Nous sommes en pleine saison des mariages. Et même si vous n'êtes pas le photographe officiel de l'événement qui va réunir votre famille ou vos amis, vous serez sans doute tenté de saisir votre appareil photo et de profiter de ce jour unique où tout le monde est apprêté et où la décoration des lieux est particulièrement soignée. Voici quelques conseils pour photographier un mariage sans gêner le photographe professionnel mandaté tout en vous faisant plaisir.

tutoriel photo mariage flûtes de champagne et bouquet

Chez Focus Numérique, nous ne sommes pas partisans de ceux qui conseillent au mariés d'économiser sur le prix d'un photographe de mariage en confiant cette tâche à un ami passionné. Tout d'abord parce qu'il ne suffit pas d'être équipé d'un appareil haut de gamme et d'en connaître tous les réglages pour faire de belles images, mais aussi et surtout parce que le mariage est une discipline complexe et qu'il faut être en mesure de réussir ses clichés au premier déclenchement : on ne demande pas au mariés de refaire leur entrée sur le lieu de la cérémonie, de recommencer l'échange des alliances ou de changer l'orientation des lieux car un contre-jour rend plus difficile la mesure de lumière !

À chacun son métier et pour s'assurer que les photos sauront sublimer le plus beau jour de la vie des mariés, mieux vaut faire appel à un professionnel. Ce qui ne vous empêche pas, en tant que photographe passionné et averti, d'apporter votre pierre à l'édifice en complétant le travail du photographe. Les mariés n'en seront que plus heureux et vous pourrez profitez de cette occasion un peu exceptionnelle pour dévoiler votre talent de photographe.

tutoriel photo mariage étoffe

Les préparatifs

Nul n'a le don d'ubiquité et le photographe de mariage ne fait pas exception. Difficile par conséquent d'être à la fois auprès du marié et de la mariée au moment où ils se préparent. Sans compter qu'en fonction de leur budget, c'est bien souvent une prestation sur laquelle les mariés sont prêts à rogner, considérant que quelques photographies faites par la famille suffiront à conserver un souvenir de la métamorphose des fiancés en superbes mariés. Quelle erreur ! Ce moment est une étape cruciale de la journée de mariage et c'est surtout un moment très photogénique que de voir les yeux de la mariée se farder, les boucles de ses cheveux être coiffées et le marié vêtir son costume. Ces images composent les prémices de la journée de mariage et donnent le ton de la journée.

tutoriel photo mariage maquillage

Pour que les mariés soient comblés, vous pouvez leur proposer de venir assister à leurs préparatifs et, pourquoi pas, soulager le photographe en assurant ses arrières : photographier le marié pendant qu'il est avec la mariée et inversement. À moins que les lieux s'y prêtent particulièrement, vous profiterez de ce moment pour réaliser des plans serrés sur les protagonistes et sur les accessoires de leurs tenues.

tutoriel photo mariage manucure et chaussure

Une focale normale ou un léger téléobjectif à grande ouverture sera alors votre meilleur allié. Pensez dans vos compositions à introduire plusieurs plans, les bras flous de la coiffeuse par exemple ou les mains du copain venu donner un coup de main pour l'habillement. Il n'est pas question de perturber les mariés, généralement un peu stressés à ce moment de la journée, mais vous pouvez néanmoins profiter de cette séance de maquillage, de coiffure et d'habillage pour faire des essais de composition, photographier de petits éléments, vous déplacer par rapport à la lumière. On n'est pas encore dans la cérémonie, alors vous pourrez tout à fait demander aux mariés de se prêter au jeu de la séance photo, ce qui aura sans doute en plus pour effet de les détendre un peu.

tutoriel photo mariage coiffure

La cérémonie

Quoi de plus agaçant pour le photographe mandaté que de voir des dizaines de personnes debout qui photographient pendant la cérémonie ? Non seulement ces invités le gênent dans son travail en l'empêchant de circuler librement, mais elles se trouvent souvent sans le vouloir dans son champ et peuvent gâcher une partie des photos — parfois au moment crucial, comme le raconte le photographe Olivier Fréchard. En outre, sans spectateurs installés derrière les mariés, l'arrière-plan est bien moins intéressant. Alors par respect pour le photographe mandaté et pour les mariés qui vous ont invité à partager avec eux ce moment d'engagement, évitez de trop photographier pendant la cérémonie. Ce qui ne vous empêche pas de réaliser des images en complément du travail du photographe.

tutoriel photo mariage déco église

Lorsque vous entrez dans les lieux, vous pouvez réaliser des gros plans de la décoration que les mariés ont prévu et dont ils seront sans doute très heureux de conserver un souvenir. Quelques plans du fond de la salle au grand-angle permettront également de figurer la foule venue assister à la cérémonie et complèteront à merveille les images faites depuis l'emplacement des mariés. Et puisque le photographe risque de rester concentré sur les mariés, vous pouvez en profiter pour photographier quelques personnes autour de vous. À la fin de la journée, les mariés auront énormément de photos d'eux, mais ils seront heureux pour leur album photo d'ajouter des photos de leur famille et amis venus les accompagner.

tutoriel photo mariage église

Pour ne pas gêner, éviter de photographier au flash pendant la cérémonie. Utilisez un appareil qui encaisse les hautes sensibilités et travaillez à diaphragme ouvert : les effets de profondeur de champ donneront plus de charme à vos images.

tutoriel photo mariage bulles église

À la sortie de la cérémonie, vous serez bien entendu tenté d'immortaliser le lancé de riz ou de pétales. Et c'est bien normal. Pour ne pas gêner le photographe et proposer aux mariés un autre point de vue que le sien, pensez à une position stratégique, qui vous permettrait d'inclure des invités dans le champ ou d'avoir le bâtiment en fond.
Préparez-vous avant la sortie des mariés et faites une mesure de lumière pour vérifier vos réglages. La luminosité sera plus forte qu'à l'intérieur et l'action, rapide. Il faut se tenir prêt à déclencher rapidement : un coup de rafale est alors utile pour choisir ensuite la photo où le grain de riz n'est pas devant l'œil de la mariée. Activez le suivi de l'autofocus et fermez un peu votre diaphragme pour conserver la netteté sur les mariés pendant tout le temps où ils s'avanceront vers leurs invités.

tutoriel photo mariage sortie riz pétales

La fête

Le lancer de bouquet est de plus en plus souvent effectué une fois tous les convives réunis sur le lieu de la fête. Regardez bien où le photographe va se placer et choisissez un autre point de vue, en retrait s'il se concentre sur la mariée, du côté de la mariée ou des demoiselles à la réception s'il a choisi un cadre plus large. Tout va se passer très vite, alors faites bien attention aux réglages de votre autofocus et choisissez une vitesse rapide. Là encore, l'usage de la rafale est une sécurité appréciable pour saisir le bon moment.

tutoriel photo mariage environnement

Vous n'échapperez ensuite pas aux traditionnelles photos de groupe. En général, c'est le photographe officiel qui va s'en charger et réunir chaque groupe de personnes autour des mariés. Alors pourquoi ne pas réaliser pendant ce temps des photos des invités ? Pour pourrez les faire poser en couple ou par petits groupes et les mariés seront assurément ravis d'ajouter ces images, moins centrées sur eux, à leur album de souvenirs.
Pensez aux arrière-plans et n'hésitez pas à demander à vos modèles de s'éloigner un peu du groupe pour ne pas avoir d'autres personnes dans le champ. Choisissez une grande ouverture de diaphragme pour une faible profondeur de champ et jouez avec la lumière. À ce moment des festivités, elle commence en général à baisser et ce peut être une belle occasion de jouer sur le contre-jour. Vous pourrez également vous saisir de votre téléobjectif pour photographier en toute discrétion les enfants en train de jouer.

tutoriel photo mariage amuse-bouches

Enfin, c'est également l'heure où débute le cocktail et donc l'occasion pour vous de faire quelques vues des amuse-bouches. Grande ouverture et prises de vue rapprochées seront vos alliées pour retranscrire le soin apporté à la confection des mignardises. Pendant le repas, pensez également à photographier les plats que les mariés ont pris soin de choisir. Mais pas question de photographier votre assiette devant vous dans une composition plate et sans intérêt : suivez un serveur le plat sur le bras, ou attendez le moment où il soulève la cloche, ces photos seront bien plus dynamiques.

tutoriel photo mariage plat serveur

Pensez également à photographier la décoration des tables et de la salle. L'idéal est de pouvoir accéder à la salle avant que tout le monde s'installe pour prendre votre temps. Mais si tel n'est pas le cas, pensez à le faire dès le début du repas, avant que les bougies ne fondent et que les menus soient tachés.

tutoriel photo mariage  décoration de table

Si les mariés n'ont pas souhaité garder le photographe pendant toute la soirée, vous serez investi d'une mission particulière en immortalisant le moment de la pièce montée et l'ouverture du bal. Les salles sont généralement faiblement éclairées et habillées de spots colorés. Il vous faudra conserver cette ambiance tout en utilisant une vitesse suffisamment rapide pour garantir une bonne netteté aux images. Vous pourrez alors monter en sensibilité votre appareil et ouvrir votre diaphragme au maximum.

tutoriel photo mariage bal

Mais l'idéal, c'est de posséder un flash. Pas le modèle intégré à votre appareil qui vous fera une affreuse lumière dure, des ombres portées marquées et annulera tout l'effet des spots de la salle. Il vous faudra impérativement un flash cobra, que vous pourrez diriger vers le plafond ou le mur pour un éclairage indirect ou auquel vous ajouterez un accessoire pour diffuser la lumière.
Pour conserver l'ambiance lumineuse de la salle, utilisez une vitesse basse : 1/60 s, 1/30 s, 1/15 s — il vous faudra faire plusieurs essais en fonction des lieux. L'éclair du flash se chargera de figer un mouvement, tandis que le temps de pose pourra faire entrer plus ou moins de lumière ambiante.

Enfin, pensez à essayer quelques poses longues pour des effets de flous. Ils sont intéressants pour retranscrire le mouvement et donnent beaucoup de dynamisme aux images. N'hésitez pas à faire des essais de réglages et à bouger vous-même votre appareil. Vous aurez ainsi rempli votre mission de vous faire plaisir pendant ce mariage sans supporter la pression de réussite qui s'exerce sur les épaules du photographe professionnel mandaté !

Voir également :
> Bien choisir son photographe de mariage
> La photo de mariage : gérer les invités photographes ! par Olivier Fréchard
> La photo de mariage, par David Lefèvre
> ISPWP - Les meilleures photos de mariage 2015 catégorie humour
> ISPWP - Les meilleures photos de mariage 2014 !

> Tous nos tutoriels
> Toute l'actualité (articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation