, la pratique du portrait dans un environnement étranger exige de rester naturel et d'éviter toute conduite intrusive. S'il est important de se fondre dans l'environnement dans lequel vous évoluez, la discrétion n'excuse pas tous les comportements.

Exercice photo : le portrait en voyage
Photo : Christopher Michel.

Le contact sera bien entendu plus facile si vous parlez la langue du pays visité ou si vous disposez d'un interprète, et la relation nouée se révélera également plus intéressante. Si les différences culturelles ne sont pas nécessairement un frein, il convient de les prendre en compte dans vos interactions. Quoi qu'il en soit, ne considérez pas un sujet rencontré au détour d'une ruelle comme un modèle de studio qui serait à votre disposition. Le contact humain prime toujours sur la photographie capturée.

En pratique

Si les objectifs les mieux adaptés à la pratique du portrait sont souvent les "petits téléobjectifs" — c'est-à-dire d'une focale proche de 85 mm (équivalent 24x36) —, un objectif 50 mm à grande ouverture (en général plus accessible financièrement) peut permettre d'inscrire le sujet dans son environnement tout en jouant avec la profondeur de champ.

Bien que nous déconseillions le choix d'un appareil compact doté d'un capteur de petite taille, nous vous recommandons de garder à l'esprit les impératifs de poids et de discrétion inhérents à la photographie de voyage. Dans cette logique, les appareils hybrides à capteur Micro 4/3 ou APS-C constituent très certainement le meilleur compromis.

Exercice photo : le portrait en voyage
Photo : Ed Gregory.

Les réglages de votre appareil doivent vous permettre d'être en mesure de saisir un instant fugace tout un conservant une esthétique propre à la photographie de portrait. Nous vous conseillons ainsi de sélectionner le mode A (priorité à l'ouverture) et de choisir une ouverture de diaphragme aux alentours de f/4 de façon à obtenir des effets de profondeur de champ modérés, autorisant ainsi une certaine marge d'erreur lors de la mise au point.

Lorsque la luminosité vient à manquer, n'hésitez pas augmenter la sensibilité de façon à ce que le temps de pose sélectionné par votre appareil vous permette toujours de capturer les mouvements.

Pour conclure

Exercice photo : le portrait en voyage
Photo : Mark Fischer.

De façon similaire à toute discipline photographique, le moment de la journée choisi pour effectuer vos prises de vues aura une incidence considérable sur l'esthétique de vos portraits ; l'heure dorée et l'heure bleue permettent ainsi de profiter d'une lumière singulière. Notez que le début et la fin de journée peuvent de plus permettre d'éviter la foule et favoriser ainsi le contact avec les autochtones.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

> Tous nos exercices photo
> Tous nos tutoriels
> Toute l'actualité (tests et articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation