Bien que l'utilisation de la symétrie en composition entre bien souvent en opposition avec le grand classique que constitue la règle des tiers, ce choix esthétique peut se révéler non seulement efficace, mais aussi plus facile à appréhender pour le néophyte. Il constitue de plus un parti pris fort qui, s'il n'a pas vocation à être systématisé, peut être adapté à de nombreuses scènes photographiées.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : composition centrée et symétrie
Photo : Mike Wilson.

Le principe

L'art de la composition peut être considéré comme la syntaxe permettant d'articuler le langage photographique. Nous tentons régulièrement de mettre en lumière les nombreux aspects techniques et esthétiques que ce medium met à notre disposition, mais c'est bel et bien la composition qui permet de les articuler et de leur donner sens. Cette gymnastique étant d'ailleurs bien antérieure à la photographie, il est possible de puiser de l'inspiration dans l'art millénaire qu'est la peinture.

Exercice photo : composition centrée et symétrie
Photo : Aotaro.

Il convient de garder à l'esprit que la composition symétrique est considérée — à juste titre — comme moins polyvalente que la règle des tiers et doit ainsi être utilisée avec parcimonie. Mal choisis, certains sujets paraîtront manquer de dynamisme, tandis qu'un cadrage soigné et adapté à la scène photographiée peut donner lieu à une composition équilibrée et harmonieuse.

En pratique

Une composition symétrique (horizontale ou verticale) inclut de centrer un sujet principal ou de cadrer deux sujets similaires, chacun étant placé de façon symétrique par rapport à l'autre en fonction d'une ligne imaginaire séparant l'image en deux parties égales.

Si les constructions humaines présentent des éléments graphiques forts, faisant de la symétrie un type de composition privilégié des photographes d'architecture, il est possible à un œil exercé de jouer avec les compositions symétriques dans tout type d'environnement. Une photographie de paysage peut ainsi profiter de la ligne d'horizon et des reflets procurés par les étendues d'eau, tandis qu'un portrait peut bénéficier de l'équilibre d'une composition centrée et d'un cadrage frontal.

Exercice photo : composition centrée et symétrie
Photo : Gabriele Forcina.

L'œil humain étant particulièrement sensible à la moindre erreur de symétrie, un infime déséquilibre peut être perçu comme une erreur de cadrage. Il convient donc de soigner rigoureusement toute composition symétrique dès la prise de vue et de ne pas hésiter à effectuer d'infimes corrections lors de la phase de retouche. Encore plus que la règle des tiers, la réalisation d'une composition symétrique s'avère cependant relativement intuitive et ne demande que très peu d'exercice avant d'être maîtrisée.

Pour conclure

Exercice photo : composition centrée et symétrie
Photo : Kyle Hasegawa.

Notez que les compositions symétriques s'avèrent particulièrement efficaces dans les disciplines que sont la photographie d'architecture et la photographie minimaliste. Aucune règle de composition ne faisant loi, il convient cependant d'approcher chaque scène photographiée d'un œil nouveau pour mieux déterminer le cadrage le plus approprié.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

> Tous nos exercices photo
> Tous nos tutoriels
> Toute l'actualité (tests et articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation