Le X-T2 de Fujifilm ne sera pas disponible avant le mois de septembre, mais nous avons pu mettre la main sur un modèle déjà bien abouti, quoique non définitif. Nous avons donc pris la route pour assister à la célèbre compétition Le Mans Classic et tester le nouvel autofocus.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/18000 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 50 mm, décalage expo : 0 IL


Le Mans Classic est une réunion bisannuelle qui regroupe les amateurs de voitures anciennes et de compétition. C'est une occasion unique de voir tourner sur la piste mythique de 13,6 km des 24 Heures du Mans des véhicules de collection.

Pour nos premiers essais, nous nous sommes positionnés au niveau du Tertre Rouge, dans un long virage qui permet de réaliser des suivis panoramiques (flous de filé) sur les différents véhicules. L'idée est de photographier avec une vitesse assez lente tout en suivant le déplacement de la voiture, afin de créer une impression de vitesse avec un flou directionnel. Pour l'occasion, j'utilise le X-T2 équipé de l'optique 50-140 mm f/2,8.

Autofocus et filés

Pour cette première série, je choisis des réglages assez sages, avec un temps d'obturation de 1/250 s, histoire de figer assez facilement le véhicule. De là où je suis, les grillages sont malheureusement visibles et si le véhicule est net, l'environnement est encore trop perceptible.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/2500 s, ouverture : f/7.1
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL


Je prends un peu plus de risques et j'opte pour des temps d'obturation beaucoup plus lents, entre 1/30 s et 1/100 s. Il est alors beaucoup plus difficile d'avoir le véhicule net lors des déplacements ; il faut utiliser la motorisation à 8 ips, voire 11 ips, pour multiplier les déclenchements et donc augmenter les chances d'avoir une voiture nette. Au 1/30 et au 1/25 s, les clichés sont un peu surexposés (je suis à f/22) et il faut les retravailler en post-production. Les images manquent de piqué : on arrive aux limites de l'exercice. Il faut passer à des temps de pose un peu plus courts.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/300 s, ouverture : f/22.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/250 s, ouverture : f/22.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL


J'en profite pour me décaler un peu et me positionner plus dans le virage. J'ai un peu moins de grillage (mais ces satanés fils de fer sont toujours là !) et, surtout, j'ai la possibilité de réaliser des filés avec des peintures au sol qui donne un peu plus de consistance aux images. Je suis désormais au 1/60 s et obtiens suffisamment de flou pour faire disparaître (un peu) les barbelés. Avec 24 Mpx, il sera toujours possible de recadrer de manière un peu violente les images pour ne garder que le véhicule. En tout cas, l'autofocus AF-C accroche bien et la stabilisation optique sur un axe permet de réaliser facilement de beaux filés.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/600 s, ouverture : f/20.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/500 s, ouverture : f/22.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/500 s, ouverture : f/22.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/400 s, ouverture : f/22.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL


Les tours s'enchaînent et je prends un peu plus d'assurance dans mes suivis. Avec des cadences de rafale à 8 ou 11 ips (avec la poignée booster), la visée est régulièrement coupée. Malgré les progrès réalisés dans ce domaine, le X-T2 n'est pas encore à la hauteur d'une visée optique où le moment "aveugle" reste plus court à des cadences plus élevées. Même avec une latence de 130 millisecondes seulement, la visée reste hachée. Je bascule alors en mode rafale 5 ips avec la visée directe. Je gagne immédiatement et effectivement en confort, et il est beaucoup plus facile de suivre les véhicules en déplacement ; 5 ips, cela reste confortable pour avoir une belle série d'images et décomposer des actions rapides.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/300 s, ouverture : f/11.0
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/300 s, ouverture : f/22.0
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/800 s, ouverture : f/16.0
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 140 mm, décalage expo : 0 IL

Rafale et visée liveview

Je profite d'un changement de compétition pour prendre un peu de hauteur, me placer sur un surplomb et figer quelques véhicules encore plus anciens. Je note que même en mode 5 ips, la visée liveview n'est pas toujours fluide. Dès que l'on active des groupes de collimateurs, les calculs doivent être plus importants et l'affichage liveview est à nouveau haché.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/1250 s, ouverture : f/5.0
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 50 mm, décalage expo : 0.67 IL


Je profite de ma nouvelle position pour tester le suivi de sujet avec les modes groupe. Il est intéressant de noter qu'avec la chaleur et la distorsion de l'air au-dessus de la route, les images ne sont pas toujours très nettes. Pour pallier ce phénomène, il est possible de monter en sensibilité ISO afin de figer les images et de donner un peu plus de matière et de texture aux images avec le grain.

Suivi AF

Le suivi de sujet  avec un seul collimateur AF fonctionne assez bien sur un bolide en déplacement et à 11 ips, il n'y a que 2 ou 3 clichés vraiment pas exploitables. Les extraits ci-dessous sont à 100 %. La présence du joystick s'avère un vrai plus pour déplacer rapidement le collimateur AF sur la zone de visée. Il faudra voir à l'usage comment il résiste aux frottements. Il est en effet assez proéminent, il a donc tendance à s'accrocher assez facilement et à changer souvent le collimateur de place. Heureusement, un clic central replace rapidement le collimateur au centre.

Fujifilm X-T2 test review suivi autofocus

En mode groupe, les résultats sont un peu plus laborieux ; parfois, le suivi décroche complètement, comme vous pouvez le constater dans la série ci-dessous, notamment sur les images n° 7 et n° 12. Il faut bien garder en tête qu'il s'agit d'un boîtier non définitif et que quelques progrès pourront sans doute être faits au niveau du firmware (micrologiciel).

Fujifilm X-T2 test suivi AF mode groupe

Vidéo UHD

Je profite du lieu pour réaliser quelques vidéos en UDH. Attention, là encore le boîtier n'est pas définitif et s'il est possible de filmer dans cette définition, le mode F-log par exemple n'est pas encore disponible. En terme de qualité d'image, le bon par rapport aux précédents modèles Fujifilm est impressionnant. Vous pouvez télécharger deux extraits au format UHD non recompressés pour apprécier la qualité des images.

Fujifilm X-T2 test review mode vidéo UHD

> Fujifilm X-T2 extrait vidéo UHD (230 Mo)
> Fujifilm X-T2 extrait vidéo 2 UHD (140 Mo)


Je l'éloigne un peu du circuit pour déambuler dans les allées du festival automobile. Les amateurs de belles carrosseries sont gâtés avec de superbes modèles disponibles à chaque pas. C'est l'occasion également de faire quelques clichés dans les stands pour prendre les mécaniciens en plein travail ou tester quelques fonctionnalités comme la double exposition.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/44000 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 17.6 mm, décalage expo : -0.33 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/35000 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 27.4 mm, décalage expo : -0.33 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/1100 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : -0.33 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/2000 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/9000 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/6000 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/8000 s, ouverture : f/2.8
Sensibilité : 200 ISO
Focale : 36.5 mm, décalage expo : -0.33 IL


Pour terminer la journée, je prends de la hauteur en grimpant tout en haut des gradins de la grande ligne droite. J'ai troqué le 50-140 mm contre un 16-55 mm f/2,8. C'est l'occasion de réaliser à nouveau quelques filés avec une vue différente.


Autonomie

Le X-T2 dispose d'une poignée booster qui permet d'embarquer pas moins de 3 batteries. L'ensemble n'est pas finalement pas trop lourd, même avec le 50-140 mm. L'autonomie reste le talon d'Achille des boîtiers hybrides. Après plus de 1 200 clichés (dont beaucoup en mode rafale) et quelques minutes de vidéo UHD, j'avais déjà deux batteries à 0% et la dernière affiche à peine 60% d'autonomie. La poignée booster s'avère donc rapidement indispensable.

Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/600 s, ouverture : f/7.1
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/600 s, ouverture : f/7.1
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL
Marque : FUJIFILM
Modèle : X-T2
Vitesse : 10/600 s, ouverture : f/7.1
Sensibilité : 100 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL


Les ingénieurs de Fujifilm ont donc bien travaillé. La mise au point est rapide, souple, et le X-T2, très confortable à l'usage. Je suis un peu moins convaincu par le suivi AF en mode groupe qui requiert apparemment plus de puissance et limite le rafraîchissement de la visée liveview. Une limitation qui sera peut-être levée avec le firmware finalisé. Rendez-vous à la rentrée pour un test définitif.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation